Questionnantes archi-nullités contemporaines par Nicole Esterolle

Lavier B-vertmontage.

.

.

.

.

 

 

Questionnantes archi-nullités contemporaines

 .

Par Nicole Esterolle

.

De Bertrand Lavier, l’artiste français classé troisième en notoriété internationale, qui avait fait cette fameuse déclaration « c’est quand je me suis aperçu que l’art contemporain n’étais pas de l’art, que je suis devenu artiste contemporain », je connaissais le « nounours à l’air vicieux » trouvé dans une poubelle, monté sur socle et estimé aujourd’hui à 1 million de dollars ; le frigo juché sur un coffre-fort ; l’extincteur badigeonné à la colle de pâte, etc….mais je ne connaissais pas ces deux œuvres dont je vous joins les images : formes molles d’origine assez mystérieuse, puisqu’autant la stratégie discursive légitimant le nounours ou le frigo est simple à comprendre, autant celle qui concerne et explique l’existence de ces deux choses me semble être effroyablement complexe et tirebouchonnée à l’extrême…

.

Si quelqu’un peut se dévouer pour me faire un texte de présentation de ces deux œuvres, sur le mode « critique d’art contemporain bien pédant et abscons », je publie…

.

J’ai déjà ce texte de mon ami Noorbergen, répondant au mystérieux méta-questionnement soulevé par la méta-nullité ces deux œuvres de Lavier: « Ici l’artiste Lavier questionne me semble-t-il, sa propre démarche auto-annulante, éclairant ainsi le public lui-même questionné dans la répétition de ses habitudes visuelles. Mise en abîme d’un questionnement picturologique infini. Ainsi l’artiste auto-disparaissant mettrait lui-même en question son propre questionnement d’origine en disparaissant au sein d’icelui. Questionner la question enfonce le clou processualo-discursif de la non-différence d’une forme identique à elle-même, se répétant à l’infini dans l’œuvre . la chose devient œuvre, l’œuvre se fait chose, la partie molle devient le tout mou, le tout devient partie, et la nullité indifférenciée s’auto-transcende dans la spatio-temporalité du manque. L’œuvre initiale et initiatique s’empare ainsi, par absorption contaminatrice, du tout évanescent qui l’insépare de ce qui l’environne. L’artiste inquestionne la non-question de la non-différence, et le même s’empare de l’altérité qui ne cesse de s’anéantir ».

 

.

.

.

.

 

.

.

Biographie de Nicole Esterolle

.

 

Nicole Esterolle. Artiste, critique d’art, galeriste ? peu de gens connaissent l’identité réelle de la personne connue ou non, qui se cache sous ce pseudonyme…
mais ses chroniques irrévérencieuses font fureur sur le web depuis trois ans.

.

.
.
.
.

Schtroumpf Emergent

.
.
.
.
.

.

Une réflexion sur “Questionnantes archi-nullités contemporaines par Nicole Esterolle

  1. Bonjour,
    votre critique de ces deux pièces de Bertrand Lavier me semble injuste et comme se forçant à demeurer dans l’ignorance. Il me semble que vous devriez pouvoir trouver beaucoup d’information sur ces oeuvres. Je crois me souvenir qu’elles font partie des « Walt Disney Productions » de l’artiste, à savoir des oeuvres réalisées fidèlement en deux ou trois dimensions à partir d’images d’oeuvres d’art contemporain trouvées dans les magazines de Picsou ou autre Walt Disney. En somme restituer comment Disney montre ce qu’est l’art contemporain.
    Lorsque l’on sait le poids de la culture commerciale et des comics dominants dans le formatage des esprits, ce n’est en soi pas si bête, ni si infondé, non ? N’y aurait-il pas après tout d’autres urgences que celle consistant à défoncer un artiste connu certes, mais effectivement intelligent ?… La critique de l’art de l’establishment et du marché y afférant ne pourrait-elle pas s’effectuer plutôt par des oeuvres, et des modalités d’oeuvres. Ce n’est pas facile, je sais. Bon courage.
    Joël Auxenfans

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.