Bilan du Vadrouilleur urbain – 833 977 pages consultées en 2018

.
Image : FUCKING YOUNG!
.
.
833 977 pages consultées en 2018
.

Après 10 ans, Le Vadrouilleur urbain s’est refait une beauté. La page d’accueil est rehaussée avec une section thématisée valorisant du même coup les dernières dépêches.

 

1 Nous sommes ouverts à des analyses critiques et indépendantes des circuits officiels et du marché. Tout comme Nicole Esterolle qui mentionnait dans un de ses billets d’humeur  » Nous ne voulons pas d’une communauté ivre de vertu repliée sur elle-même et contrainte à la consanguinité ou à une sorte d’endogamie systémique dans la reproduction des idées ». La pression sociale exercée par ce que l’on appelle le « politiquement correct », musèle l’expression et enferme, par leur accumulation, le débat dans d’étroites limites, alors même que telle ou telle mesure peut individuellement se justifier. Cette « police de la pensée » conduit peu à peu, si l’on y prend garde, à un totalitarisme mou, c’est-à-dire une société où la pensée comme l’expression sont formatées. – Censuré au nom du « politiquement correct (La libre)

 

Nous continuerons à cultiver notre audace et à ne pas taire la différence afin de faire de notre webzine celui de tous les autres. Nous sommes désormais le site de nouvelles du tourisme culturel.

 

 

 

Nouveau site thématisé !
.
.
Œuvres en gros plan
.
.
Articles valorisés
.
.
.

.

.

.

.

.

1 Magasine Artension / Mission d’entreprise

.