KERRY JAMES MARSHALL Une œuvre inédite de l’artiste américain présentée au Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de BNLMTL 2016, Le Grand Balcon (CA)

install-marshall-23-njfb
.
Kerry James Marshall, Untitled (detail), 2016.
Photo: MMFA/Jean-François Brière
©Kerry James Marshall.
Courtesy of the artist and Jack Shainman Gallery, New York
.
.
.
.
KERRY JAMES MARSHALL
.
..
Une œuvre inédite de l’artiste américain
présentée au Musée des beaux-arts de Montréal
dans le cadre de
.
.
BNLMTL 2016,
Le Grand Balcon
 .
.
.
Du 19 octobre 2016
au 29 janvier 2017
 .
.
.
.
.

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) est heureux d’accueillir pour la première fois à Montréal l’artiste américain KERRY JAMES MARSHALL. Dans le cadre de BNLMTL 2016, Le Grand Balcon, le MBAM offre à découvrir un chapitre inédit de Rythm Mastr, célèbre projet de l’artiste, par la présentation d’une nouvelle série d’illustrations sous boîtes lumineuses.

 .

Considéré l’un des artistes américains les plus importants de sa génération, Kerry James Marshall interroge la représentation des Noirs dans la culture et l’histoire de l’art. Au cours des 35 dernières années, il a produit un corpus d’oeuvres complexe, allant de la peinture à la bande dessinée. Réalisant des portraits, des intérieurs, des nus et des paysages dans divers médiums, Marshall assemble des évènements réels et imaginés tirés de l’histoire et de la culture afro-américaines et intègre une variété d’influences stylistiques pour aborder l’historiographie limitée de l’art des Noirs.

Dans le cadre de BNLMTL 2016, Le Grand Balcon, le Carré d’art contemporain du MBAM offre à découvrir sept boîtes lumineuses inédites créées par l’artiste, en continuité avec son œuvre Rythm Mastr. Écrite dans un anglais vernaculaire, cette bande dessinée met en vedette un superhéros urbain qui combat le mal en arborant une combinaison d’attirails futuristes et africains traditionnels.

« Rythm Mastr est en développement depuis 1999, sous forme d’installation puis comme projet conceptuel intitulé Dailies, composé de trois bandes dessinées : Rhythm Mastr, P-Van- et On The Stroll. Ces histoires se déroulent dans la “Black Metropolis” – la capitale tant désirée du “Black World” [monde des Noirs] – et sont écrites dans l’anglais vernaculaire des Noirs. La formule de la BD est un véhicule qui permet d’aborder des sujets de toutes sortes »1, a expliqué Kerry James Marshall.

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM, ajoute : « En parallèle à notre rétrospective sur Robert Mapplethorpe, qui célèbre la beauté des corps, blancs ou noirs, dans une Amérique post-ségrégationniste, la présence de Kerry James Marshall dans nos murs enfonce le clou. Les réparties cinglantes de l’artiste sur l’inégalité raciale actuelle, sur les marches d’un grand musée d’art moderne, et au moment où vient d’ouvrir l’important musée sur l’histoire et la culture des Afro-Américains à Washington, ne manquent pas de justesse. »

« Nous sommes vraiment ravis de collaborer avec le Musée des beaux-arts de Montréal pour présenter le travail d’un artiste de la stature de Kerry James Marshall. Sa contribution à l’art contemporain est unique et incontournable », affirme Sylvie Fortin, directrice générale et artistique de La Biennale de Montréal.

Cette présentation s’inscrit en marge d’une grande rétrospective, Mastry, que consacre à l’artiste le MET Breuer de New York du 25 octobre 2016 au 29 janvier 2017.

.

Crédits et commissariat

Cette exposition au MBAM est présentée par La Biennale de Montréal, en partenariat avec le Musée des beaux-arts dans le cadre de BNLMTL 2016, Le Grand Balcon.

Le commissariat est assuré par Philippe Pirotte, commissaire de BNLMTL 2016, Le Grand balcon, en collaboration avec Geneviève Goyer-Ouimette, conservatrice de l’art québécois et canadien contemporain (1945 à aujourd’hui) et titulaire de la Chaire Gail et Stephen A. Jarislowsky du MBAM, sous la direction de Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef du MBAM.

.

Remerciements

Cette exposition bénéficie du soutien de la Fondation RBC, du Cercle des jeunes philanthropes, de l’Association des bénévoles du Musée et d’Air Canada.

Le Musée remercie également le ministère de la Culture et des Communications du Québec pour son appui essentiel, de même que le Conseil des arts de Montréal et le Conseil des arts du Canada pour leur soutien constant.

Le Musée remercie ses guides bénévoles pour leur appui inconditionnel, ainsi que tous ses membres et les nombreuses personnes, entreprises et fondations qui lui accordent leur soutien, notamment la Fondation de la Chenelière dirigée par Michel de la Chenelière et la Fondation Arte Musica présidée par Pierre Bourgie, pour leur générosité.

 .

.

.

.

.
Kerry James Marshall. Photo : Felix Clay. Gracieuseté de David Zwirner, Londres

.

.

.

.

Né en 1955 à Birmingham (Alabama), Kerry James Marshall vit et travaille à Chicago. Ses peintures, sculptures et installations sont largement diffusées à l’international.

Marshall est lauréat de la Rosenberger Medal (2016), du prix Wolfgang Hahn (2014) et de bourses de la MacArthur Foundation (1997) et de la National Endowment for the Arts (1991). Depuis 2013, il est l’un des délégués du comité sur les arts et les sciences humaines du président Barack Obama.

Après le Museum of Contemporary Art Chicago (2016), le Metropolitan Museum of Art de New York lui consacre cette année une grande retrospective : Kerry James Marshall: Mastry. En 2015, il a réalisé sa première commande publique pour la ville de New York avec la création d’une murale de grand format pour le High Line, une voie ferrée aérienne reconvertie en promenade. Intitulée Above the Line, cette fresque est inspirée de son projet de bande dessinée Rythm Mastr.

En 2013, le Musée d’art contemporain d’Anvers lui a consacré une rétrospective qui a été présentée l’année suivante au Kunsthal Charlottenborg de Copenhague et conjointement au Fundació Antoni Tàpies de Barcelone et au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, à Madrid. La National Gallery of Art de Washington (DC) (2013) ; la Sécession de Vienne (2012), la Vancouver Art Gallery (2010), le San Francisco Museum of Modern Art (2009), le Wexner Center for the Arts, Columbus, en Ohio (2008), le Camden Arts Centre de Londres (2005), le Museum of Contemporary Art Chicago (2003) et la Renaissance Society at the University of Chicago (1998) ont également présenté des expositions monographiques de l’artiste.

Ses oeuvres font partie des collections de l’Art Institute of Chicago, du Los Angeles County Museum of Art, du Metropolitan Museum of Art de New York, du Museum of Contemporary Art Chicago, du Museum of Modern Art de New York, de la National Gallery of Art de Washington (DC), du San Francisco Museum of Modern Art, du Studio Museum in Harlem, à New York, du Walker Art Center de Minneapolis ainsi que du Whitney Museum of American Art de New York. .

.

.

.

 

..
Musée des beaux-arts de Montréal

Carré d’art contemporain,

pavillon Jean-Noël Desmarais – Niveau S2

1380, rue Sherbrooke Ouest

Montréal (Québec)
H3G 1J5
.
Source et renseignements : Patricia Lachance
.
.
.