Joani Tremblay «Landscape Gaze and Breezy Erudition, and What About Formal Freedom?» / Galerie d’art d’Outremont (CA)

14JoaniTremblay.
.
.
.
.
.
Joani Tremblay 
.
.
.
.
«Landscape Gaze and Breezy Erudition,
.
and What About Formal Freedom?» 
.
.
.
.
Du 3 décembre au 23 décembre 2015
.
.
.
.
.

L’exposition Landscape Gaze and Breezy Erudition, and What About Formal Freedom? traite de la contemplation du paysage. Le paysage – forêt, rivière, ou montagne – est une œuvre de l’esprit, un répertoire de mémoires et d’obsessions de ceux qui le regardent.1

Untermyer Gardens situés à New York forment un lieu magique, comme des ruines d’un temps passé. Avec des colonnes de marbre de la Renaissance importées d’Italie et à l’aide d’un architecte et paysagiste de l’École des Beaux Arts de Paris, Samuel Untermyer a voulu créer les plus beaux jardins du monde. Samuel Untermyer était un visionnaire avec un goût pour le jardinage. Le temps a passé et l’endroit est tombé dans l’oubli après sa mort. Dans les années 1970, une rumeur s’était répandue laissant croire que l’endroit était devenu la demeure d’occultistes se livrant à des rites ésotériques. Les jardins sont maintenant une relique d’un autre temps, les ruines sont recouvertes de végétations et de racines; les jardins et l’étrange forêt se dresse au milieu de la ville et des cerfs traversent nonchalamment le domaine.

Marcher, contempler et collecter aux Untermyer Gardens.

Dessiner, expérimenter, désassembler, recontextualiser, émerger avec une étrange sorte de familiarité .

Qu’est-ce que sont les Untermyer Gardens?

Mais qu’en est-il de la liberté formelle? La liberté de création se produit entre production et consommation, entre travail et loisirs, entre impulsions et l’anticipation de la façon dont son travail sera écrit et préservé.2

Les oeuvres de Joani Tremblay sont un combat entre abstraction et figuration. Les paysages se voilent constamment dans l’abstraction en insistant sur ​​la marque et les formes gestuelles, qui ensuite butent constamment avec la représentation et ses références architecturales. Le travail est à la fois calculé et naïf.

Joani Tremblay termine sa maîtrise en Studio Arts à l’Université Concordia. Ses oeuvres ont été exposées à Tokyo (3331 Arts Chiyoda), New York (DRAFTspace) et à travers le Canada, à Toronto (Open Studio Gallery), Montréal (Galerie d’Este), Rimouski (Caravansérail). Elles seront bientôt présentées à Denton au Texas (tAd Gallery), en Alberta à Calgary (Artist Proof Gallery) et à Edmonton (Latitude 53). Elle a aussi participé à des résidences d’artistes à Tokyo et à Berlin. Certaines de ses œuvres font partie de la Collection Loto-Québec et de plusieurs collections privées nationales et internationales. Joani Tremblay a été lauréate de la bourse Vladimir J. Elgart et de la bourse de recherche du Fonds de recherche du Québec-Société et culture.

 

.
.
.

.

 

.
.
Galerie d’art d’Outremont
41 avenue Saint-Just
Outremont (Québec)
H2V 4T7
514-495-7419
.
.
.
.