Bodies In Dark Times – Corps en Temps Obscurs / Fonderie Darling (CA)

 
.
.
.
.
.
.
Bodies In Dark Times 
.
Corps en Temps Obscurs
.
.
 Jeudi
03.08.17
à 17:00 – 23:00
.
.
 Place Publique de la Fonderie Darling
.
.
.
.
.
.
.

Le monde tel que nous le connaissons touche à sa fin. Et pourtant, il y a toujours des territoires à découvrir, et le soleil brille encore dans le ciel. Au milieu de ce monde, l’art doit survivre. Nos corps nous mènent, ce sont des sismographes pour notre époque. Mais comment nos corps peuvent-ils survivre à cette époque dans laquelle nous vivons? Et comment peuvent-ils nous pousser plus loin, et nous faire passer à travers ces nuages sombres? Que faites-vous lorsque le monde est fini mais que pourtant vous êtes encore debout, vous respirez toujours, et vous êtes prêt à combattre, mais pas sûr contre quoi et comment? Vous organisez une fête truffée d’art pour être inspiré. Vous créez un temps en suspens pour reconquérir une croyance dans le monde.

Le 3 août 2017, le collectif QUIMERAS fera exactement cela. Nous organisons une fête de rue pleine de performances, de musique et d’art sur la Place Publique de la Fonderie Darling (745 rue Ottawa). Nous sommes ravies de vous proposer un talentueux groupe d’artistes et de DJs qui vous montreront secrètement le désastre tout en vous dévoilant les avenues potentielles d’escapade.

Les artistes-performeurs de cette soirée: Matisse ApSimon et Rachel Wallace présenteront « Livraison ». La livraison a quelque chose pour vous. On nous a promis la livraison. Avons-nous commandé cela? La livraison pourrait être insupportable. Nos jours nous pèsent. Nous essayons de compartimenter. Nous attendons toujours. Matisse ApSimon-Megens et Rachel Wallace collaborent depuis 2016. Matisse est chercheure indépendante et artiste de la performance basée à Montréal avec une formation en études théâtrales. Wallace, une poète, philosophe et artiste de la performance, complète actuellement une Maîtrise en Philosophie à l’Université Concordia. Matisse et Rachel développent des installations et des spectacles qui abordent les aspects dominés et dominants de la vie quotidienne à travers les notions de jeu et de soin.

 

.

.

 

https://www.boucheretlecland.com/product-page/bougie-en-verre-baya-soie-v%C3%A9g%C3%A9tale-citron

.

.

Dave Biddle présentera « Parce Que Nous Sommes Habitués À Aimer », une conférence performée. Dave a complété une Maîtrise à l’Université Simon Fraser en novembre 2017. Les années suivantes, il a continué à travailler exclusivement en collaboration avec Linda Fox, artiste virtuelle basée à Vancouver, dont le travail demande à plusieurs reprises: «à quelle heure est l’amour?». Dave a d’abord été influencé par le travail de Linda Fox après avoir assisté à son séminaire de thérapie du sommeil en 1995, et encore en 2006, lorsque les deux ont participé à la reconstitution de leur première rencontre. Maintenant, sa recherche se concentre principalement sur la fonction des parasites dans les contextes rituels, en demandant spécifiquement quel rôle les parasites virtuels peuvent-ils jouer dans la perturbation des écologies non virtuelles?

Jacqueline van de Geer interprètera une performance expressionniste inspirée du mouvement Dada. Après avoir terminé un Baccalauréat en Arts Visuels et un autre en Arts Performatifs aux Pays-Bas, elle a déménagé à Montréal où elle vit et travaille. Elle s’est déjà produite au Canada, en Europe et aux États-Unis. Sa pratique s’inspire de thèmes universels tels que le patrimoine, la famille, la démocratie, la guerre et la politique d’exclusion. Grâce à son travail, Jacqueline démontre que l’histoire est souvent plus proche de notre monde actuel que nous ne le réalisons. Elle recherche et révèle ces liens entre le passé et le présent qui sont quelque peu cachés. Jacqueline utilise une variété de techniques: mouvement, monologue, manipulation d’objets et improvisation. Elle aime travailler avec l’absurde, l’humour noir et l’ironie. Pour elle, il est important de se surprendre soi-même dans le processus et de partager ce sentiment passionnant de «l’inattendu» avec les participants, témoins de son travail. Créer de l’intimité, susciter la confiance et révéler le «dérangement» est essentiel à sa pratique performative.

Diego Gil présentera « Dancing Ontopower » – une conférence-performance dansée. En incarnant des concepts de la philosophie processuelle, il tente une création de recherche instantanée (et spontanée) au moment même de la rencontre avec le public. En parlant et en se déplaçant à un rythme continu, l’environnement perceptif devient un tissu d’expérience extensible où les pensées à demi-nées se regroupent en tant que collectif temporaire. Diego est un chorégraphe, un interprète et un philosophe. Actuellement, il poursuit un Doctorat en Sciences Humaines Interdisciplinaires de l’Université Concordia. Ses recherches actuelles se concentrent sur l’exploration de la perception sensorielle inséparable de la perception non-sensuelle (un concept de Whitehead qui tient compte des préoccupations anticipées de la perception au-delà des sens et du temps métrique). Il se concentre également sur le développement d’une dramaturgie des signes affectifs (un concept développé grâce à Deleuze, Guattari et aux théories de Massumi sur les signes et les changements événementiels).

Saeed Kamjoo improvisera de la musique persane grâce à son instrument traditionnel: la kamanche. Saeed est musicien et compositeur perse. Son approche musicale au kamanche repose sur sa perception des valeurs inhérentes à la musique classique Persane. Le style de Saeed combine la créativité et l’authenticité avec l’innovation. Bien que sa musique ait ses racines dans la musique classique persane, il se permet l’exploration de nouvelles possibilités musicales.

Mariana Marcassa et Sophia Dacy-Cole présenteront « La Poitrine Appelle L’Enchantement ». Elles effectueront un sortilège; un exorcisme; un moyen de transformer la douleur dès sa provenance. Mariana et Sophia se sont rencontrées au SenseLab de Montréal, où Mariana poursuit un Post-Doctorat en Beaux-Arts, et, Sophia est une artiste en résidence. Mariana a construit sa pratique dans l’art de la performance et de la psychologie clinique. L’une des principales discussions qu’elle explore actuellement dans sa carrière solo est le rôle de la voix dans la production des ruptures de langue et, à partir de ces microfissures aphasiques, la libération du «Suonare la Voce» (comme le dirait Demetrio Stratos), dans sa puissance sonore d’expression. Sophia est une sculptrice concentrée sur la performance. Son écrit critique sur le rôle des beaux-arts dans la sphère politique constitue une pratique parallèle à son travail de studio. Sa principale recherche et son intérêt vital sont les effets et les techniques des mouvements de protestation. La relation est une valeur fondamentale dans son approche du tout. Les deux artistes sont unies par leur intérêt dans la manière dont le corps humain stocke et transmet des résonances affectives. Et les façons dont le corps, lourd d’effets, constitue le politique. Mariana prend vie dans le son et la vibration, Sophia en contact avec la texture. Elles travaillent à l’intersection du son, des matériaux sculpturaux et du corps humain toujours en devenir, essayant, échouant et, parfois, réussissant à demander: « qu’est-ce qu’un corps peut? »

Matt Ng nous fera découvrir « Pièce D’Espaces Augmentés », cette sculpture fait partie d’un projet plus vaste faisant écho à notre époque contemporaine, où beaucoup de nos expériences sont expérimentées à travers le numérique. On estime qu’au XXIème siècle, la plupart des gens passent plus de temps devant l’ordinateur qu’à manger et à boire, réduisant la production de notre énergie physique à l’action de scruter les médias sociaux et les sites YouTube. Cela montre que notre façon de structurer notre vie a été façonnée par notre interaction avec la technologie. Et pourtant, très souvent, les éléments qui fonctionnent dans les coulisses pour rendre possible nos expériences numériques fonctionnent à un niveau totalement intuitif. Matthew explore cette esthétique du langage codé, tout en examinant l’ère numérique à travers l’intuition et la sensation. Matthew Ng est un artiste canadien qui habite actuellement à Montréal. Il a récemment obtenu son diplôme de Maîtrise en Sculpture de l’université Concordia et a déjà montré son travail à travers le Canada et les États-Unis. Ses médiums sont la vidéo, l’installation et la sculpture. Sa pratique reflète différents aspects de notre époque numérique.

Céline Pereira présentera « Jouer La Ligne », une performance participative où l’auditoire sera invité à expérimenter et à ressentir le pouvoir et l’espace intérieur-extérieur de l’anonymat, le devenir d’un corps contestataire. Céline invente des événements alternatifs et est “artiviste”, un terme qu’elle utilise pour décrire un engagement social et professionnel avec une posture éthique et politique en faveur de la prolifération des arts sous toutes ses formes. Titulaire de deux Maîtrises, l’une en Administration Economique et Sociale de l’Université Paris I, l’autre en Communication de l’Université de Montréal. Elle a travaillé avec diverses organisations artistiques. Depuis 2013, Céline continue de diffuser son expérience et sa pratique artiviste grâce à des projets de recherche-création, l’organisation d’événements et l’accueil d’artistes et d’étudiants internationaux pour le projet de recherche-création Immediations à l’université Concordia/SenseLab. Dernièrement, elle développe un intérêt florissant pour la performance.

DJ invité: Andrew Tay, le genereux hôte des soirées Short and Sweat et un des meilleurs créateurs à Montréal de vibe musicale avec laquelle on a furieusement envie de danser.

.

.

.

 

.
Don suggéré $10
suggested donation
.
.
.

Quimeras tient à souligner et à remercier le SenseLab (Université de Concordia) et le projet de recherche-création Immédiations pour leur soutient concernant ces événements de performances.

 

 

 

.
.
Fonderie Darling
745 rue Ottawa
Montréal, Quebec
H3C 1R8
tel: 514 392.1554
.

.

Réservation

.
https://www.facebook.com/events/1920840188159801/?acontext=%7B%22source%22%3A108%2C%22action_history%22%3A%22[%7B%5C%22surface%5C%22%3A%5C%22post_page%5C%22%2C%5C%22mechanism%5C%22%3A%5C%22surface%5C%22%2C%5C%22extra_data%5C%22%3A[]%7D]%22%2C%22has_source%22%3Atrue%7D&source=108&action_history=[%7B%22surface%22%3A%22post_page%22%2C%22mechanism%22%3A%22surface%22%2C%22extra_data%22%3A[]%7D]&has_source=1&hc_ref=ARTX-HkkF3vu5PGa8no7TZRUaQ7z6YybTBCorkiXI9NU1Y5oErPBK_iVtiGtbuQDvLc
.
.

Enregistrer