RAOUL DUFY AU HAVRE / Musée d’art moderne André Malraux (FR)

Raoul Dufy naît au Havre en 1877, il s’y forme et y fait ses premiers pas d’artiste. Tout au long de sa vie, il reste profondément attaché à cette ville et puise dans ce paysage maritime le sujet de nombreuses œuvres. Plus que tout autre motif, Le Havre incarne les recherches successives de Dufy dans le domaine de la lumière et de la couleur : de ses premières œuvres impressionnistes, jusqu’à l’ultime série des « Cargos noirs » en passant par le réalisme, le fauvisme, le cézannisme, et ce qu’on pourrait nommer sa « période bleue » de l’entre-deux-guerres. Toute sa vie, Le Havre demeure son point d’ancrage, sa ville idéale, un paysage mental lui offrant ses motifs favoris. Continuer de lire RAOUL DUFY AU HAVRE / Musée d’art moderne André Malraux (FR)

Pierre Weiss – TELSTAR / Galerie Valeria Cetraro (fr)

Une question surgit : « est-ce un trait ou une ligne, et quelle est la différence au fait ? ». Une ligne peut être courbe, accompagner un geste, tracer les contours d’un imaginaire. Le trait, quant à lui, est toujours tiré ; c’est un terme d’attelage. On tire un trait, sur le passé, dit-on souvent. Continuer de lire Pierre Weiss – TELSTAR / Galerie Valeria Cetraro (fr)

MERDE À DUCHAMP – Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Plus que jamais aujourd’hui Duchamp est un référentiel incontournable, l’icône d’un art rattrapé par l’argent et devenu un pur produit de casino et de spéculation. Comment en est-on venu à rabougrir l’art à ce point, à le transformer en supercherie de masse ? Comment a-t-on pu exiler la beauté sur le tapis vert du business ? Comment a-t-on pu faire du snobisme une pompe à fric ? Continuer de lire MERDE À DUCHAMP – Jean-Pierre Cramoisan / Avant-propos Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Neuvième édition de Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne organisé par l’association Fetart au CENTQUATRE-PARIS du 20 avril au 30 juin 2019

Ce festival a pour vocation de faire émerger les talents de la jeune photographie européenne et de faire découvrir au public la création artistique contemporaine.
Il présente une exposition d’une quarantaine de photographes européens ainsi que de nombreuses autres manifestations.
Pour la première fois cette année la direction artistique a été confiée au collectif The Red Eye (Audrey Hoareau et François Cheval).
Continuer de lire Neuvième édition de Circulation(s), festival de la jeune photographie européenne organisé par l’association Fetart au CENTQUATRE-PARIS du 20 avril au 30 juin 2019

Catherine Masson du rêve au cauchemar / Rappel de produits

La maison Boucher & Lecland a fait des achats aux ateliers Catherine Masson, France. Hélas plusieurs articles de la maison Masson se sont avérés défectueux et de nombreux clients insatisfaits nous ont demandé un remboursement. Continuer de lire Catherine Masson du rêve au cauchemar / Rappel de produits

Nous sommes heureux d’annoncer notre nouvelle collaboration avec Sophie KITCHING / Galerie Isabelle Gounod (FR)

A travers sa pratique, Sophie Kitching transforme des images et objets culturels en installations, vidéos, peintures et performances. Fondé sur l’observation critique de son environnement, son travail explore des concepts liés à la mobilité, la dénaturation, l’utopie, le souvenir. Continuer de lire Nous sommes heureux d’annoncer notre nouvelle collaboration avec Sophie KITCHING / Galerie Isabelle Gounod (FR)

Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Claude Lévêque a de beaux jours devant lui. Pourquoi ne demanderait-il pas à un joaillier de la place Vendôme de monter ses pneus de tracteur en boucles d’oreilles ? Il y a sûrement pour pareil snobisme une clientèle mondialisée. Attention toutefois aux casseurs ! A la suite de quoi, il pourrait actualiser sa lumineuse enseigne : « mon cul, ma vie, mes couilles », en y ajoutant : « en or ». Continuer de lire Certains n’ont pas besoin de casser pour « abîmer » l’image de la France L’art contemporain a sa part dans la dégradation de l’image du pays par Jérôme Serri / Avant-propos de Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Christian Silvain renonce à porter plainte et à faire un vain procès, compte-tenu du gigantisme et de la puissance non localisable de la machine à fabriquer de cote avec du rien ou du faux. N.B. : Silence étrange autant qu’assourdissant de la croniquaillerie des journaux spécialisés français sur cette histoire pourtant très significative autant que chroquignole …  Continuer de lire Quand la cote du plagiaire est quarante fois plus élevée que celle du plagié, sur le grand marché spéculatif de l’inepte, Avant-propos Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

HEY! MODERN ART & POP CULTURE #4 / La Halle Saint-Pierre (FR)

La Halle Saint Pierre et Anne & Julien poursuivent leur association avec la 4e édition de HEY! modern art & pop culture. Initiée en 2011, cette série d’expositions venait donner corps à un désir commun d’explorer, d’expérimenter des voies autres que celles de la culture officielle. Continuer de lire HEY! MODERN ART & POP CULTURE #4 / La Halle Saint-Pierre (FR)

Exposition de Franck Chartron / Galerie du Boulevard (FR)

Franck Chartron est né à Niort en 1973. Autodidacte, il commence à dessiner et peindre au milieu des années 1990, d’abord sur toiles puis sur papiers ou cartons, essentiellement à la gouache et aux Poscas. Les couleurs sont vives, les fonds soignés, le trait subtil. Aujourd’hui, il expose dans des librairies, des cafés culturels, des salles de concert… et illustre épisodiquement des articles pour le quotidien Le Monde. Continuer de lire Exposition de Franck Chartron / Galerie du Boulevard (FR)

VOUS AIMEZ LES BÊTES… nicolemuseum.fr

VOUS AIMEZ LES BÊTES… Alors découvrez l’art animalier contemporain ( et l’animal qu’il y a en vous) avec le nicolemuseum.fr Voici une quarantaine d’oeuvres avec animaux, extraites des 300 oeuvres animalières qui figurent parmi les 4700 oeuvres présentées par le nicolemuseum. Je peux vous envoyer gratos par wetransfer ces 300 oeuvres avec animaux si vous me le demandez simplement en m’indiquant votre mail… Continuer de lire VOUS AIMEZ LES BÊTES… nicolemuseum.fr

Ilya Smirnov – Hector Servadac / Galerie Lily Robert (FR)

L’exposition, intitulée d’après le roman de Jules Verne, Hector Servadac, regroupe une série de dessins et d’installations récentes, spécifiquement conçus par l’artiste pour le nouvel espace, offrant un aperçu significatif de la pratique et des intérêts de l’artiste. Ilya Smirnov a étudié la philologie classique, une formation qu’il a enrichi avec des études en hébreu biblique, en arabe classique et en sanscrit. Continuer de lire Ilya Smirnov – Hector Servadac / Galerie Lily Robert (FR)

Nouvelle collaboration : Leslie SMITH III rejoint la Galerie Isabelle Gounod (FR)

LESLIE SMITH III : l’abstraction sentimentaleInfluencé par les avant-gardes et l’architecture modernistes, auxquelles il emprunte une certaine manière de considérer la peinture comme un objet, une simple forme sur un mur, Leslie Smith III se distingue par une pratique artistique qui ne peut cependant pas se réduire au seul champ de l’abstraction. Continuer de lire Nouvelle collaboration : Leslie SMITH III rejoint la Galerie Isabelle Gounod (FR)

L’affligeant Grand débat étatico-culturel à l’École des Beaux-Arts par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Les inspecteurs de la création, leurs amis, obligés et subventionnés, prennent place cérémonieusement aux premiers rangs. Derrière, une foule remplit la salle, des inconnus, pour les officiels… venus les observer en curieux. Trois sujets exclusivement sont prévus : la culture pour tous, la protection du patrimoine, la direction de la création par le ministère.Les discours coulent de la tribune, lisses et fluides sur les deux premiers sujets éminemment consensuels. Qui n’est pas pour la culture pour tous et pour le patrimoine ? Vite on s’assoupit. Mais la gêne s’installe chez ceux qui résistent au sommeil ! Vite, on ressent que les mots ne veulent pas dire la même chose pour les institutionnels des premiers rangs et pour les inconnus qui les entourent. Continuer de lire L’affligeant Grand débat étatico-culturel à l’École des Beaux-Arts par Aude de Kerros (billet d’humeur)

Shu KUROKI – Lithographie Act 05 / GALERIE PLANÈTE ROUGE (FR)

L’harmonie de la forme et de la couleur rend unique les lithographies de Shu KUROKI. Des objets organiques, des structures géométriques, des forces se croisent, se répondent et trouvent toujours leur équilibre dans les vides et les pleins. Les couleurs apportent stabilité aux formes et réciproquement. Continuer de lire Shu KUROKI – Lithographie Act 05 / GALERIE PLANÈTE ROUGE (FR)

Rendez vous le 12 mars pour le vernissage de l’exposition personnelle de Juul Kraijer / Galerie Les filles du calvaire (FR)

Dans une série de photographies de Juul Kraijer : un serpent entoure un visage tel un châle ou une coiffe d’une peinture d’Holbein. L’écaille, qui s’apparente à un tissu organique, devient partie intégrante du corps. Dans un dessin, la chevelure abrite un buisson. Dans une autre scène, des moustiques envahissent un corps, celui-ci reste toutefois immobile. Pour l’artiste, il s’agit d’un état de conscience. La beauté sereine de ses modèles rappelle l’harmonie des sculptures grecques… Continuer de lire Rendez vous le 12 mars pour le vernissage de l’exposition personnelle de Juul Kraijer / Galerie Les filles du calvaire (FR)

De la misérable réussite financière des FRAC… …Ou du triomphe de l’argent au détriment de l’art et du sens commun par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

Voici , par exemple, ce « spaghetti-man » de McCarthy, acheté 13 OOO euros en 1994 par le FRAC de Montpellier, et dont l’équivalent a été récemment vendu trois millions de dollars aux enchères Sotheby’s ou Christie’s… Vous imaginez tout ce que la DRAC pourrait faire pour aider les artistes à valeur durable, locaux ou nationaux, avec le prix de la vente de cette misérable petite couillonnade, si elle avait le droit refourguer celle-ci à François Pinault ! Continuer de lire De la misérable réussite financière des FRAC… …Ou du triomphe de l’argent au détriment de l’art et du sens commun par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

AU-DELÀ : aux confins du visible et de l’invisible / Christian Berst art brut klein & berst (FR)

Angel Hays a été enterré en 2008, à l’âge de 90 ans, dans le prototype qu’il a dessiné et construit. Concepteur également d’un piège à ragondins, et de plusieurs autres surprenants automates, ce sémillant personnage a vécu toute sa vie à Chalais dans le Poitou-Charentes, multipliant les inventions. Après avoir échappé de peu à une inhumation précipitée de sa propre personne, Angel Hays s’est inquiété du sort de tous ceux qui n’étaient pas aussi chanceux que lui… Continuer de lire AU-DELÀ : aux confins du visible et de l’invisible / Christian Berst art brut klein & berst (FR)