Toma Jankowski – Autopsy / Galerie Olivier Waltman (FR)

boa.
.
.
.
.
Toma
.
Jankowski 
.
.
.
Autopsy
 .
.
.
.
.
Du 6 a u 29 septembre 2016
.
.
.
.
.

La galerie est heureuse de présenter l a troisième exposition consacrée à l’artiste français Toma Jankowski.

 

Entre peinture et dessin, Toma Jankowski explore les possibilités d’une œuvre ouverte. Influencé par le jazz et les musiques improvisées, il joue de formes chaotiques et de compositions élaborées. Son travail tient du dessin pour son aspect direct de retranscription d’une intention et de la peinture pour ce qui est des matériaux et du format.

Avec Autopsy , Toma Jankowski développe un langage plastique intuitif par la création d’œuvres où formes, couleurs et mo ts se mélangent et s’associent en compositions graphiques. Pour lui, la relation entre les éléments qui composent l’oeuvre est plus importante que les éléments eux – mêmes. L’artiste fonctionne par association d’idées, donnant naissance à de multiples narrat ions : il aime penser que le spectateur trace son propre chemin dans l’œuvre et que chacun cultive sa propre perception.

Après des études de design, il décide de chercher par le dessin le moyen d’explorer des possibilités d’improvisation. Dès 2004, il collabore activement au collectif Zone d’Activité Musicale, réuni autour de l’improvi sation, et explore un nouveau « protocole » créatif. En recherche d’accident s heureux, ses œuvres sont tendues entre la représentation d’un monde en mutation perpétuelle et une exigence propre à la peinture elle – même en temps qu’organisme sensible.

.

.

.

.
.
.

Toma Jankowski est né en 1977 au Creusot (France).

Il vit et travaille à Lyon .

Agrégé en Arts Appliqués de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne, il enseigne en classe préparatoire depuis 2008.

Il est représenté par la galerie Olivier Waltman (Paris, Londres, Miami) .

 

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Galerie Olivier Waltman
74, rue Mazarine
75006 Paris
t : + 33 1 43 54 76 14
.
Métro/RER : Saint-Michel / Odéon Plan
Horaires : Tous les jours de 10h30 à 19h30
.
.
.
.
.
.
.