Le salon des galeries et des collectionneurs engagés / Carreau du Temple (FR)

portrait-qui-saigne-n16-huile-sur-toilke-61x50-cm
Fabien Boitard / Portraits qui saignent 2014 50×61

 .

.

.

Le salon des galeries
et des collectionneurs engagés
.
 
fondé par Stéphane Corréard
.
.
Du 8 au 11 décembre 2016
au Carreau du Temple
.
.
.
.
.

Galeristes n’est pas une foire, mais un salon. Un espace de rencontres entre le public et des professionnels autour d’une passion commune, l’art. Galeristes est une exposition de galeristes : chacun des exposants y conçoit une proposition personnelle, à mi-chemin du bureau, de la réserve visitable et du mur d’amateur (à la manière de celui d’André Breton).

.

En projetant ainsi leur vision, leur engagement, leurs artistes et l’ensemble de leurs activités, les galeristes gagneront un nouveau public ; durables, leurs relations se développeront par la suite dans leur environnement naturel, la galerie.

Le modèle traditionnel du galeriste-passeur est aujourd’hui malmené : conçu par et pour les amateurs d’art, Galeristes réaffirme sa pertinence, son actualité et son potentiel d’avenir.

Stéphane Corréard

Premier salon imaginé par des collectionneurs, Galeristes présente son édition inaugurale au Carreau de Temple du 8 au 11 décembre 2016.

Galeristes initie un nouveau rendez-vous incontournable dans le calendrier culturel parisien, avec pour mission de défendre et valoriser les galeries rattachées à la scène artistique française, qui offrent une visibilité sans équivalent à l’ensemble de la création internationale actuelle dans toute sa diversité. En proposant une offre alternative et à échelle humaine, Galeristes milite pour « un autre monde de l’art ».

Fondé par Stéphane Corréard comme une « exposition de galeries », Galeristes favorise de véritables rencontres entre galeristes et collectionneurs, des relations qui se consolident dans le temps, mais également entre galeristes et grand public, dans le but d’initier des vocations de nouveaux collectionneurs ou simplement de montrer à tous la richesse et la diversité de l’art contemporain international ainsi que le rôle primordial du galeriste dans le monde de l’art.

Au sein d’une scénographie signée Dominique Perrault et avec une identité visuelle conçue par SpMillot, Galeristes rassemble ainsi une communauté de collectionneurs, passionnés et professionnels de l’art, unis par une même volonté : valoriser leur relation si singulière aux galeristes, passeurs indispensables entre les artistes et le public, lors de rencontres conviviales autour des œuvres qu’ils présentent et de leurs univers uniques.

Afin de représenter fidèlement la scène des galeristes ayant un lien fort avec le paysage artistique français, le comité de sélection de Galeristes, présidé par Michel Poitevin, collectionneur et administrateur de l’Adiaf, a retenu une trentaine de galeries pour participer à l’édition inaugurale.

.

.

.

 .

Galeristes,  c’est

 .

Un salon engagé en faveur du professionnalisme et de l’excellence

Galeristes effectue sa sélection à partir d’un appel à candidatures largement ouvert, selon des critères précis permettant d’évaluer les qualités professionnelles des galeries (singularité de la ligne artistique, fidélité aux artistes, connaissance de leur œuvre, ouverture à la nouveauté, transmission au public, éthique professionnelle et confraternelle…).

.

Un salon engagé en faveur d’une approche singulière de l’art

Le but de Galeristes est de faire découvrir au public des galeries singulières, originales, uniques chacune dans leur genre. Les exposants sont non seulement libres de présenter les artistes et les œuvres qu’ils souhaitent, mais sont également accompagnés par un des membres du comité de rapporteurs afin de dresser un véritable « autoportrait » susceptible de les représenter aux yeux du public qui ne les connaît pas encore.

.

Un salon engagé en faveur de la proximité

Implantée au Carreau du Temple, dans un quartier abritant de nombreuses galeries, Galeristes est ouvert aux galeries susceptibles de fidéliser un nouveau public, afin de leur permettre de développer ce « premier cercle » si important, qui fréquente avec régularité et fidélité leurs expositions tout au long de l’année.

.

Un salon engagé en faveur de la convivialité et des échanges

Galeristes est construit comme une « exposition de galeries », permettant au public de rencontrer véritablement ces passeurs indispensables. Chaque visiteur dispose de moments réservés : les deux premiers jours pour les invités des galeries, et le week-end pour le public le plus large, incluant des visites guidées gratuites, des projections de films et des tables-rondes.

.

Un salon engagé en faveur de l’accessibilité et de l’éducation

Galeristes est le rendez-vous des amateurs et des galeristes désireux d’élargir leurs horizons, mais également de tous ceux qui envisagent de passer le cap, et de devenir collectionneurs. À cet effet, plusieurs programmes seront initiés à l’intérieur même du salon : section regroupant des œuvres très abordables, accompagnement dans l’aide au financement…

.

Un salon engagé en faveur de la diversité et la découverte

Profondément conscient des aléas de la position des créateurs dans le marché et les coteries, le comité de collectionneurs chargé de la sélection des exposants veille à proposer au public de Galeristes la plus grande variété de créations. Fondée sur la confiance dans les engagements individuels des galeristes, le panorama artistique proposé privilégie systématiquement les découvertes et les redécouvertes, placées sous le signe de la singularité, la différence et la diversité pensées comme des valeurs cardinales de toute relation à l’art.

.

 

.

.

.


Les Galeristes
de l’édition 2016
Liste au 19 octobre 2016
.
 .
.
.

Galerie Anne Barrault Paris, Christian Berst Art Brut Paris, Galerie Bernard Bouche Paris, Galerie Jean Brolly Paris, Galerie Circonstance Nice, Galerie Da-End Paris, Galerie Derouillon Paris, Espace à Vendre Nice, Galerie Jean Fournier Paris, Galerie Christophe Gaillard Paris, Galerie Bernard Jordan Paris, Berlin Zürich, Galerie Lelong Paris, New York Lœvenbruck Paris, Magnin-A Paris, Galerie Eva Meyer Paris, Galerie Éric Mouchet Paris, New Square Gallery Lille, Pact Paris, Galerie Papillon Paris, Galerie Catherine Putman Paris, Salle Principale Paris, Galerie Sator Paris, Semiose Paris, Galerie Suzanne Tarasieve Paris, Urdla Villeurbanne, Galerie Lara Vincy Paris.

.

Le parcours de Galeristes

Le salon Galeristes

Seul nouvel événement dévolu aux galeries pour la saison 2016-2017, Galeristes est conçu comme un véritable programme de mise en relation, permettant aux amateurs et aux exposants de se découvrir mutuellement, et d’initier des relations durables et enrichissantes autour de leur passion commune : l’art.

.

Une scénographie innovante

Plate-forme de rencontres entre collectionneurs et galeristes, ce salon d’un genre nouveau se déploie sur tout le rez-dechaussée du Carreau du Temple, dans une scénographie innovante de Dominique Perrault. Celle-ci permet aux exposants de concevoir une proposition singulière, à mi-chemin du bureau, de la réserve visitable et du mur d’amateur.

.

Des œuvres monumentales

Afin de permettre aux galeristes de montrer la création dans toute sa diversité, des espaces sont aménagés dans la scénographie de Dominique Perrault pour montrer des œuvres monumentales qui rythment le parcours des visiteurs, mis en exergue aux côtés des univers si singuliers des galeristes.

.

Une section d’œuvres à moins de 1 000 euros

Salon conçu pour favoriser les rencontres entre amateurs, collectionneurs et professionnels de l’art, Galeristes n’en oublie pas pour autant les nouvelles vocations. Ainsi, afin de permettre à chacun de commencer une collection ou d’acheter de l’art contemporain, un espace réunit une sélection d’œuvres à moins de 1 000 euros.

.

Un programme pédagogique

L’œil du rapporteur Les membres du comité de rapporteurs invitent le public à découvrir les univers singuliers de chaque galerie lors de visites-rencontres pendant toute la durée du salon.

.

Les tables-rondes

invitent les penseurs de l’art contemporain à échanger autour du métier de galeriste, sa relation avec les artistes et collectionneurs et sa place dans le monde de l’art.

.

Projections

Proposée par le Filaf, Galeristes présente une programmation de films sur l’art associés à la thématique des collectionneurs et diffusés durant le salon. Des portraits de collectionneurs, qui invitent le public chez eux et dévoilent les secrets de leurs collections : ce qu’elles leur racontent et de quelle manière ils la vivent au quotidien.

Le prix Filaf du meilleur livre d’art Le Filaf (Festival International du Livre d’Art et du Film), via son Festival et sa Filaf Artbook Fair (dont la première édition a eu lieu en juin 2016) a pour objectif de réunir, diffuser, célébrer et primer les meilleurs livres et films sur l’art parus dans le monde durant l’année écoulée. Pour sa première édition, Galeristes fait appel au Filaf pour créer le Prix du meilleur livre sur l’art 2015-2016, édité par une galerie. Ce prix sera désigné par un jury composé de personnalités du monde de l’art et la culture, missionnées par le Filaf.

.

.

.

.

 

Stéphane Corréard,

fondateur de Galeristes

.


.
.
.

Né en 1968, Stéphane Corréard est, depuis près de trente ans, un spécialiste de l’art contemporain, et notamment de la scène française, successivement ou simultanément galeriste, collectionneur, commissaire d’exposition, expert, journaliste et critique d’art.

Après avoir fondé la Galerie Météo en 1992 et codirigé Bownstone, Corréard et Cie de 1998 à 2000, et ainsi participé à de nombreuses foires internationales, Stéphane Corréard contribue désormais régulièrement à des périodiques (Beaux-Arts Magazine, Libération Next, Particules…) et signe des textes pour de nombreux éditeurs ou institutions.

Commissaire, il a dirigé le Salon de Montrouge de 2009 à 2015, et est régulièrement invité à réaliser des expositions dans des institutions (Palais de Tokyo, Villa Arson, Villa Tamaris…) et des galeries (Christian Berst, Gabrielle Maubrie, Kréo, Lœvenbruck, White Project…).

Stéphane Corréard a notamment participé en tant qu’expert aux comités de sélection du Prix Marcel Duchamp, aux sélections de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis), au Programme Hors-les-Murs de l’Institut français ainsi qu’aux Assises de la Jeune Création organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication.

.

Le comité de sélection

Galeristes effectue sa sélection à partir d’un appel à candidatures largement ouvert. Présidé et coordonné par le collectionneur Michel Poitevin, le comité de sélection réunit pour l’édition 2016 :

Michel Poitevin

Collectionneur, administrateur de l’Adiaf Coordinateur du comité de sélection Collectionneur depuis trente-cinq ans, présent en 1999 dans le petit groupe qui réactive l’Adiaf, il en devient secrétaire général en 2000, puis vice-président en 2013, et aujourd’hui administrateur. Pour l’Adiaf, il crée la triennale itinérante d’œuvres appartenant à des collectionneurs (Tourcoing, Grenoble, Strasbourg, Nantes et Villeurbanne).

Matthieu de Bezenac

Collectionneur, critique et commissaire

Daniel Bosser

Collectionneur, vice-président du Centre National Édition Art Image et membre du comité d’acquisition du Frac Aquitaine

Nicolas Chardon

Artiste Stéphane Corréard Collectionneur, fondateur et directeur de Galeristes Estelle Francès Collectionneuse et co-fondatrice de la Fondation Francès, Senlis Gilles Fuchs Collectionneur et président de l’Adiaf

.
Antoine de Galbert

Collectionneur et président de La Maison Rouge, Paris Hervé Lœvenbruck Gérant et directeur de la galerie Lœvenbruck et président de l’association Galeries Mode d’Emploi

Anne Martin-Fugier

Collectionneuse, historienne et auteur

.

Le comité stratégique

Composé d’entrepreneurs passionnés d’art et de culture, le Comité stratégique se réunit plusieurs fois par an autour de Stéphane Corréard. Ces chefs d’entreprise et dirigeants de premier plan ont, par leurs parcours personnels et professionnels, acquis une vision panoramique de la place de l’art, et de la France, dans leur environnement international. Convaincus de la pertinence et du potentiel du modèle des galeries à taille humaine, ils s’investissent dans le projet Galeristes en lui apportant connaissances et expérience. Le Comité stratégique a notamment pour but de définir les grandes orientations du salon, de l’ancrer dans la réalité économique présente et à venir, et d’en favoriser la pérennité. Le comité stratégique de Galeristes est notamment composé de :

Jean-Paul Cluzel

Ancien président de la Rmn-Grand Palais et l’actuel président du conseil d’administration de l’Ifcic

Pierre-Alexis Dumas

Directeur artistique général d’Hermès International et président des Arts Décoratifs, Paris

Antoine Frérot

Président-Directeur Général de Veolia Environnement

.

Un comité de rapporteurs pour un accompagnement critique

Chaque galerie est accompagnée d’un membre du comité de rapporteurs, notamment en matière d’éditiorialisation et de relation avec le public avec l’organisation de visite. Ce comité est composé de dix critiques d’art, et tient compte des évolutions actuelles de cette pratique.

Marc Beyney-Sonier

Co-fondateur de Tout Ce Que Vous Avez Raté


Benoit Blanchard

Artiste

Léa Chauvel-Levy

Journaliste et critique d’art pour Grazia, Slash.fr, Vice et The Creators Project

Sarah Ihler-Meyer

Critique d’art pour Artpress, Le Journal de la Fondation Louis Vuitton

Alexis Jakubowicz

Directeur des Nouveaux Médias, Galeries Lafayette, co-fondateur de Tropy.co et critique d’art pour Vanity Fair et Vogue

Anaïs Montevecchi

Fondatrice des Galeries pour Tous

Aurélie Romanacce

Co-fondatrice d’Extra Magazine

Romain Semeteys

Fondateur de Lechassis Sabrina Silamo Critique d’art pour Télérama, Télérama Sortir, L’Objet d’Art et le Luxemburger Wort

Pedro Morais

Critique d’art pour le Quotidien de l’Art

.

.

.

.

 

.

 

.
.
Le salon des galeries
et des collectionneurs engagés.
.
Ouverture au public
Samedi 10 et dimanche 11
décembre, 13 h – 19 h
.
.
Plein tarif 10 euros
Tarif réduit 5 euros
Gratuit pour les moins de 18 ans
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Carreau du Temple
4 Rue Eugène Spuller,
75003 Paris, France
T : +33 1 83 81 93 30

Horaires : Ouvert aujourd’hui · 10:00–22:00

..

.

.

..

.

Le Carreau du Temple

Idéalement situé au cœur du quartier des galeries, le Carreau du Temple est l’emplacement naturel pour Galeristes. Lieu historique revisité par l’architecte Jean-François Milou, le Carreau du Temple présente un projet pluridisciplinaire et novateur autour de trois axes de développement : sport, art et culture événementielle. Cet espace propose aux parisiens une programmation ouverte aux artistes et créateurs « émergents » dans le domaine des arts, des formes contemporaines de la mode et du design, notamment au travers de week-end thématiques. www.carreaudutemple.eu

.

.

.