Colloques Sans blague / No Joke La question de l’humour en art contemporain Colloque international Max et Iris Stern 10 / Musée d’art contemporain de Montréal (CA)

A-lamp-made-by-the-artist-for-his-wife-Sixty-third-attempt_Ryan-Gander-2015_2-br-1-620x349.
Ryan Gander, A lamp made by the artist for his wife (Sixty third attempt), 2015
©Ryan Gander. Avec l’aimable permission de l’artiste et Johnen
Galerie. Image SITE Photography
.
.
.
.
.
.
.

Colloques

.

.

.

Sans

.

blague / No Joke

 .

.

.

 La question de l’humour

en art contemporain

 .

 .

Colloque international

Max et Iris Stern 10 

.

.

.

.

Du 1 avril 2016 au 2 avril 2016

.

.

.

.

.

 

 

Les colloques internationaux Max et Iris Stern

.

Depuis 2006, les colloques internationaux de haut niveau du Musée d’art contemporain de Montréal portent le nom de Colloque international Max et Iris Stern. Dès la fondation du Musée en 1964, Max et Iris Stern ont contribué de manière significative à son essor en enrichissant sa collection de plusieurs dons, parmi lesquels figurent des œuvres de Hans Arp, Paul-Émile Borduas, Emily Carr, John Lyman et Jean-Paul Riopelle.

L’événement, qui se tient chaque année, a pour but de rendre accessibles au public les travaux de recherche récents des penseurs actuels, issus de domaines différents, tels que l’histoire de l’art, l’esthétique, la sociologie ou la littérature. Par son engagement, le Musée souhaite favoriser une meilleure compréhension de l’art contemporain et rendre hommage à Max et Iris Stern, en propageant leur vision sur la scène internationale.

.

10e édition

L’humour est une forme qui a toujours trouvé un écho particulier en art et sa résonance s’entend encore plus clairement en art contemporain. Le comique, qu’il soit de l’ordre de la dérision ou de la parodie, autorise le rire, mais un rire qui pivote vers l’inconfort et le malaise puisque l’on ignore souvent devant certaines œuvres s’il s’agit de rire de soi ou de rire d’autrui, de rire tout haut ou de rire dans sa barbe, tant l’ambivalence marque l’utilisation que font les artistes de l’humour. Ils mettent à l’épreuve notre tolérance, mais ils affirment aussi leur solidarité en se moquant de certains sujets à caractère politique.

Avec ce colloque sur la question de l’humour, le Musée sonde sa manifestation et regarde comment les artistes le manient, car faire preuve d’humour dans le monde actuel est sans aucun doute devenu une attitude nécessaire. Et c’est sur son omniprésence dans le milieu de l’art contemporain que le colloque Sans blague / No Joke se penchera.

Il sera ainsi question de porter un regard attentif sur les pratiques artistiques qui mobilisent les rouages de l’humour et de mettre en lumière de nouvelles formes qui font leur apparition depuis quelque temps, dont celle de la comédie expérimentale, qui se situe à mi-chemin entre la performance et le stand-up. Il s’agira également de dégager ce qui advient du côté des sciences humaines, notamment en histoire de l’art, depuis que l’humour s’est constitué en objet de recherche, alors qu’il est devenu un motif rassembleur du coté du commissariat où se multiplient les expositions collectives sur le sujet depuis deux décennies.

.

Conférenciers :

Anna Dezeuze École Supérieure d’Art et de Design Marseilles-Méditerranée, Julie Dufort UQAM/École de l’humour, Casey Jane Ellison Artiste, Dominic Hardy UQAM, Ruba Katrib Sculpture Center, New York,  Miriam Katz Commissaire et collaboratrice à Artforum, Gregory H. Williams Boston University, Alain Vaillant Université Paris-Ouest et autres invités à confirmer.

 

.

.

Salle Beverley Webster Rolph

Musée d’art contemporain de Montréal

185, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal , QC
H2X 3X5
Métro Place-des-Arts
.
Renseignements et achat de billets
.
.
.
.
.
.