Lettre ouverte à Madame La Présidente du FRAC Normandie / Docteur Philippe Fouché-Saillenfest (FR)

.

.

.

.

 

Lettre ouverte à Madame La Présidente

du FRAC Normandie

.

 Madame La Présidente, 

Vous m’avez reproché au dernier Frac de ne pas aimer l’art contemporain. Je m’inscris en faux, simplement je n’aime pas l’art conceptuel, dont l’appareil d’état et les Fracs assurent la promotion exclusive en ignorant les infinies facettes et la richesse de nitre création contemporaine.

 Que reprochais-je au Frac ?

.

1/ D’acheter majoritairement ce qu’un critique appelait ’’du rien, de n’importe quoi, du vide de sens »

.

-Beaucoup d’art conceptuel

-Beaucoup de photos

-Et beaucoup trop cher

– Ainsi un certain Struth, Allemand travaillant à New York, au dernier conseil du Frac, parfait exemple d’inanité, (tirée à six exemplaires) pour 60 000 € ramené à 46 000.

– Ainsi le moulage des gants de travail pour 5000 € par l’Allemande Alexandra Bircken (comme si mouler un objet était une démarche créative)! Et une immense toile monochrome affublée de 4 mots anglais, 12 000 € par la Brésilienne Camilia Fairclough. 

– Ainsi au premier étage, cette photo 1,25 m x 0,85 m noire, totalement noire.

– Ainsi, également au 1er étage, cet escabeau de 4 m de haut, acheté en son temps 12 000 € à une Brésilienne dans sa galerie de Sao Paulo.

– Ainsi le compte-rendu ci-joint, très édifiant d’une visite au Frac de Basse-Normandie. 
.

2/ De s’inscrire dans le phénomène de mondialisation et de spéculation sur l’art, en allant chercher aux 4 bouts du monde des artistes dont l’intérêt est discutable (mais très ‘’bankables’’). Bankable signifie digne de spéculation.

.

Pour bien marquer ce choix mondialiste et le mépris pour la création française, il est recommandé même aux quelques français d’intituler leurs œuvres en anglais.

.

3/ De négliger et mépriser nos artistes aussi bien régionaux que nationaux. Acheter des artistes régionaux serait ‘’réducteur’’ nous affirmait en son temps Madame Bredin ancienne présidente socialiste.

L’actuelle directrice a spécifié que nous avions volontiers la collection autour du ‘’Thème du corps’’. N’y figurent ni Lydie Arickx, ni Ben ami Koller, ni Rebeyrolle, ni tant d’autres, et c’est la précisément que le Frac est réducteur ! C’est-à-dire qu’il ignore volontairement la grande création nationale.

.

4/ De n’être sommes toutes qu’une chambre d’enregistrement de choix effectués en amont et avalisés par un comité technique de fonctionnaires aux ordres (parfaite expression du conflit d’intérêt).

.

 Que proposons-nous ?

1/ De devenir à un fond véritablement ‘’Régional’’ axé sur nos artistes régionaux et nationaux, afin de présenter l’art Français de notre temps. Toutes politiques qui n’empêchent ni le dialogue ni les échanges enrichissants avec les créateurs étrangers.

2/ De s’ouvrir à toutes les tendances de l’art contemporain : l’art classique revisité, l’abstrait, l’expressionnisme, et l’art brut que le festival ‘’déchirures’’ à Rouen nous révèle à chaque fois sans éveiller l’intérêt du Frac, Il y a pourtant la sous nos yeux un feu d’artifice créatif.

3/ D’assurer la transparence des achats. Le public-citoyen, doit savoir le montant des œuvres, car en l’état actuel, comme le dit Marc Spiegler, directeur de la foire de Bales :’’dans 20 ans, 80 % des œuvres des Fracs seront invendables’’. Ce qui veut dire ‘’poubelle’’ !

Madame La Présidente, j’ai peine à croire que les choix du Frac depuis votre arrivée, intimement vous semble judicieux. Persévérer dans les options actuelles du Frac c’est un peu comme si notre comité régional du tourisme, faisait la promotion exclusive de la Suède ou du Brésil, en méprisant superbement Étretat, Honfleur et le Mont St-Michel. Vous avez la possibilité de changer l’orientation des Fracs, de relancer leur intérêt pour la région et pour le public. Je pense que nos artistes Normands et nationaux méritent mieux avec une nouvelle politique des Fracs Je vous remercie de votre lecture, et vous prie de croire, madame la Présidente, en l’assurance de mes meilleurs sentiments.

.

Docteur Philippe Fouché-Saillenfest

Conseiller Régional

Administrateur du FRAC

.

.

.

 

.

.
.
.
.
..

..https://www.boucheretlecland.com/product-page/moyenne-boule-en-soie-rouge-barock

.
.