47 doctes et fumeuses réponses à un questionnaire idiot sur la peinture par Antoine Perrot / Suggestion Nicole esterolle

antoine perrot
.
Antoine Perrotde la série « Exil »
.
.
.
.
.
.
.
.
47 doctes et fumeuses réponses
à un questionnaire idiot
sur la peinture.
.
.
 
Suggestion et intro / Nicole esterolle
.
.

Après 40 ans de désartification et de disqualification ministérielle de la peinture , voilà qu’elle revient…Alors , chez les anti-peinture, on se pose des questions à son sujet…Questions bien entortillées de telle sorte que les réponses le soient aussi, autant qu’ absconses et pédantes…Questions posées par le « très peu peintre » Antoine Perrot, auxquelles répondent ici des gens comme Paul Ardenne et Catherine Millet qui ont pourtant bien œuvré pour disqualifier la peinture, et un tas d’autres « très peu peintres » à la picturalité terriblement ennuyeuse et laborieuse tenant plus par son enrobage discursif que par une inventivité formelle propre… Bref, un document d’époque, exprimant la panique des faux peintres et vrais posturaux, qui essaient ici d’endiguer le retour de la vraie peinture, sous des tonnes de pommade rhétorique à sodomiser les mouches…et d’essayer pitoyablement de reprendre le contrôle d’une chose qui les dépasse et à laquelle ils n’ont jamais rien compris. (doc joint : oeuvre d’Antoine Perrot de la série « Exil »…)

Publication des 47 réponses reçues à la suite de l’envoi par Antoine Perrot d’un questionnaire à des artistes, critiques et philosophes. Les questions étaient les suivantes :

.

1. À quelle peinture avez-vous affaire ou souhaitez-vous avoir affaire ?

2. Vous apparaît-il qu’existe quelque chose comme « un lieu pictural », qui serait ou ne serait pas celui de l’image ?

3. Pouvez-vous donner des exemples où l’utilisation de la peinture comme argument vous a énervé(e) ?

4. Y a-t-il des pratiques ou des discours qui, parce qu’ils bousculeraient la peinture, vous laissent perplexe ou vous semblent vivifiants ?

5. Pourquoi la peinture se maintient-elle ?

.

.

En cliquant sur un nom, vous accédez directement à sa réponse.

 

Paul Ardenne, Erwan Ballan, Romain Bernini, Jérôme Boutterin, Claude Briand-Picard, Leszek Brogowski, Nicolas Chardon, Max Charvolen, Bernard Cousinier, Christophe Cuzin, Dominique de Beir, Noël Dolla, Michel Duport,Guillaume Durrieu, Serge Fauchier, Dominique Gauthier, Karim Ghaddab,Olivier Gourvil, Nicolas Guiet, Jean-Marc Huitorel, Rémi Hysbergue, Christian Jaccard, Maelle Labussière, Richard Leydier, Pierre Mabille, Maude Maris,Laurent Mazuy, Didier Mencoboni, Florence de Mèredieu, Yves Michaud,Catherine Millet, Miguel-Ange Molina, Marc Molk, Miquel Mont, Olivier Nottellet, Pascal Pesez, Philippe Richard, Christophe Robe, Baptiste Roux,Sylvie Ruaulx, Camille Saint Jacques, Daniel Schlier, Soizic Stokvis, Éric Suchère, Cédric Teissiere, Arnaud Vasseux, Emmanuelle Villard.
.
.
.
.
.
.
Texte intégral
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

À propos / Pratique picturales

Pratiques picturales est une revue en ligne du programme de recherche « Pratiques picturales : peindre, regarder, énoncer » de l’institut Acte (UMR 8218) (Art, création, théorie, esthétique) Université Paris1 Panthéon-Sorbonne / CNRS.

Elle publie les actes des journées d’étude, colloques et manifestations de l’équipe de recherche. Elle a aussi pour ambition d’être un lieu d’interrogations sur la peinture : Que faisons-nous en peinture ? Que nous fait la peinture ? Comment énoncer la peinture ?

.

L’équipe

L’équipe du programme de recherche est rattachée à L’Institut Acte – UMR 8218 – CNRS – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

.

.

.

.
.
.
.

.

Biographie de Nicole Esterolle

.

Nicole Esterolle. Artiste, critique d’art, galeriste ?
peu de gens connaissent l’identité réelle de la personne connue ou non,
qui se cache sous ce pseudonyme…
mais ses chroniques irrévérencieuses font fureur sur le web depuis trois ans.

Schtroumpf Emergent

.

.

.

.

.

.