Laurent Bonet – Tendresse filiale de l’Artiste créateur (CA)

.

Laurent Bonet – Google+

Ébéniste, menuisier décor, sculpteur mouleur et peintre, artiste créateur.
 
 .
 .

 .

.
.
.
.

 

 

En 2010, la grande primeur de l’espace Série Limitée, au Salon International du Design d’Intérieur de Montréal, pourrait très bien être Laurent Bonet. Cet artiste prolixe revient à ses premiers amours après un détour d’une dizaine d’années du côté de la fabrication de décors pour le cinéma et la télévision. Ébéniste de formation, Bonet avait pris la clef des champs pour se mesurer à d’autres pratiques artistiques qui lui permirent d’ajouter des cordes à son arc de concepteur de mobilier exclusif. Il en est à sa première prestation solo dans un événement dédié au design d’intérieur, occupant un kiosque minimaliste qui rehausse la valeur de ses œuvres uniques en leur genre. SIDIM 2010 

.

.

.
.
.

 

Depuis 2008, les nouvelles créations de Laurent Bonet font référence au biomorphisme, une approche du design qui tente d’amalgamer les formes humaines avec les lignes propres au monde des objets domestiques.

Mettant à contribution près de trois décennies d’expérience interdisciplinaire, Bonet sculpte littéralement ses meubles et démontre une virtuosité qui augure bien. Véritables protagonistes d’un monde où l’imaginaire talonne le quotidien, certaines de ses créations font penser aux meubles vivants d’Alice au Pays des Merveilles.

Une des dernières créations de l’artiste, baptisée Mascarade, consiste en une table de jeu comportant des figurines qui tiennent lieu de pattes. De l’avis du principal intéressé, « ce prototype tente d’illustrer la fonction du jeu dans le processus de la vie. Si le jeu comporte des facettes aléatoires, il nous offre aussi la possibilité de modifier le cours de notre existence. Les têtes des figurines, qui soutiennent le socle de cette table, semblent projeter dans l’espace les différentes voix de notre personnalité. » Un peu à l’instar des pénates (divinités de la maison) de l’Antiquité romaine, les figurines intégrées aux meubles de Laurent Bonet insufflent à ses créations une présence tutélaire.

Celui qui a assisté aux cours d’ébénisterie de la célèbre école Boulle (Paris) a manifestement fait ses gammes dans le passé. En effet, il s’est adonné très tôt à la peinture à l’huile, se faisant un point d’honneur d’explorer la technique des anciens qui consistait à « faire apparaître la forme à travers la sédimentation des couches appliquées sur le canevas. » Les derniers prototypes sortant de l’atelier de Laurent Bonet atteignent, parfois, la grâce des sculptures d’un Aristide Maillol. Venez découvrir ce créateur au parcours difficile à cataloguer.

.

.

.

 

.
.
.

 

 

Fils d’un célèbre sculpteur québécois et catalan, Laurent Bonet a été très tôt confronté au langage de la plastique des matériaux. Assistant son paternel, Jordi Bonet, l’apprenti sorcier fut initié à l’art de la murale et des bas-reliefs, dans une pratique où le bronze et l’aluminium étaient à l’honneur. C’est ainsi qu’il fut associé au chantier de l’Arbre de vie, un immense bas relief ornant l’entrée principale d’un des Palais du Roi Fahd d’Arabie Saoudite. C’était en 1977 et le jeune Laurent faisait déjà partie d’un regroupement d’artistes qui allaient faire parler d’eux dans toute la Montérégie.

Laurent Bonet a aussi participé à de nombreuses expositions de groupes, notamment à celle organisée par les Salons Nationaux des Beaux-Arts de Paris (SNBA) au Grand Palais de Paris, en 1993. Poursuivant sur cette lancée, il se retrouve à la réputée galerie Clarence Gagnon, à Montréal, en 1994, et à la Galerie Cristin, à Toronto, où il est toujours exposé. Ses œuvres, tout comme celles de son père, font partie de la Collection Loto-Québec.

Patrice-Hans Perrier, journaliste indépendant et écrivain 

.

 

 

Fils d’un célèbre sculpteur québécois et catalan, Laurent Bonet a été très tôt confronté au langage de la plastique des matériaux. Assistant son père, Jordi Bonet, l’apprenti sorcier fut initié à l’art de la murale et des bas-reliefs, dans une pratique où le bronze et l’aluminium étaient à l’honneur. C’était en 1977 et le jeune Laurent faisait déjà partie d’un regroupement d’artistes qui allaient faire parler d’eux dans tout le Québec. Après des études en art à l’École Supérieur des Beaux-Arts de Paris, Bonet se consacre à l’ébénisterie, puis s’attaque à façonner des décors de cinéma. Entre temps, il expose dans plusieurs galeries et Musées d’art Canadiens.

Laurent est représenté par la galerie Galerie Lamoureux Ritzenhoff.

.

.

Laurent Bonet
.
https://www.facebook.com/laurentbonet
.
.
.
.
Galerie Lamoureux Ritzenhoff
68 Rue Saint-Paul O,
Montréal, QC
H2Y 1Y8
(514) 840-9066
.
.
.
.
.
.
https://www.boucheretlecland.com/