COLLISION 12 – exposition collective – Magie ou La philosophie du désir / PARISIAN LAUNDRY (CA)

parisian.
.
.
.
.
.
.
COLLISION
.
 12
 .
.
.
David Bellemare 
.
.
Magie ou La philosophie du désir
.
.
 25.02 – 12.03 16
.
.
 
 Vernissage
.
24.02.16 
.
18h à 21h
.
.
.
.
.
.
.

Parisian Laundry est ravie de présenter Collision 12, l’exposition annuelle des finissants de la maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia et de l’Université du Québec à Montréal. Les étudiants sont invités à soumettre leur projet final pour cette exposition de groupe. Au fil des années, Collision est devenu un évènement incontournable pour soutenir le développement et la promotion des nouveaux talents canadiens.

La sélection de cette année regroupe une grande variété de médias qui se recoupent parfois, dont la photographie, les installations et la sculpture. Bien qu’une telle pluralité des approches peut d’abord représenter un contexte culturel qui va au-delà de la notion de média, un regard plus attentif révèle une nostalgie certaine. Les artistes de Collision 12 la déploient de façon constructive et critique, sans s’avérer empreinte de naïveté ou de conservatisme.

Ici, la nostalgie est utilisée pour s’engager consciemment avec la certitude du passé, qu’elle soit esthétique, par l’étude des médias ou la réclamation de l’espace et de la mémoire. Les projets proposent un aspect narratif à contre-courant des torrents d’informations ainsi que des histoires d’avancées technologiques qui caractérisent en grande partie le climat culturel d’aujourd’hui.

.

.

Magie ou la philosophie du désir

David Bellemare

Aux côtés de Collision 12, conformément à notre engagement à assurer une grande visibilité à la pratique axée sur la recherche, Parisian Laundry présente Magie ou la philosophie du désir, une peinture de 38 mètres par l’artiste montréalais David Bellemare.

Cette oeuvre monumentale, divisée en une série de vignettes, est installée de façon à envelopper ceux qui l’admirent et à les immerger dans leur propre espace. Certaines scènes trouvent leur motivation dans l’historique personnel, comme la représentation d’une statue érodée de la Vierge Marie qui représente la grand-mère de Bellemare, ou l’autoportrait de l’artiste en jeune homme au visage tuméfié. D’un autre côté, des images comme celle d’un ananas tranché au-dessus d’un volcan ratissent plus large, en évoquant la violence qui est toujours présente, même dans les circonstances les plus banales.

Pour Bellemare, c’est la perception de l’artiste comme magicien qui se trouve à l’origine de ce projet. Il réfère même aux vignettes distinctes comme des sigils, ces symboles magiques qui agissent comme manifestations physiques de la volonté du magicien. Magie ou la philosophie du désir est donc un lieu d’invocation et de négociation entre les désirs souvent obscurs de l’artiste, le propre pouvoir transformatif du média et le domaine du possible.

.

.

.

.

 

 .
.
.

Chloë Charce, Leyla Majeri, Jérôme Nadeau, Carolyne Scenna, Joani Tremblay, Elise Windsor

.

.

.

.

.

 

 .
.
.
.

Collision 12

Parisian Laundry is delighted to host Collision 12, the annual exhibition featuring graduating MFA students from Concordia University and l’Université du Québec à Montréal. Students are invited to submit their final projects for a curated group show. Over the years Collision has proven a critical initiative in fostering and showcasing emerging Canadian talent.

This year’s selection consists of a diverse range of sometimes overlapping media including photography, installation and sculpture. While such a plurality of approaches may at first indicate a cultural context exceeding the very notion of medium, a closer look reveals layers of nostalgia. Though nostalgia may sometimes signal naivety or conservatism, the artists of Collision 12 deploy it in constructive and critical ways.

Nostalgia here is used as a way to thoughtfully engage with the certainty of precedent, whether it be aesthetically, through the investigation of media or through the reclamation of space and memory. In many ways then, the projects provide welcome counter-narratives to the torrents of information and stories of technological advancement that characterize much of today’s cultural climate.

.

.

Magie ou la philosophie du désir

David Bellemare

.

Concurrent to Collision 12, in a continued commitment to grant visibility to research based practices, Parisian Laundry presents Magie ou la philosophie du désir, a 127-foot long painting by Montreal-based artist David Bellemare.

The monumental artwork, divided in a series of vignettes, is installed so as to wrap around viewers, immersing them in its own space. Certain scenes are personally motivated, such as the depiction of an eroded statue of the Virgin Mary that represents Bellemare’s late grandmother, or the self-portrait of the artist as a young boy, his face beaten. On the other hand, images like a pineapple being sliced over a volcano are more extensive in scope, referring to the violence present in even the most banal of circumstances.

For Bellemare the project began by conceiving of the artist as magician. He even refers to the distinct vignettes as sigils, magical symbols performing as loci of the magician’s desired ends. Magie ou la philosophie du désir is thus a site of invocation and negotiation between the artist’s oftentimes-obscured desires, the medium’s own transformative power and the realm of the possible.

 

.

.

.

.

 

.
PARISIAN LAUNDRY
3550 St-Antoine Ouest
(entre Greene et Bel-Air)
Montréal, QC
H4C 1A9
Métro: Lionel-Groulx
T: (514) 989-1056
m
mm
.
.