Laurent Ajina – Mind Matter / Galerie Bertrand Grimont (FR)

.
Laurent Ajina, DRPO27, 2018, Paintmarker, spraypaint et acrylique sur toile, 200 x 300 cm
.
.
.
.
.
.
.
Exposition personnelle
.
.
.
Du 05 octobre
au 03 novembre 2018
.
.
.
Vernissage
06.10.18
18h à 21h
.
.
.
.
.

Octobre 2018 sera le mois des « Créateurs d’étendues ». Celui des artistes qui mettent en oeuvre des espaces qu’ils ont au sens propre, au sens de la géométrie, eux-mêmes conçus. Le Palais de Tokyo accueille To – mas Saraceno alors que la galerie Bertrand Grimont reçoit Laurent Ajina. Le premier œuvre avec des araignées qui montrent une centaine de gigantesques toiles en fil de soie. Le second peint à l’encre d’énigmatiques artefacts de fils, longs traits colorés évanescents et flottants. Des traits qui débutent, à l’instar de l’insecte, à partir d’un angle de porte, d’une plinthe, d’un point d’accroche quelconque pour hanter obsessionnellement les lieux ; des enchevêtrements abstraits, toujours un peu monstrueux, toujours un peu déréglés que l’artiste construit avec une nécessité quasiment instinctuelle comme s’il voulait nous indiquer un refuge possible.

Rappelons que Laurent Ajina a étudié l’architecture et qu’il développe depuis une dizaine d’années cette manière singulière de composer avec les surfaces quel que soit le support : mur, plafond, toile, papier. Il convient d’ajou – ter qu’en une dizaine d’années de pratique son trait s’est lentement simplifié. Qu’il a quitté le côté graphique et sombre, un peu touffu qu’il a longtemps côtoyé au profit d’un tracé plus léger, plus aérien, plus arrondi, avec dorénavant plus de vide que de plein, tout en intégrant parfois des éléments organiques ou minéralogiques. Œuvrant d’une manière apaisée et de façon plus visible avec son passé, donnant peut être à voir les cartographies imaginaires des nombreux voyages vécus dans son enfance, mais aussi du présent, celles engendrées par les longues promenades en montagne ou encore à Vienne, la ville où il réside et travaille.

Sur les murs de la galerie Bertrand Grimont, ce sont des lignes flottantes produites exclusivement avec son outil de prédilection ; un marker qu’il emplit pour la première fois d’une encre bleue cyan extra-fine à base d’acrylique afin de capter davantage de lumière. Ce sont aussi des grandes toiles élaborées avec le même processus mais cette fois-ci, de façon plus expressionniste, avec des fonds davantage colorés et puis des repentirs, des grattages, des superpositions ; des signaux d’errances, marqueurs d’un monde devenu nomade où désormais la traçabilité l’emporte sur l’identité.

– Alain Berland

 

.

.

.

Et aussi… 

.
https://levadrouilleururbain.wordpress.com/2018/10/01/vincent-mauger-extended-mind-galerie-bertrand-grimont-fr/
.
.
.
.
.
.
Galerie Bertrand Grimont
44 rue de Montmorency – 75003
Paris / France

.

+0331 42 71 30 87

+0336 85 45 01 30
.
.
.
.
.
..
 Boutique en ligne 
.