IMI KNOEBEL – LIAISON ASTÉROÏDE / GALERIE THADDAEUS ROPAC (FR)

p7fh_IK1327300dpi--1
Imi Knoebel Bild 27.11.2015, 2015
Acryl / Aluminium. 221,7 x 159,5 x 4,5 cm (87,28 x 62,8 x 1,77 in)
Photo : Ivo Faber
.
.
.
.
.
.
IMI
KNOEBEL
.
.
LIAISON ASTÉROÏDE
.
.
27 MAI – 2 JUILLET 2016
.

.
VERNISSAGE
27.05.16
19H – 20H30
.
.
.
.
.
.

Galerie Thaddaeus Ropac est heureuse de présenter l’exposition Liaison astéroïde de l’artiste minimaliste allemand, Imi Knoebel, dans sa galerie du Marais à Paris. L’exposition fait suite à la réalisation par l’artiste de six vitraux monumentaux, commandés à l’occasion des huit cents ans de la cathédrale Notre-Dame de Reims en 2011. Installés de manière pérenne, ils représentent la première création de l’artiste dans le domaine du vitrail mais également sa première création dans un édifice religieux.

Liaison astéroïde se compose de 20 peintures abstraites acryliques sur aluminium qui se présentent par groupes de panneaux géométriques. Elles se distinguent par une construction extrêmement précise et sensuelle ainsi que par l‘élaboration des teintes et la qualité picturale de la matière.

Le titre de l’exposition s’inspire d’un fait réel, de la découverte de la composition de la planète Itokawa qui s’est formée à la suite de la collision de deux astéroïdes de taille plus petite et de compositions différentes. Ceux-ci auraient fusionné et formé un seul astéroïde difforme « ressemblant à une cacahuète ». Fasciné par le côté difforme de cet astéroïde, Imi Knoebel considère que le manque de cohérence et l’irrégularité de la composition font partie intégrante de son identité. Les grands formats de sa nouvelle série, présentés dans l’espace principal de la galerie, reprennent ainsi l’idée de l’identité propre d’un corps amorphe, fondé sur la liaison de deux éléments distincts. En raison des différences de couleur et de formes, l’observateur garde d’abord une impression de strates, chères à l’artiste, mais en réalité celles-ci se sont effacées et laissent place à une surface lisse et unitaire.

Avec sa nouvelle série, Imi Knoebel explore encore une variété remarquable de démarches possibles dans le domaine de la réduction et de l’abstraction tout en gardant un subtil équilibre intemporel. Imi Knoebel confirme ici son goût pour une manipulation émotionnelle de la géométrie, aspirant à la création presque métaphysique d’une œuvre qui se situe entre spiritualité et matérialité.* Imi Knoebel est né à Dessau en Allemagne en 1940. Entre 1964 et 1971, il étudie à la Staatliche Kunstakademie à Düsseldorf, dans l’atelier de Joseph Beuys. Après avoir pratiqué le dessin au trait, les projections lumineuses puis les peintures blanches (1972-75), il commence à juxtaposer les plans de couleurs vives et expressives sur différents supports en bois et en métal.

Parmi ses expositions de musée les plus importantes on peut citer: Haus der Kunst, Munich (1996); Hamburger Kunsthalle, Hambourg (2004); Henry Moore Institute, Leeds (2006); Dia Art Foundation, Beacon, New York (2008); Neue Nationalgalerie, Berlin (2009); Museum der Bildenden Künste Leipzig (2011); Kunstmuseum Wolfsburg (2014); Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen Museum Haus Esters, Crevelt (2015).

Du 22 octobre 2016 au 23 janvier 2017 une grande exposition sera consacrée à l’œuvre d’Imi Knoebel au Musée Fernand Léger de Biot.

.

.

.

 

 .
.
.
.
.
OPENING IN THE PRESENCE OF THE ARTIST

 

FRIDAY 27 MAY, 7PM – 8:30PM
.
.
.
.
.
.
.
.

 

Galerie Thaddaeus Ropac is pleased to present the exhibition Liaison astéroïde by Minimalist German artist Imi Knoebel, from 27 May to 2 July 2016 in the Marais gallery space in Paris.

This is Knoebel’s first exhibition in France since the completion of six monumental stained glass works, commissioned in 2011 in honor of the 800th anniversary of the Notre-Dame of Reims cathedral. Inducted permanently, they represent the artist’s first use of this medium, as well as his first commission for a religious building. Liaison astéroïde is composed of 20 acrylic-on-aluminum paintings that are presented in groupings of geometric panels. They are distinguished by an extremely precise and sensual construction, in addition to the development of colors and the pictorial quality of the material.

The exhibition title is inspired by a real phenomenon, the discovery of planet Itokawa’s composition, which was formed in the aftermath of two small variously composed asteroids colliding. These fused and created a single misshapen asteroid “resembling a peanut”. Fascinated by the misshapen aspect of this asteroid, Imi Knoebel considers the incoherence and the irregularity of the composition to be an integral part of its identity. The large format of his new series, presented at the ground floor of the gallery, addresses the concept of an amorphous body as an identity, founded upon the link between two distinct elements. Because of the differences in color and form, the observer at first maintains an impression of strata, so dear to the artist, but these are in fact erased, and leave room for a smooth and unified surface.

With his new series, Imi Knoebel explores yet again the remarkable varieties of reduction and abstraction, all while upholding a subtle, timeless equilibrium. Imi Knoebel confirms his taste for emotional manipulation of geometry, aspiring to an almost metaphysical creation situated between spirituality and materiality. Imi Knoebel was born in Dessau, Germany in 1940. From 1962-64, he studied applied arts at the Darmstadt School of Arts and Crafts. In 1964-71 he studied at the Staatliche Kunstakademie in Düsseldorf, under Joseph Beuys. After puristic line-drawings, light projections and white pictures (1972-75), he later used expressive colour combinations on laminated plywood and metal plates.

Important museum exhibitions include: Haus der Kunst, Munich (1996); Hamburger Kunsthalle, Hamburg (2004); Henry Moore Institute, Leeds (2006); Dia Art Foundation, Beacon, New York (2008); Neue Nationalgalerie in Berlin (2009); Museum der Bildenden Künste Leipzig (2011); Kunstmuseum Wolfsburg (2014); Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen Museum Haus Esters in Krefeld (2015). Knoebel participated at the fifth, sixth and seventh editions of Documenta.

From 22 October 2016 to 23 January 2017, a large exhibition will be dedicated to Imi Knoebel’s work at the Musée Fernand Léger in Biot, France.

 

.

.
.
GALERIE THADDAEUS ROPAC
69, AVENUE DU GÉNÉRAL LECLERC
FR-93500
PANTIN
.
.
.
HORAIRES D’OUVERTURE
MARDI-SAMEDI, 10H À 19H
CAFÉ BLEU : 11H Á 18H
.