Tangerine Dream Collective avec Sarah Osborne, Joani Tremblay et Elise Windsor – GALERIE PANGÉE (CA)

Tangerine+Dream+Collective+2.
.
.
.
.
.
.
.
.
Tangerine Dream
.
Collective 
.
.
.
.
.
.
 
Du 12 mars au 13 avril 2016 
 .
.
.
Vernissage
12.03.16
15h00 à 18h
.
.
.
.
.
.
.
.

Sarah Osborne, Joani Tremblay, Elise Windsor Le PROJET PANGÉE est fier de présenter la première exposition du nouveau collectif Tangerine Dream Collective composé des artistes Sarah Osborne, Joani Tremblay et Elise Windsor. Avec une vision jeune et actuelle, ce collectif s’amuse à créer avec des formes simples et audacieuses ainsi qu’avec l’installation grand-format composé de plusieurs oeuvres sur papier vues et présentées en tant qu’objets. Leurs influences proviennent de la flore, de l’architecture et du monde de l’art, ainsi que de leur statut en tant que femmes. Pour le temps de cette exposition, la galerie se transformera en une sculpture vivante sous forme d’installation aux couleurs pop, mélangeant tableaux, dessins, photographies, objets, plantes, tablettes et autres dispositifs sculpturaux. Les oeuvres sur papier deviennent ainsi des objets présentés tels que dans une vitrine, permettant d’examiner le lien entre la mise en scène d’objets et le commissariat.

.

.

.

.

.

 .
.
.
Sarah Osborne
Joani Tremblay
Elise Windsor
.
.
.
.
.
.
.

Sarah Osborne

Les peintures de Sarah Osborne réconcilient l’art et le quotidien. En tant qu’artiste féminine, elle s’intéresse à la représentation de l’espace physique rattaché à un état psychologique. Cela implique pour elle une accumulation d’objets, de perspectives et de plans. Puisant depuis les livres, les magazines et les blogues culinaires, la plupart de ses œuvres récentes traitent des cultures culinaire, artistique et design spécifique à Montréal, dépeignant le typique, le banal ou l’ordinaire avec une touche d’humour. Elle considère la beauté comme étant omniprésente, ce qu’elle exprime à la fois dans les sujets qu’elle peint et le rendu de la peinture elle-même. Une sandwhich de viande fumée est plaisir, nécessité, tradition, tendance. L’alimentation est politique. Née à Montréal, Sarah Osborne a obtenu sont baccalauréat en Arts visuels à l’UQÀM. Elle poursuit présentement sa MFA à l’Université Concordia en Peinture et dessin. Elle peint, cuisine et écrit. Sont travail à été récemment exposé à Montréal (Art Mûr, Galerie Lilian Rodrigez) et à Paris (Chromatic Paris).

.

Joani Tremblay

Joani Tremblay s’intéresse aux notions de lieu et de paysage ainsi qu’à l’abstraction dans une pratique du dessin, de l’art imprimé et d’installation. Son travail récent explore la force des lieux ayant une importance historique et/ou mystique, qui sont ensuite travaillés comme un combat entre l’abstraction et la figuration. Étant attirée par la culture de la peinture actuelle, elle met en question l’étiquette de contemporanéité dans l’art. Tirant de différentes interfaces, qu’elles soient de livres, de magazines ou d’Internet, elle enquête consciemment et systématiquement les connexions et les tendances. Les esthétiques mondialisées actuelles sont entre autres étudiées et appropriées d’une manière à la fois sincère et parodique, formellement et par écrit. Joani Tremblay est une artiste et commissaire vivant à Montréal. Elle poursuit sa MFA à Concordia dans une pratique du dessin, des arts imprimés et d’installation. Les oeuvres de Tremblay ont été exposées à Tokyo (3331 Arts Chiyoda), New York (DRAFTspace), Denton, Texas (tAd Gallery) et à travers le Canada, à Toronto (Open Studio Gallery), Montréal (Parisian Laundry) et bientôt à Edmonton (Latitude 53). Tremblay a aussi participé à des résidences d’artistes à Tokyo et à Berlin. Elle est la récipiendaire de la bourse Vladimir J. Elgart puis la bourse de recherche du Fonds de recherche du Québec-Société et culture.

.

Elise Windsor

Elise Windsor explore à travers sa pratique la matérialité de la photographie, mettant l’emphase sur celle-ci en tant qu’objet. Elle construit des installations à grande-échelle qui sont vives et criantes, incorporant des photographies, des objets trouvés, et des éléments bâtis. Dans ces environnements élaborés, les photographies sont présentées comme des éléments parmi tant d’autres, permettant au spectateur d’interagir avec elles à un différent niveau. Windsor pousse la photographie en tant que chose matérielle par l’utilisation de tropes photographiques, particulièrement la nature morte. Sont investigation formelle s’opère à l’aide de photographies combinées à des installations grande-échelle où les images sont fluides et sans points d’ancrage fixes. Elle amène en avant plan cette réalité en tant qu’objet en exposant les photographies non seulement sur le mur, mais en les plaçant aussi sans hiérarchie partout à travers ses installations. Elle interpelle l’expérience de visionnement en exigeant plus qu’une seconde de l’attention du spectateur, les rendant conscients de l’acte de regarder. Sont travail à été récemment exposé à Montréal (Parisian Laundry, Galerie éphémère, Art souterrain) et à Toronto (OCAD U Gallery, Soho Lobby Gallery).

 

.
.
.
.
.
.
.
.
GALERIE PANGÉE
372 Sainte-Catherine Ouest, #412
H3B 1A2
Montréal, QC
514.845.3368
À propos / About
.
La GALERIE PANGÉE, experte en art contemporain, littérature et conseils en art, est heureuse de rouvrir ses portes avec une riche programmation 2015-2016. La galerie consacrera ses quatre prochaines expositions à des artistes et commissaires émergents de Montréal, Toronto, New York et Helsinki. La galerie présentera deux expositions solos – Ayla Dmyterko et Joani Tremblay – une composée d’un duo – Minna Pöllänen et Bang Geul Han – ainsi que des expositions collectives, dont la première édition en 2016 se dédiera à la question des problématiques contemporaines dans la pratique du dessin.
.
.
.