GRANDES DEMEURES, MONTRÉAL, 1974 UN STYLE ET UN ART DE VIVRE RÉVOLUS, IMMORTALISÉS PAR LES PHOTOGRAPHIES DE CHARLES GURD / MUSÉE McCORD (CA)

unspecified

9095, boulevard Gouin Ouest, Montréal  Montreal, 1974
Musée McCord Museum / Charles C. Gurd

.

.

.

.

GRANDES DEMEURES, MONTRÉAL,

1974 UN STYLE ET UN ART DE VIVRE RÉVOLUS,

IMMORTALISÉS PAR LES PHOTOGRAPHIES

DE CHARLES GURD

.

.

.

 

 Du 16 juin
au 16 novembre 2016
.
.
.
.

Dans les années 1910 à 1930, de célèbres hommes d ’affaires montréalais comme Louis – Joseph Forget, entre autres, se firent ériger par les meilleurs architectes de l ’ époque de somptueuses résidences représentatives du style edwardien. Présentée du 16 juin au 16 novembre 2016, l ’exposition Grandes demeures, Montréal, 1974 – Photographies de Charles Gurd , témoigne d ’un style et d ’ un art de vivre désormais révolus. Elle réunit quarante magnifiques photographies en noir et blanc, prises à la lumière naturelle, réalisées en 1974 par un jeune architecte et artiste photographe montréalais, Charles C. Gurd. Elles illustrent l ’intérieur de ces maisons exceptionnelles, transformées ou disparues au fil du temps, avec l ’ évolution du mode de vie et des goûts des nouvelles générations.

« Cette exposition nous donne accès à des demeures absolument remarquables par leur architecture et la richesse de leur décor intérieur, reflets d ’ une période au cours de laquelle Montréal, grâce à son développement économique, rivalisait avec les grandes villes d ’ Amérique du Nord, a précisé Suzanne Sauvage, p résidente et chef de la direction du Musée McCord. Personnalités influentes, leurs propriétaires affichaient leur réussite et un certain art de vivre dans ces maisons. Grâce à la perspicacité et au talent de Charles C. Gurd, il subsiste pour toujours des traces de ces années qui ont marqué l ’ histoire de notre ville . »

Une demeure représentée dans l ’ exposition a été léguée à l ’ Université McGill, d ’ autres ont changé de propriétaires, telles que la maison Forget à Senneville ou la maison Ogilvie située boulevard Gouin, dans l ’est de Montréal. Colonnes et sols de marbre, grandes cheminées, boiseries, escaliers et bibliothèques réalisés par les meilleurs artisans confèrent grande allure aux élégantes salles de réception de ces résidences, ornées de beaux meubles, de tapis, de porcelaines et de pièces d ’argenterie, reflets du bon goût et de la prospérité de leurs occupants. Le contraste de ces pièces avec les espaces privés évoque la complexité de cette bourgeoisie nord – américaine qui contrôlait alors une grande partie de l ’ économie du Canada.

La démolition, en 1971 de l ’ ensemble d ’ habitations Prince of Wales Terrace et de la maison Van Horne en 1973, suscite une prise de conscience de la menace qui pèse sur ce patrimoine architectural. Sauvons Montréal (1973) et Héritage Montréal (1975), naissent dans la foulée de ces événements.

En 1974, Charles C. Gurd, décide de sauvegarder la mémoire de ces demeures en les photographiant . Il reçoit l ’ appui de plusieurs personnes influentes, notamment celui de Gretta Chambers, alors journaliste à CBC Radio. Il obtient une b ourse du Conseil des arts du Canada et, muni d ’un Leica M4, parvient aisément à obtenir les accords des familles pour mener à bien son projet.

Cette série de photographies en noir et blanc rassemble environ 6 000 négatifs 35 mm. En 2014 , Charles C. Gurd fait don au Musée McCord de 1 337 négatifs et de 325 tirages à jet d ’ encre réalisés en 2013, parmi lesquels a été effectuée la sélection des photographies de l ’ exposition. 
.

Charles C. Gurd

Notes biographiques Né à Montréal en 1950, Charles C. Gurd est diplômé en psychologie de l ’ Université McGill ( 1971 ) et en architecture de l ’ Université Rice à Houston, aux États – Unis (1976). Il a mené une carrière internationale en architecture, tout en poursuivant jusqu ’ à ce jour la pratique de la photographie et de la peinture. Photographe autodidacte, Charles C. Gurd s ’ est familiarisé avec le style documentaire, dans les années 1960, auprès de Sam Tata, Gabor Szilasi, Louise Abbott et Brian Merrett. Il vit et travaille à Victoria (Colombie – Britannique) et à Santa Fe (Nouveau – Mexique).

  .

.

 

.
MUSÉE McCORD
690, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec)
H3A 1E9
514 398-7100
À propos du Musée McCord Le Musée McCord se consacre à la préservation, à l’étude et à la mise en valeur de l’histoire sociale de Montréal d’hier et d’aujourd’hui, de ses gens, de ses artisans et des communautés qui la composent. Il abrite l’une des plus importantes collections historiques en Amérique du Nord, composée d’objets des Premiers Peuples, de costumes et textiles, de photographies, d’arts décoratifs, de peintures et d’estampes, et d’archives textuelles, totalisant plus de 1 400 000 artefacts. Le Musée McCord présente des expositions stimulantes qui interpellent les gens d’ici et d’ailleurs en posant un regard actuel sur l’histoire. Il offre également des activités éducatives et culturelles et développe des applications Internet innovatrices. Musée McCord, notre monde, nos histoires.
.
.
.