Le piège du grand mécénat culturel par Nicole Esterolle (billet d’humeur)

.
.
.
.

Le piège du grand mécénat culturel 

par Nicole Esterolle

.

Je vous joins la couverture de l’actuelle Marianne pour que vous soyez informés de la remarquable enquête que cet excellent hebdo publie sur l’affaire de la Fondation Arnaud-Vuitton. Ce scandale avait certes déjà été mollement signalé par quelques journaux de la bien- pensance et de la bien-parlance de la gauche molle… Mais si mollement, qu’on se demande s’il ne s’agissait pas surtout de « noyer les poissons » pour ne pas désespérer la culturosphère française assez molle elle aussi…

Avec ce numéro, Marianne, qui ose donc mettre durement son nez dans ce territoire tabou et de dérogation totale à toutes les lois, qu’est l’art dit contemporain, devient la première revue d’art non alignée…( elle a d’ailleurs osé publier mon texte sur Bernar Venet dans son précédent numéro )

.

.

.
.

On y voit dans ce dossier comment L’Etat, ayant de moins en moins d’argent à mettre dans les grandes expositions patrimoniales, ce sont les grands oligarques qui profitent de cette béance en utilisant gratuitement le dispositif muséal public pour valoriser leur produits artistico-financiers tels que Koons, Hirst, Murakami, ect., et se faire un max de pub pour leurs articles de luxe, pompes, sacs, fringues et parfums (voir M, supplément du Monde dominical) , en pompant un maximum d’argent du contribuable au titre de la défiscalisation pour mécénat culturel.

Ce dont on ne parle encore dans cet article, ce sont des sommes astronomiques d’argent public consacrées par ailleurs et complémentairement au subventionnat d’ artistes pour les formater à l’esthétique du financial-art contemporain international et qu’ils deviennent agents actifs pour la survalorisation des susdits produits financiers, mais aussi pour la promotion de cet art de classe, de fric et de luxe contemporain, auprès des couches sociales laborieuses …totalement ébaubies par tant de générosité.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

 

.
..

.

.

Visite gratuite
.
.
.
.
.
.
.

.

.

.

.
 Boutique en ligne 
.