Le sculpteur brésilien Tunga est mort à 64 ans par Valérie Duponchelle / Le FIGARO

XVMf40cd29e-2c29-11e6-ab6b-8df1ced26448.
Photo : Chantal Colleu-Dumond
.
.
.
.
.
.
.
.

 

Le sculpteur brésilien Tunga

est mort à 64 ans

.

.

.

.

.

 

 

Par Valérie Duponchelle

Architecte de formation, l’artiste, qui vivait et travaillait à Rio de Janeiro, avait développé une œuvre à la fois conceptuelle et baroque.

.

Le sculpteur brésilien Tunga vient de mourir des suites d’un cancer à 64 ans, nous a confirmé son amie Chantal Colleu-Dumond qui l’avait exposé en son domaine de Chaumont-sur- Loire. Il était hospitalisé au sud de Rio depuis le 12 mai, selon la presse brésilienne. La nouvelle est apparue sur les réseaux sociaux brésiliens, à travers les adieux pudiques de ses proches, notamment celui de Marc Pottier, commissaire d’expositions français résidant à Rio.

Né en 1952 à Palmarès, au Brésil, Tunga vivait et travaillait à Rio de Janeiro. C’est de là qu’est tombée la nouvelle de sa mort, ce lundi soir. Architecte de formation, il a développé une œuvre à la fois conceptuelle et baroque, intégrant dans des dispositifs sculpturaux complexes références littéraires, vidéos et performances. Passionné d’alchimie et grand érudit, l’artiste a fait du processus alchimique l’un des fondamentaux de son travail. Ses œuvres mettent en lumière avec poésie «le duel entre le schéma cérébral et la pulsation biologique». La sensualité et la sexualité s’y mêlaient avec une vitalité débridée.

Suite de l’article (ici)

.

.

.

 

8896666622.

.

– 1 MOIS D’ESSAI OFFERT 

puis 9,90€/mois seulement (ici)

.

.

.

.

.
.
.
.