Une salle nommée en l’honneur de Madeleine Arbour, Un texte de Marie-Laurence Delainey pour Radio Canada (CA)

.
.
.
.
.

Ses décors ont marqué de nombreuses émissions québécoises et ses réalisations ont fait d’elle une pionnière en matière de design d’intérieur. Madeleine Arbour, artiste et cosignataire du manifeste Refus global, a déjà reçu des distinctions pour ses œuvres. Le Cégep du Vieux-Montréal veut à son tour lui rendre hommage en inaugurant une salle à son nom.

Un texte de Marie-Laurence Delainey

 

« Elle a pratiquement inventé le métier de design de présentation, le métier d’étalagiste, tu n’entendais pas parler de ça beaucoup avant », raconte l’enseignante au Cégep du Vieux-Montréal et ancienne élève de Madeleine Arbour, Louise Tellier.

Madeleine Arbour a enseigné à l’Institut des arts appliqués de Montréal de 1962 à 1982 et par la suite au Cégep du Vieux-Montréal, où elle a créé le département d’Esthétique de présentation. C’est pour souligner son apport que l’institution lui remettra un doctorat honorifique en plus d’inaugurer une salle à son nom le 13 juin.

.

.

Ça me touche énormément, car je crois beaucoup en ce que je faisais. J’aimerais que les jeunes fassent un effort pour venir, ça me touche beaucoup. – Madeleine Arbour

.

.

Suite du reportage et vidéo (ici)

.

.

Biographie / Wikipédia

Madeleine Arbour (3 mars 1923 à Granby dans la province de Québec au Canada – ) est une peintre et dessinatrice québécoise. Elle est reconnue comme étant une pionnière des domaines du design, des arts visuels et des arts de la scène.

 En 1948, en compagnie de Jean-Paul Riopelle, Pierre Gauvreau, Paul-Émile Borduas, Marcel Barbeau, Bruno Cormier, Claude Gauvreau, Muriel Guilbault, Fernand Leduc, Thérèse Renaud, Jean-Paul Mousseau, Maurice Perron, Louise Renaud, Françoise Riopelle, Françoise Sullivan et Marcelle Ferron, elle est l’une des signataires du manifeste Refus global.

Commençant sa carrière professionnelle comme étalagiste, elle participe aux premiers jours de la télévision – en construisant les marionnettes et en élaborant les scénarios pour La Boîte à Surprise de 1959 à 1965. Elle conçoit des décors et des costumes pour le Théâtre du Rideau Vert et la Compagnie Jean-Duceppe. Pendant les années 1970, elle anime une chronique de design intérieur à l’émission Femmes d’aujourd’hui.

De 1962 à 1982, en plus d’enseigner à l’Institut des arts appliqués de Montréal, elle s’occupe d’esthétique de présentation au Cégep du Vieux Montréal. Parmi ses réalisations, on compte le réaménagement des voitures des services transcontinentaux de Via Rail Canada, ainsi que des salons Panomara des gares de Montréal, d’Ottawa et de Toronto. Elle a réaménagé la décoration et l’aménagement des avions d’Air Canada, des appareils Boeing et Airbus, tout comme les aires publiques de la résidence du Gouverneur général du Canada.

Le 5 octobre 2012, l’UQAM rend hommage à Madeleine Arbour en lui attribuant le titre de docteure honoris causa, par décision de son Conseil d’administration et sur recommandation de sa Faculté des arts. Par ce geste, l’Université reconnaît le caractère exceptionnel de la carrière de Mme Arbour dans les domaines du design, de la scénographie, de la télévision et des arts visuels.

.

.

.

 

FÉLICITATIONS MAMAN!
 
Annick Gauvreau xx
.

 

.

.

.

.

 

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.radiocanada.android&feature=search_result#?t=W251bGwsMSwyLDEsImNvbS5yYWRpb2NhbmFkYS5hbmRyb2lkIl0
.
.
https://itunes.apple.com/ca/app/radio-canada/id364125647?mt=8&ign-mpt=uo%3D4
.
.
.
.
.
.
.
.

 

 

 

 

https://www.boucheretlecland.com/