Franco Bellucci – Beau comme… / Christian Berst art brut klein & berst (FR)

4e0bcb60-4d60-4257-a4c5-7cf61050432f
sans titre, s.d.
technique mixte, 31 x 20 x 15 cm
.
.
.
.
.
.
.
.
Franco Bellucci 
.
.
.
Beau comme… 
.
.
.
.
.
 
Commissaire : Gustavo Giacosa
.
.
17 octobre au 21 novembre 2015 
.
.
.
.
Vernissage
.
17.10.15
18 h à 21 h
 .
.
.
.
.
.
.
 

christian berst art brut présente, pour la première fois en galerie, les assemblages de l’Italien Franco Bellucci ainsi qu’un ensemble d’oeuvres réalisées à 4 mains avec l’artiste Riccardo Bargellini qui anime l’atelier Blu Cammello de l’hôpital de Livourne où réside Bellucci.

Franco Bellucci (1945-) a 7 ans lorsqu’il est interné à l’asile de Volt – erra (Italie) suite à une lésion cérébrale grave qui le prive de la parole. A partir de 1999, il réside au sein des salles ouvertes du centre hospitalier Basaglia à Livourne. Doté d’une force hors du commun – il est notamment connu pour avoir arraché les radiateurs des murs de sa chambre à Volterra -, Franco Bellucci crée ses propres jouets au moy – en de matériaux échoués ou glanés ici et là : bouteilles en plastique, jouets, cables électriques, chaussettes et lacets de ses camarades de chambre.

Chez Franco Bellucci, si l’idée de reconstruction, voire de réparation chère à Kader Attia s’impose en premier lieu, elle ne peut suffire dès lors que l’on connaît le processus d’élaboration de ses oeuvres. En effet, comment ne pas être saisi par le rituel immuable de Bellucci, tenant serrés contre son ventre les objets qu’il lie, tord, malaxe, meurtrit et recompose. En fabriquant des chimères, il métaphorise sa lutte contre la fragmentation tout en conférant à ses objets un pouvoir absolu de recréation. “Beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d’une machine à coudre et d’un parapluie” (comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror ).

Son oeuvre a fait partie, en 2013, de “Banditi dell’arte” à la Halle Saint Pierre, à Paris, et a bénéficié d’une exposition monographique au M.A.D. de Liège en 2014-2015, tandis qu’un mur lui était consacré au même moment à la Maison rouge, à Paris, à l’occasion de l’exposition “art brut, collection Bruno Decharme”. Il s’agit là – sous le commissariat de Gustavo Giacosa – de sa première exposition en galerie

.
.
.
.

.  .

.

 

Christian Berst art brut
klein & berst
3-5, passage des gravilliers
75003 paris
.
.
mardi et samedi de 14 à 19h ou sur RDV
.
.
.
.