Festival d’art conceptualo-bidulaire à la galerie Marcel Duchamp d’Yvetôt (Eure) par Nicole Esterolle

.

1 / Delphine Reist

2 / Simon Boudvin

.
.
.

.

.

Grincement d’imaginaires, autofellation processualo-discursive, dessins au pétard , sodomisation de mouches, « solitude du célibataire désirant» et cérébro-onannisme, sont au programme

On ne connaît de Galerie Pablo Picasso ou Juan Miro nulle part…mais il existe une galerie Marcel Duchamp à Yvetôt , sa ville natale, de même qu’il y existe, paraît-il, patisserie et charcuterie au même nom. ( la galerie de Marcel est toutefois ouverte le dimanche après-midi alors que les deux autres ne le sont pas)

.

.

.

.
3 / Marcel Duchamp
.
4 / Géraldine PY

.

 

En cette galerie financièrement perfusée à fond par la Région, le Département , la DRAC locale ( 1) et liée appendiculairement au FRAC proche et à cet énigmatique SHED et ACADEMIE, (et avec la galerie parisienne Wolff qui traîne dans les parages), voici donc cette expo blairo- culturelle en diable, intitulée « les machines célibataires », titre repris , selon le dossier de presse, « d’une exposition historique (1976) du génial curateur qu’était Harald Szeemann, axée sur la solitude du désir humain… », lequel « génial curateur » inventa pour l’occasion ce concept « d’art d’attitude ou de posture », frénétiquement sociéto-questionnatoire, qui a nourri la pensée artistique institutionnelle et ministérielle depuis 4 décennies donc.

Grincement d’imaginaires, autofellation processualo-discursive, dessins au pétard , sodomisation de mouches, « solitude du célibataire désirant» et cérébro-onannisme.

L’exposition présentée à la Galerie Duchamp nous dit encore le DP « réunit un ensemble d’œuvres d’artistes français et internationaux. Certaines sont historiques (notamment un disque de Marcel Duchamp). D’autres, inédites, ont été conçues et fabriquées spécifiquement pour cette exposition – par Delphine Reist, Géraldine Py & Roberto Verde, Elia David (voir images jointes : le disque de Marcel Duchamp, Le coffre de Simon Boudvin, les seaux de Delphine et le dérouleur de Géraldine)), … Plus de 40 ans après Harald Szeemann, quelles angoisses font grincer nos imaginaires ? Quelles formes empruntent les énergies de ces artistes de générations et de territoires différents ? Occupant les trois niveaux de la Galerie Duchamp, ils peignent avec des chaises, dessinent au pétard, nous hypnotisent de ces petites machines horlogères aux articulations délicates, câblent, trouent, relient des espaces par-dessus les cloisons, font siffler les jouets que la mode a périmés, tourner les gaines grises des entrailles de nos maisons et les touffes de poussière de leur atelier – à défaut de faire tourner les tables. »…

.

 1 – Centre d’art contemporain municipal conventionné,la Galerie Duchamp bénéficie d’une convention pluriannuelle Ville – État – Région. Ses activités sont soutenues par le Ministère de la Culture et de la Communication/Drac Normandie, la Région Normandie et le Département de Seine-Maritime.

2-sachez aussi que le FRAC –Haute Normandie et le FRAC- Basse Normandie sont en guerre fratricide et ne veulent pas se réunir comme ont été réunies les deux ex-régions…

  .
.
.
.

.

 

.

 

.
 Galerie Duchamp 
7 Rue Percée,
76190
Yvetot, France

.

.

.

 

.
..

.

.

 

Visite gratuite
.
.
.
.
.
.
.

.

.

.

 

.
.
 Boutique en ligne 

.