L’OBJET D’ART HORS-SÉRIE N° 93 – 09/2015 – L’ESTAMPE FANTASTIQUE !

fantastique-_pdt_hd_4287
.
.
.
.
.
.
.
.
.
L’OBJET D’ART
.
.
HORS-SÉRIE
.
.
.
N° 93
.
septembre 2015
.
.
.
.
.
.
.
L’ESTAMPE FANTASTIQUE !
.
.
.
.
.
.
.

Le Petit Palais met à l’honneur l’estampe fantastique du XIXe siècle à travers deux expositions.

.

.
« L’estampe visionnaire de Goya à Redon » dévoile la face obscure et mystérieuse du XIXe siècle français, à rebours du positivisme triomphant et de la course au progrès. À travers leurs estampes, Eugène Delacroix, Gustave Doré, Odilon Redon et bien d’autres vont donner libre cours à leur imaginaire pour transcrire leurs songes et leurs cauchemars peuplés de diables, de sorcières et d’êtres hybrides, leurs visions les plus macabres et leurs angoisses les plus intimes…

.

« Kuniyoshi le démon de l’estampe » révèle l’univers foisonnant de couleurs du peintre japonais Utagawa Kuniyoshi (1797-1861) à travers 250 estampes et peintures figurant courtisanes séduisantes et féroces guerriers, paysages intemporels ou caricatures. Au XIXe siècle en France, ce contemporain de Delacroix fut apprécié par quelques esprits hors norme comme Monet et Rodin. Par leur singulière modernité, ses œuvres qui entrent en résonance avec le Japon contemporain ont marqué de leur empreinte les domaines du manga et du tatouage.

.

.

.

.

.

.

.

Abonnement
.
.
(ici)
.
.
.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.