Matthieu Parent – REGARDS MIGRANTS / Friche la Belle de Mai (FR)

Aujourd’hui l’exposition Regards migrants s’installe à la Friche la Belle de Mai dans la galerie de la Salle des Machines enrichie de cinq propositions. Matthieu Parent s’est entouré de trois photographes et deux poètes pour témoigner de la situation des migrants dans notre pays : Jean Revillard, Bruno Fert, Abdul Saboor, Moneim Rahama et Mohamed Nour Wana proposent leurs images et leurs mots. Continuer de lire Matthieu Parent – REGARDS MIGRANTS / Friche la Belle de Mai (FR)

Polémique autour des ateliers d’artistes de la ville de Marseille / Avant-propos de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Depuis une vingtaine d’années, la ville de Marseille, dans le cadre de sa « politique culturelle de soutien à la jeune création », met des ateliers à la disposition d’artistes pour une durée de deux ans contre un loyer modique (1,80 €/m²). En plus de l’atelier, la ville a chargé en 2017 l’association Triangle France-Astérides d’un « accompagnement aux artistes résidents (…) afin de développer leurs compétences critiques, techniques et professionnelles. » A priori une bonne idée. Sauf que… Continuer de lire Polémique autour des ateliers d’artistes de la ville de Marseille / Avant-propos de Nicole Esterolle (Billet d’humeur)

Wonder/Liebert – Group Show / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Depuis cinq ans, nuit et jour, Le Wonder/Liebert occupe de larges complexes désaffectés de Saint-Ouen à Nanterre, en passant par Bagnolet. L’association façonne ces bâtiments à son image : des lieux hors du temps, habités et pensés, par et pour des artistes, des musicien.ne.s, des réalisateur.trice.s, des curateur.trice.s, des poéte.sses, des cuisinier.ère.s et des chercheur. se.s. Continuer de lire Wonder/Liebert – Group Show / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Nelson Pernisco – Si par parking vous comprenez jardin / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Pourquoi sommes-nous fascinés par les ruines et la fin du monde ? Pourquoi l’humanité n’a cessé de projeter ses désirs de catastrophes, des tragédies grecques aux dystopies contemporaines. Le monde n’en finit pas de finir. Les crises n’en finissent plus de se superposer. Continuer de lire Nelson Pernisco – Si par parking vous comprenez jardin / Galerie Bertrand Grimont (FR)

Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Par Rémy Aron

Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Il faut redéfinir l’intervention de l’État dans le champ de la création artistique ! Nous demandons la création d’un groupe de travail parlementaire sur la question de l’intervention de l’Etat dans le champ de la création artistique et pour que les options artistiques institutionnelles s’ouvrent à la diversité de l’art d’aujourd’hui. Continuer de lire Exigeons le respect de la diversité artistique ! Stop au dirigisme d’État ! Par Rémy Aron

ETHAN MURROW – The Grand Theft / La galerie Particulière, Paris (FR)

Cette série est le fruit d’une conversation permanente que j’ai sur la notion d’appropriation. J’utilise fréquemment des fragments d’œuvres d’art classiques, des objets et des images combinés à des saynètes que j’imagine et photographie en studio. L’assemblage et le mélange sont intégrés dans chaque dessin, ce qui signifie que chaque oeuvre est composée d’éléments récupérés et inventés… Continuer de lire ETHAN MURROW – The Grand Theft / La galerie Particulière, Paris (FR)

Le cri du perroquet par Philippe Muray (Billet d’humeur)

On a tout essayé pour faire durer l’illusion de l’art. L’œuvre, l’absence d’œuvre, l’œuvre comme vie, la vie comme œuvre, l’œuvre sans public, le public sans œuvre, l’œuvre irrespectueuse (si irrespectueuse qu’elle n’est respectueuse que de l’irrespect), l’œuvre provocante, l’œuvre dérangeante. Continuer de lire Le cri du perroquet par Philippe Muray (Billet d’humeur)

La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

… Avec l’argent municipal bien sûr, et pour les happy few hidalgo-gaucho-duchampo – identitaires parisiens qui vont s’auto-congratuler dans cette folle nuit de la branchouille middle-class (voir article du Monde joint). Continuer de lire La « Nuit blanche » de Christophe Girard : « l’audace, c’est ma marque de fabrique ! »…Par Nicole Esterolle

Éric Benetto – In excelsis / Christian Berstart brut klein & berst (FR)

Pour Éric Benetto, né en 1972 à La Roche-sur-Yon, la découverte – à l’âge de 27 ans – de l’œuvre médiumnique du mineur de fond Augustin Lesage fut une véritable épiphanie. Sa rencontre avec l’Abbé Coutant, devenu lui-même peintre grâce à son ami Gaston Chaissac, le marqua tout autant. Profondément méditatif, foncièrement farouche, Benetto comprit alors que son sentiment d’exil trouverait dans l’art une issue insoupçonnée. Continuer de lire Éric Benetto – In excelsis / Christian Berstart brut klein & berst (FR)

Cinétisme 1ᵉ, 2ᵉ, 3ᵉ génération / GALERIE LÉLIA MORDOCH (FR)

La Galerie Lélia Mordoch présente une exposition collective d’artistes de plusieurs générations que rien ne prédestinait à se rassembler, sinon l’œil de leur galeriste et la dimension optique de leurs œuvres qui jouent avec le mouvement. Continuer de lire Cinétisme 1ᵉ, 2ᵉ, 3ᵉ génération / GALERIE LÉLIA MORDOCH (FR)

Tomi Ungerer – En attendant / Centre Culturel Irlandais (FR)

Né en Alsace en 1931, le génial dessinateur et satiriste Tomi Ungerer a 8 ans lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Son expérience de la guerre et de l’occupation – des années « absurdes et tragiques » – vont profondément marquer sa vision et son œuvre ; celle-ci se caractérise par une aversion envers toute forme de violence, tout préjugé, injustice ou fanatisme. Continuer de lire Tomi Ungerer – En attendant / Centre Culturel Irlandais (FR)

Back and forth – Mathieu Bonardet / Les Tanneries, Centre d’art contemporain (FR)

Back and forth… Le titre de l’exposition choisie pour la présentation des oeuvres de Mathieu Bonardet pointe d’emblée ce mouvement de va-et-vient que l’artiste travaille à différentes échelles, à différents rythmes, en recouvrant des supports à la mine de plomb, parfois jusqu’à leur saturation complète. Continuer de lire Back and forth – Mathieu Bonardet / Les Tanneries, Centre d’art contemporain (FR)

Fatigue… Par Didier Rykner – La Tribune de l’Art (Billet d’humeur)

Que cette nouvelle (petite) provocation – qui fonctionne, une fois de plus puisque nous nous sentons même obligés d’en parler ici – advienne à l’Opéra de Paris n’est qu’un élément qui la rend encore plus agaçante. Parce qu’il s’agit d’un des établissements publics les plus subventionnés et qu’il y avait sans doute d’autres dépenses à effectuer avec cet argent. Et ensuite parce que parler d’art et de patrimoine à l’Opéra de Paris, c’est comme parler de corde dans la maison d’un pendu tant celui-ci a été maltraité sous la direction actuelle de Stéphane Lissner (voir ces articles). Continuer de lire Fatigue… Par Didier Rykner – La Tribune de l’Art (Billet d’humeur)

Voici de l’art pour les « gilets jaunes » par Nicole Esterolle

Comment ne pas comprendre que, nous, les experts centraux « intelligents et subtils », inféodés à la grande bureaucratie et à la grande spéculation, arrogants et méprisant la périphérie, ringardisant le réel , sommes l’un des facteurs de ce prurit jaunâtre préfigurant le retour de Marine Le Pen ? Continuer de lire Voici de l’art pour les « gilets jaunes » par Nicole Esterolle

Foujita, œuvres d’une vie (1886-1968) / Maison de la culture du Japon à Paris (FR)

« Foujita, œuvres d’une vie (1886-1968) » est une rétrospective du premier artiste japonais de renommée internationale installé à Paris. Elle réunit 37 peintures représentatives de l’évolution de l’artiste, soigneusement choisies parmi les collections de musées japonais et français. Elle retrace l’ensemble de la carrière de Foujita – de son arrivée à Paris en 1913 à sa mort en 1968… Continuer de lire Foujita, œuvres d’une vie (1886-1968) / Maison de la culture du Japon à Paris (FR)

Le punk français fête ses quarante ans / Musée en ligne de la Sacem (FR)

Le punk français fête ses quarante ans, un an plus jeune que son homologue anglais, et son influence, tant musicale que vestimentaire, exerce un fort pouvoir de fascination sur les jeunes générations. Continuer de lire Le punk français fête ses quarante ans / Musée en ligne de la Sacem (FR)

SCOPE NEW YORK RETURNS FOR 19TH EDITION DURING ARMORY WEEK (US)

The 19th edition of SCOPE New York returns to its Chelsea location at Metropolitan Pavilion. Known for presenting groundbreaking contemporary work, SCOPE New York will welcome 60 international exhibitors at its centrally-located venue. In addition, SCOPE will continue its legacy of critically-acclaimed VIP Programming with strategic partnerships, a focused schedule of events, and talks. Continuer de lire SCOPE NEW YORK RETURNS FOR 19TH EDITION DURING ARMORY WEEK (US)