JULIEN BOILY – Paradigme objet / Galerie d’art d’Outremont (CA)

2552845-2.
.
.
.
.
.
.
JULIEN BOILY
.
.
Paradigme objet
 .
.
.
.
 
Du 9 février
au 5 mars 2017 
.
.
.
.
.

« Inspiré par le travail des anciens maitres de l’âge d’or de la peinture (XVIIe siècle), je détourne les codes picturaux de cette époque pour représenter des scènes contemporaines. J’abandonne ainsi toute quête d’invention formelle et j’utilise ce médium pour ces fonctions initiales de représentation du réel. La peinture participe alors à l’œuvre en tant qu’élément sémantique en soi au même titre que ce qui est représenté dans mes tableaux. C’est ainsi que dans mes dernières propositions picturales, je joue d’ironie en peignant au moyen d’une technique à l’épreuve du temps des natures mortes constituées, entre autres, de formes dont la matérialité évoque les codes formels des marchandises modernes. Cette stratégie me permet non seulement d’aborder le concept d’obsolescence programmée, mais aussi, grâce au caractère nostalgique de mes images, de nous confronter à notre propre rapport aux objets, aux souvenirs qui leur sont rattachés et aux informations qu’ils peuvent contenir. Ces objets nous ramènent alors, par analogie, à l’absurdité de nos modes de consommation et, par le fait même, à la manière d’un memento mori, à notre propre faillibilité.»

Dans l’exposition Paradigme objet, Julien Boily présente six tableaux, tous réalisés selon une approche figurative traditionnelle de la peinture. Inspirée du genre nature morte, la demi-douzaine d’œuvres picturales plonge le spectateur dans un univers où la surface des objets et leur matérialité nous renvoient le reflet du monde qui nous entoure. En évoquant divers matériaux qui meublent notre quotidien (plastiques, panneaux de particules agglomérés, surfaces chromées, composantes électroniques), Boily énonce un commentaire sur la production humaine en général par des compositions à saveur allégorique. Parsemé de références à l’histoire de la peinture, à l’univers du divertissement et au monde des nouvelles technologies numériques, son travail se présente comme une tentative de concilier le passé, le présent et le futur. Cette conciliation se concrétise dans une célébration d’un savoir-faire en voie de disparition qu’il tente de repositionner d’une certaine façon entre la tradition et le progrès.

Originaire de Saint-Gédéon au Lac-Saint-Jean, Julien Boily vit et travaille à Saguenay. Après avoir obtenu un baccalauréat interdisciplinaire en arts à l’Université du Québec à Chicoutimi, il réalise ses œuvres de façon collective autant qu’individuelle. Depuis 2005, il a présenté près d’une dizaine d’expositions en solo et a participé à un grand nombre d’ expositions collectives et de foires d’art contemporain au Canada, en France, en Grèce et en Suède. Il a bénéficié de plusieurs bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts de Saguenay. Artiste pluridisciplinaire, il privilégie la peinture, mais aussi le dessin, l’estampe et la sculpture.

.

.

.

.

.
Galerie d’art d’Outremont
41 avenue Saint-Just
Outremont (Québec)
H2V 4T7
514-495-7419
.
.
.
.
.
20170115_215042

Enregistrer