Ouverture d’Expo 67 – Rêver le monde au Musée Stewart (CA)

.
.
.
.
.
EXPO 67
RÊVER LE MONDE 
 .
.
LA NOUVELLE EXPOSITION
IMMERSIVE ET MULTIMÉDIA
DU MUSÉE STEWART 
 .
.
 Du 26 avril au 8 octobre 2017
.
.
.

Le Musée Stewart est fier de présenter Expo 67 – Rêver le monde, une exposition inédite marquant le 50e anniversaire d’Expo 67, un événement incontournable dans l’histoire de Montréal et faisant partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de Montréal. Cette exposition prenant l’affiche du 26 avril au 8 octobre 2017, célèbre le caractère novateur d’Expo 67 et est conçue à partir d’archives vidéo de l’Office national du film du Canada (ONF) et de Radio-Canada. Elle invite toutes les générations de visiteurs à (re)vivre cette aventure démesurée grâce à un parcours multimédia et immersif offrant une perspective originale de cet événement décrit à l’époque comme « le plus grand spectacle sur Terre ».

. .

ODE À DEUX CRÉATIONS AUDACIEUSES : HABITAT 67 ET LE PAVILLON LABYRINTHE DE L’ONF 

Inspirée par les innovations technologiques et les grands rêves concrétisés durant l’exposition universelle de 1967, cette exposition s’articule en six zones thématiques (Rêver l’Expo, Rêver la ville, Le cauchemar de la guerre froide, Rêver l’être humain, Rêver la terre et Rêver de l’Expo). Ces thèmes célèbrent la vision grandiose et utopique de cet événement, l’envergure du projet phare d’Habitat 67, ainsi que les prouesses technologiques comme celles développées par l’ONF, précurseur de nombreuses avancées audiovisuelles comme en témoigne son pavillon Labyrinthe, l’une des grandes attractions d’Expo 67.

.

UN PARCOURS IMMERSIF FUSIONNANT MAPPING VIDÉO, RÉALITÉ VIRTUELLE ET OBJETS 

Au cœur d’une scénographie inspirée de la géométrie architecturale d’Habitat 67, le visiteur explore un monde formé d’archives vidéo qui le (re)plongent dans la démesure et l’esprit festif d’Expo 67. L’exposition fait également appel au mapping vidéo, une technologie de projection d’images sur des surfaces tridimensionnelles. Un espace saturé de rouge, dédié au théâtre de la guerre froide, permet au visiteur de s’immerger dans le contexte géopolitique de l’époque grâce à de rares pièces d’archives contrastant avec le climat de fraternité régnant durant Expo 67.

La réalité virtuelle s’ajoute au parcours où chacun s’aventure dans une réinterprétation de l’expérience vécue à l’époque dans le pavillon Labyrinthe de l’ONF. Les créateurs, Colin Low, Hugh O’Connor et Roman Kroitor, ont conçu Dans le Labyrinthe, une œuvre monumentale à écrans multiples évoquant le mystère de l’existence dans toute sa diversité. Cette expérimentation, vue par plus d’un million de spectateurs, a éventuellement donné lieu au développement de la technologie IMAX.

.

UN RÊVE HUMANISTE

Le visiteur est également invité à s’imprégner de la vision humaniste d’Expo 67 à l’aide d’un manuscrit de la romancière canadienne Gabrielle Roy. En 1963, celle-ci prit part à une conférence tenue à Montebello qui rassemblait, entre autres, des personnalités du monde artistique et des intellectuels, ayant inspiré les différents thèmes de l’exposition universelle. Le parcours s’achève sur une note plus personnelle et nostalgique en présentant des diapositives et des artéfacts de l’époque, appartenant à trois collectionneurs montréalais, qui livreront leurs témoignages par l’entremise de pistes audio. Une projection de courts-métrages de l’ONF boucle cette exposition sur une note cinématographique en mettant en lumière trois œuvres : Objectif : Expo 67 (W. Brind, 1967), Dans le Labyrinthe (C. Low, H. O’Connor, R. Kroitor, 1979), ainsi que Le pavillon du Canada (M. Beaudet, 1967).

« Cette exposition constitue une expérience multisensorielle mémorable au cours de laquelle une variété de projections vidéo, d’artéfacts (affiches, photos, objets) et de réalité virtuelle s’entremêlent pour faire revivre l’excitation d’Expo 67 sur l’île Sainte-Hélène, à même le site de l’exposition universelle », ajoute Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée Stewart.

.

EN COMPLÉMENT : UNE VISITE EXTÉRIEURE POUR DÉCOUVRIR L’HISTOIRE DE L’ÎLE SAINTE-HÉLÈNE ET LES VESTIGES D’EXPO 67 

Pour souligner les 50 ans d’Expo 67, le Musée Stewart offre une balade historique pour découvrir l’île Sainte-Hélène, ses sentiers et son histoire. Les époques se succèdent dans un voyage temporel qui transporte les visiteurs de l’arsenal britannique au 19e siècle, jusqu’aux vestiges des pavillons d’Expo 67. Le parcours, initié au Musée Stewart, sillonne ensuite le mont Boulé, pour se terminer avec une ascension dans la Biosphère, d’où les visiteurs obtiendront une vue d’ensemble sur le site d’Expo 67.

.

VIRÉE EXPO 67

Le 28 avril prochain, le Musée commémorera le jour d’ouverture au public d’Expo 67 en partenariat avec le Musée McCord et la Biosphère, musée de l’environnement. De 10 h à 21 h, les visiteurs auront l’occasion de bénéficier d’une entrée à moitié prix à partir du 2e musée visité, en plus d’une navette gratuite qui reliera les trois institutions. Ce sera aussi une opportunité de se procurer un passeport branché conçu par la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

.

OUVERTURE EN SOIRÉE LORS DE SOIRÉES FEUX D’ARTIFICE CET ÉTÉ

Pour une première année, le Musée ouvrira ses portes en soirée les mercredis 19 et 26 juillet à l’occasion de L’International des Feux Loto-Québec présenté à La Ronde. Les visiteurs pourront ainsi profiter des expositions jusqu’à 21 h et ensuite apprécier le spectacle à partir de sa cour faisant face au pont Jacques-Cartier et au fleuve.

Expo 67 – Rêver le monde s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec et compte sur la contribution de précieux partenaires : la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, l’ONF, Radio-Canada, La Presse+, Montreal Gazette, la Société du parc Jean-Drapeau, le Conseil des arts de Montréal et le Gouvernement du Québec

.

.

.

 

Musée Stewart
20 Chemin du Tour de l’isle
Montréal, QC
H3C 0K7
T : (514) 861-6701

.

.

.

HEURES D’OUVERTURE

Le Musée Stewart est ouvert du mercredi au dimanche, de 10 h à 17 h, jusqu’au 25 juin 2017, et du mardi au dimanche, de 10 h à 17 h, du 27 juin au 8 octobre 2017.

.

À PROPOS DU MUSÉE STEWART

Le Musée Stewart, musée d’histoire privé à but non lucratif, a été fondé en 1955 par le philanthrope David M. Stewart. L’institution détient une collection unique de près de 27 000 artéfacts, documents d’archives et livres rares liés à la présence européenne en Nouvelle-France et en Amérique du Nord, jusqu’à nos jours. Sa mission principale : préserver et mettre en valeur ces objets qui relatent les voyages d’exploration, les avancées scientifiques, les faits d’armes, les croyances et la vie quotidienne de nos ancêtres. L’organisme montréalais, situé au parc Jean-Drapeau, loge dans l’arsenal du dépôt fortifié britannique de l’île Sainte-Hélène, construction militaire du 19e siècle inscrite au Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

 .

.

.

https://lesfilsmaudits.blog/
.
Nouveau Webzine / MTL

Culture et consommation

.

https://www.facebook.com/Les-fils-maudits-414225655617310/
.