Une image amusante Par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

.
.

Une image amusante
.
Par Nicole Esterolle

.
.

À l’école du street-art

naissance d’une vocation :

 

Banksy enfant avec son chien et voici un petit texte que j’avais écrit sur le sujet et qui figure dans mon livre « ABC de l’art dit contemporain ( Editions Jean-Cyrille Godefroy – 2017):

Inquiétante épidémie de streetartose dans le monde de l’art La streetartose qui semble affecter aujourd’hui le monde de l’art, a des effets aussi funestes que le mildiou, l’oïdium, le botrytis, et le black-rot réunis, qui firent des ravages, naguère, dans le monde de la vigne et du vin. (Ses ravages s’ajoutent à ceux de la conceptualose duchampoïde encore plus mortifère pour l’art)

Autant je peux aimer et me réjouir de quelques trouvailles de situation dans les productions streetartouilleuses tant qu’elles restent sur les murs des villes, autant je les trouve de l’ordre de la malhonnêteté et de la toxicité visuelle quand elles passent sur toiles pour être commercialisées pour faire un max de pognon puisque c’est la mode, parce que cela n’a plus aucun sens, parce que cela n’est plus drôle du tout et que cela me semble plutôt symptôme d’une maladie de l’art actuel, d’une sorte de parasitose galopante.

Il suffit de trois galeries street – art post – pop warholé sur cent galeries présentes dans une foire d’art , pour tout polluer et casser gravement l’ambiance. Car ce sont ces trois galeries qui vendront au maximum au détriment des autres, en attirant la foule des quarantenaire mal rasés, mais bien dans leur pompes, middle – class bobos insoumis révolutionnaristes pigasse indéckrotuptibles, avides de signes de reconnaissance de leur petite réussite sociale et financière et d’appartenance à leur tribu d’amateurs éclairés de street-art rebelle et de fromage cœur de lion malodorant….C’est comme si on mettait des stands Coca-Cola et Red Bull énergisant dans une foire au vins, pour faire « transgressif », donc créatif , et « casser les codes » du pinard bourgeois.

Les amateurs de red bull branchouille sont au vin ce que sont les adeptes du street-art branchouille à l’art digne de ce nom.

 

.