Exposition collective Bleu / Galerie du Théâtre-Magog-art contemporain (CA)

3 CLAUDE CHAUSSARD Opus 2007 Trait de craie dim 56 x 76 cm Réf O6 Photo Guy L'Heureux ADAGP.
CLAUDE CHAUSSARD « Opus » 2007
Trait de craie 56 x 76 cm
Réf O6 Photo
©Guy L’Heureux ADAGP

.

.

.

.

 

 .
.
.
.
.
Jusqu’au
.
15.11.15
 .
.
.
.
.
.

Malgosia Bajkowska, Claude Chaussard, Thomas Corriveau, Cozic, Arnaud Gosselin, Isabelle Leduc et Arthur Munk.

.

BLEU est une exposition collective qui donne à voir un corpus d’une quarantaine d’œuvres autour de la couleur bleue ; sept expressions différentes mais en totale harmonie. Le bleu est silencieux, il défie souvent le langage pictural. Cette exposition compte dévoiler des métamorphoses conceptuelles qui indiquent comment les artistes transforment notre expérience chromatique.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Malgosia Bajkowska a une démarche fondée sur une recherche picturale abstraite et minimaliste à partir de figures et formes géométriques simples sur fonds monochromes. Elle questionne dans sa pratique le pouvoir de la répétition.

 

Claude Chaussard produit des dessins au cordeau se rapprochant à leur manière d’autant de partitions. Ici pourtant, pas de notes ni de lignes tracées en tant que telles mais plutôt des « jets » claqués au cordeau.

 

Thomas Corriveau déconstruit l’image, multiplie les points de vue et bouscule nos habitudes perceptuelles, inscrivant la vision comme activité liée à la temporalité et au mouvement.

 

Cozic Depuis les années 60, le duo Cozic explore le rapport entre la dimension ludique et le côté fortement connoté des idées et des matériaux qui composent leurs œuvres.

 

Arnaud Gosselin a une approche automatiste. Il peint sur la toile, sans idées préconçues, une image se forme tirée le plus souvent de l’univers de ses marches journalières dans la nature. Dans un rhizome, qui semble abstrait, on y devine les traces de pas de l’animal.

 

Isabelle Leduc Ni tout à fait peintures, ni tout à fait sculptures, ses reliefs peints en papiers fait-main, composent sur l’espace du mur une partition. Ces œuvres se lisent les unes aux autres tout en gardant chacune leur autonomie.

 

Arthur Munk insiste sur la nature indéterminée de figures élémentaires (s’agit-il d’abstraction géométrique? D’un élément dans l’espace? D’un volume construit?). Il questionne la valeur de toute supposition et rappelle qu’un jugement, qu’il soit formel ou non, est une négociation de champs de tension picturale.

 

Sources : Galerie Graff, René Viau, Arthur Munk, Jean-Michel Correia

.

.

.

.

 

.
.
.
.
Galerie du Théâtre-Magog-Art contemporain‏
Au Vieux Clocher
84, rue Merry Nord -Suite 200
Magog (QC)
Canada J1X 2E6
.
m
.
.
.
Les heures dʼaccueil sont de 13h à 18h du jeudi au dimanche
. Du lundi au mercredi : sur rendez-vous.
.
.
.