Takeshi Murata – Melter 3-D / ART SOUTERRAIN 2016 – Du 27 février au mars 20 mars 2016 (CA)

maxresdefault
.
.
.
.
.
.
.
.
.
Takeshi Murata
.
.
Melter 3-D
.
.
.
.
L’art doit-il séduire ?
.
.
Sept kilomètres d’exposition
dans le réseau souterrain de Montréal
Nouveau parcours satellite
Visites guidées, ateliers, 5 à 7
.
.
.
.
.
.
.
.
.
27 février au mars 20 mars 2016
.
.
.
.
.
.
ART SOUTERRAIN convie depuis 2009 un large public à découvrir l’art contemporain autour d’un festival unique en Amérique du Nord qui se déploie dans le réseau souterrain piétonnier de Montréal, qu’empruntent quotidiennement quelques 100 000 passagers.

L’artiste Takeshi Murata travaille à la jonction du numérique et du réel, produisant des oeuvres d’art à la fois incroyablement naturelles et entièrement virtuelles. Jouant avec nos attentes envers les technologies numériques, Murata s’inspire des films d’animation et de la science et réunit ces royaumes imaginaires avec la réalité quotidienne. Murata a tenu des expositions solos au Musée Hirshhorn et Sculpture Garden à Washington et au Musée d’Art et Design de New York. Melter-3D est une sculpture animée qui présente l’illusion d’une sphère métallique, recouverte d’un flot de liquide, en constante mouvance. Melter 3D combine d’anciennes a s t u c e s d ’ i l l u s i o n a u x t e c h n o l o g i e s informatiques trompant si bien l’œil humain que la sculpture permet d’entrevoir la portée des ordinateurs sur notre perception. De cette façon, la sculpture de Murata active à la fois la distor s ion organique de nos sens et l’ambivalence issue de l’avancement de nouvelles technologies.

« L’éclat et le mouvement de la boule qui semble être faite d’une fusion de mercure captivent les regards. Les passants y plongent dans une ambiance magique et surréel, un esthétisme psychédélique.

Melter 3-D est une animation sculpturale. L’illusion du mouvement est créée par la succession rapide d’images statiques projetée sur une boule qui tourne sur elle-même, dans une énergie cinétique. La complexité technique n’a pas pour finalité d’aliéner les passants. C’est une oeuvre intrinsèquement humaine, faite par la main d’un homme, qui cherche à dégénérer ou déconstruire l’image séductrice, dans un souci de désarticuler le fond et la forme. »

 .

.

.

.

.

Takeshi Murata blurs the distinction between the digital and real, producing artworks that are bothamazingly natural and completely virtual. By combining items from animation movies and hard sciences, he plays on the viewers’ expectations towards digital technologies. Murata has held solo exhibitions at the Hirshhorn Museum and Sculpture Garden, Washington and Museum of Art and Design, New York. His work has been exhibited at the Museum of Modern Art, New York and at the Museum of Modern Art Warsaw, Poland. Melter-3D is an animated sculpture that presents the illusion of an in nitely rotating metallic sphere covered in the constant ow of liquid. Melter 3D makes use of classic illusionary tricks from pre lmic devices such as the zoetrope, as well as technological advances in computer software. As such, Murata’s sculpture activates both the organic distortion of our senses and the awe inducing possibilities of computer technologies. « In order to give further insight on the artwork presented, we can respond to the question, must art be appealing? Here is the answer:

The movement and the radiance emanating from the ball, which seems to be made of melted mercury is magnetizing. The passersby are immersed in a magical and surreal place, in a psychedelic aestheticism.

Melter 3-D is a sculptural animation. The illusion of motion is produced by the rapid succession of static pictures combined with the kinetic effect of the spinning object.

The technical complexity does not aim to alienate passersby. It is a work inherently human, created by the hand of a man, who look to degenerate or deconstruct the seductive image, by dismantling content and form. »

.

.

.

 

http://www.takeshimurata.com/

 

 

.

.

 

10

.

.

.

.

.

.

.

.
.
.
.
.
.