FOTOFEVER PARIS LE RENDEZ-VOUS DE LA NOUVELLE SCÈNE PHOTOGRAPHIQUE / Du 13 au 15 novembre 2015 (FR)

exposant-image-55df455f05ef55.19843826_large.
Porquerolles, 1979 © Franck Landron
.
.
.
.
.
.
.

FOTOFEVER PARIS

.

.

LE RENDEZ-VOUS

.

DE LA NOUVELLE SCÈNE PHOTOGRAPHIQUE

.

Du 13 au 15 novembre 2015

.

.

.

.

.

 

 

Le Carrousel du Louvre accueille du 13 au 15 novembre 2015 la quatrième édition de fotofever paris.

L’idée fondatrice de fotofever est d’initier et de propager la fièvre de la collection autour du medium le plus novateur et prometteur du marché de l’art : la photographie.

La mission de fotofever est de rendre accessible la diversité de la photographie contemporaine et de créer les conditions pour favoriser les rencontres entre artistes et collectionneurs par l’intermédiaire de galeries triées sur le volet.

La volonté de fotofever est de faire partager des valeurs universelles : l’audace, l’indépendance et la passion de l’art.

Si l’on compare les salons à une fratrie, fotofever c’est un peu le petit frère de Paris Photo. […] c’est le complément nécessaire de Paris Photo. Mieux Vivre votre argent  

.

fotofever : révélateur de talents, déclencheur de passions !

.

La température monte : avec une fréquentation et un nombre d’exposants en hausse constante depuis sa création, la 4e édition de fotofever paris prépare une sélection d’une centaine de galeries venant du monde entier, sous le conseil artistique de Baudoin Lebon.

A noter en 2015, une présence toujours importante de galeries japonaises avec entre autres Emon Photo Gallery, Zen Foto Gallery et tezukayama gallery. Parmi les nouveaux venus, Lumiere Brothers Gallery qui constitue à ce jour la plus importante collection privée russe de photographies, FELD+HAUS de Francfort, ZOXX Gallery des Pays-Bas et Alidem-L’arte della fotografia de Milan. Pour la France, Montpellier est à l’honneur avec la galerie annie gabrielli et Paris avec Maëlle Galerie et galerie intervalle.

Plus que jamais, ce rendez-vous international dédié à la photographie contemporaine se positionne comme le carrefour artistique pour tous ceux qui cherchent à découvrir et soutenir les artistes de demain !

.

Après 4 ans d’existence, l’engagement de fotofever se poursuit au travers de projets et d’initiatives renforcés : la fotocollection pour susciter des vocations :

.

l’exposition d’une collection privée sur une thématique inédite – en 2015, la chaise

le collectfoto pour guider le public : mode d’emploi du collectionneur offert à chaque visiteur

le start to collect pour démarrer sa collection : une sélection d’oeuvres vendues à moins de 1000 €

le fotoprize pour révéler des talents : une visibilité offerte à un jeune diplômé d’une école d’art française afin de l’aider à faire son entrée sur le marché de l’art

le fotobook pour garder l’édition en images – à feuilleter après l’événement et nouveaux en 2015* le fotoweb pour faire rayonner toute l’année sur Internet les quelque 900 artistes exposés par plus de 250 galeries partenaires de fotofever

le fotowalk pour découvrir le large spectre de la photographie contemporaine : une visité guidée organisée par des professionnels

.

fotocollection : les privés donnent le ton

.

Chaque année, fotofever vous fait entrer dans le secret d’une collection inédite. Fidèle à fotofever, Galila Barzilaï Hollander, après le thème de l’oeil en 2012 et de l’argent en 2014, nous confie cette année une sélection sur la chaise – ou plutôt les chaises – car elles prolifèrent dans chaque cliché. Soit 25 photographies d’artistes internationaux du XXe siècle auxquelles s’adossent cinq ready made (chaise bretelle, chaise brouette ou encore fauteuil caddie).

Car quoi de plus objectivement neutre, au départ, qu’une chaise ? Voici un objet à la vocation matérialiste particulièrement stable, dont la singularité disparaît dans la fonction qu’on lui assigne au quotidien, sans jamais plus y penser, écrit François de Coninck , co-curateur avec Christophe Dosogne * de l’exposition de la chaise à fotofever.

Pour Galila, tout commence il y a dix ans à New York, quand une visite fortuite à l’Armory Show déclenche son premier achat d’art contemporain. Depuis, elle ne cesse d’assouvir sa passion en «artoholic», en collectionnant l’art autour des nouveaux médiums et notamment la photographie. Sa collection, c’est sa famille, ses oeuvres, ce sont ses enfants ! Sa satisfaction : découvrir un artiste jusqu’alors méconnu, mais prometteur et encore accessible.

« Achetez ce que vous aimez

François de Coninck, éditeur d’art, commissaire d’expositions indépendant www.francoisdeconinck.be

Christophe Dosogne, rédacteur en chef du magazine d’art belge COLLECT Arts Antiques Auctions (édition française), secrétaire-général de la Fondation Boghossian www.villaempain.com

.

fotoprize : flash sur un jeune diplômé

.

Avec le fotoprize, réel tremplin pour les jeunes artistes, fotofever s’attache à promouvoir et à mettre en lumière les talents de demain. Ce concours s’adresse aux jeunes diplômés des écoles d’art françaises qui expriment leur créativité au travers du médium photographique.

Pour cette 4e édition du prix qui a reçu plus de soixante candidatures, le jury composé de Nathalie Gallon (directrice artistique), Ericka Weidmann (rédacteur en chef de L’OEil de la Photographie), Laure Fauvel (lauréate 2014), Baudoin Lebon (galeriste), Éric Karsenty (rédacteur en chef de Fisheye) et Olivier Conan (président de l’Agence coandco) a plébiscité le travail de Juliette-Andréa Elie avec sa série Fading Landscapes.

Dans cette série inspirée de ses voyages, Juliette-Andréa rend visible l’investissement des paysages par les affects et les souvenirs du voyageur. Par un subtil jeu de superpositions photographiques, le relief surgit de l’image. Les photographies imprimées sur papier calque et les dessins embossés laissent flotter des formes fantomatiques et nébuleuses qui matérialisent l’atmosphère. Juliette-Andréa Elie s’illustre dans une démarche plasticienne qui va au delà de la capture de l’instant : au travers de ses impressions sur calque qu’elle travaille ensuite à la pointe sèche, elle fait de chaque oeuvre une pièce unique.

En remportant le fotoprize, Juliette-Andréa se voit offrir par fotofever et les partenaires du fotoprize : une exposition lors de la 4e édition de fotofever paris avec des tirages réalisés par le laboratoire Picto (oeuvres inédites en vente), une publication de son travail dans la revue Fisheye et dans le quotidien en ligne L’OEil de la Photographie, une vidéo à son propos produite par l’Agence coandco, une double page dans le catalogue fotofever 2015, coédité avec Snoeck et une exposition personnelle à la galerie baudoin lebon début janvier 2016.

Juliette-Andréa Elie est née en 1985 et est diplômée de l’école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole (2010).

www.reseaux-artistes.fr/dossiers/juliette-andrea-elie 

.

start to collect : collection en vue

.

fotofever accompagne les jeunes collectionneurs en proposant une sélection d’oeuvres à moins de 1000€, à retrouver exposées à l’entrée de la foire et à repérer sur chaque stand. Une initiative parfaite pour guider à l’achat de sa 1re oeuvre et démarrer sa collection.

.

Éclairage sur fotofever

.

fotofever c’est une sélection de galeries accueillantes qui affichent leurs prix en toute transparence pour des oeuvres dont les éditions ne dépassent pas 30 exemplaires, tous formats confondus. fotofever c’est un organisateur qui tient compte des réalités économiques en proposant aux galeries une offre low cost : le wall. fotofever c’est une marque engagée à défendre la jeune photographie.

.

collectfoto : au fil des pages

.

Ce guide bilingue conçu tel un mode d’emploi pour les nouveaux collectionneurs se présente sous la forme d’un magazine distribué gratuitement pendant l’événement. Il inclut cette année, une mise au point sur la question de l’oeuvre unique en photographie, une réflexion sur la métaphotographie par Christophe Gratadou, fondateur de la galerie Intuiti, un focus sur le fotoprize et sur la collection privée de Galila autour de la chaise avec une interview de Philippe Soussan, une sélection d’oeuvres start to collect, les tips to collect d’Agathe Gaillard pour bien démarrer une collection… Il s’agit d’une co-édition avec Art Media Agency (AMA), première agence internationale de contenu dédiée au marché de l’art.

.

fotobook : condensé en images

.

Ce catalogue de l’événement également à la disposition du public est édité en partenariat avec les éditions Snoeck.

.

Daisuke Takakura artiste de la couverture du fotobook et de l’affiche

.

L’image choisie pour incarner l’affiche et la couverture du fotobook de la quatrième édition de fotofever paris fait partie de la récente série Monodramatic de l’artiste japonais qui sera présent sur le stand de la tezukayama gallery, exposant à fotofever. Daisuke est né en 1980 au Japon, il est photographe mais aussi designer et comédien. C’est son intérêt pour le monodrame et les collages qui lui a inspiré la série Monodramatic. Daisuke a mis en scène des modèles comme au théâtre. Il a demandé à chaque personne d’interagir avec des clones et les a photographiés. Il a ensuite sélectionné certaines images qu’il a retouchées pour qu’elles ne fassent plus qu’une. Monodramatic est une exploration du moi : Peut-être que quelque part, vous êtes complètement différent, peut-être quelque part, vous n’êtes pas vous-même.

.

fotowalk : parcours d’initiation à la collection

.

Nouveauté de l’édition 2015, le fotowalk participe d’initiatives telles que le start to collect ou encore le collectfoto. Des fotowalks sont proposés tous les jours sur réservation. Ils permettent de découvrir le large spectre de la photographie contemporaine depuis le photoreportage jusqu’à la création photographique, qu’il s’agisse de mise en scène – fotofiction – ou encore de pièce unique. L’équipe De-ci de l’Art s’associe à fotofever pour cette immersion dans l’art photographique. www.decidelart.fr

.

Exposition en vue : DANS LA RUE

.

Agathe Gaillard est l’un des rendez-vous consacrés de fotofever. Elle propose pour la deuxième année consécutive une exposition sur un thème qu’elle a choisi pour l’occasion . Cette année elle présente une sélection de photographies prises dans la rue à travers l’objectif des photographes accueillis dans sa galerie depuis son ouverture en juin 1975. OEuvres d’artistes reconnus ou émergents pour découvrir la rue à tous les coins.

.

Exposition en vente : PRESENT

.

Tendance Floue est autant un collectif que la somme de treize individualités artistiques. Leur présence à fotofever célèbre leurs 25 ans et permet de saisir comment les créations individuelles viennent s’agréger et nourrir une vision d’ensemble dont la puissance est autant poétique et artistique que politique.

Tendance Floue : Alain Willaume, Bertrand Meunier, Caty Jan, Denis Bourges, Flore- Aël Surun, Gilles Coulon, Mat Jacob, Meyer, Olivier Culmann, Pascal Aimar, Patrick Tourneboeuf, Philippe Lopparelli, Thierry Ardouin.

Les membres de Tendance Floue seront présents à fotofever le vendredi 13 novembre à partir de 17h pour échanger avec le public autour de leurs photographies.

.

.

.

LISTE EXPOSANTS

.

ALLEMAGNE • EDITION GALERIE VEVAIS, Vevais • FELD+HAUS, Francfort • PEPERONI BOOKS, Berlin • BELGIQUE • ANIMA LUDENS, Anvers • ART22 GALLERY, Bruxelles • ART MAGNA®, Bruxelles • GALERIE VAN CAMPEN & ROCHTUS, Anvers • MACADAM GALLERY, Bruxelles • YOUNG GALLERY, Bruxelles • DANEMARK • IN THE GALLERY, Copenhague • ESPAGNE • ABOUT ART, Pontevedra • FIFTY DOTS, Barcelone • ÉTATS-UNIS • FABRIK PROJECTS, Los Angeles • FRANCE • ARGENTIC, Paris • ART TO BE GALLERY, Lille • GALERIE BAUDOIN LEBON, Paris • CHRIS BOICOS FINE ARTS, Paris • COURCELLES ART CONTEMPORAIN, Paris • GALERIE ANNIE GABRIELLI, Montpellier • HEGOA, Paris • GALERIE INTERVALLE, Paris • INTUITI, Paris • GALERIE JEAN-DENIS WALTER, Paris • LE 247, Paris • LES BAINS REVELATEURS, Roubaix • MAËLLE GALERIE, Paris • NOORFORART CONTEMPORARY, Aix en Provence • PHOTO12 MARAIS, Paris • ITALIE• ALIDEM L’ARTE DELLA FOTOGRAFIA, Milan • ARCHIVIO FOTOGRAFICO ITALIANO, Castellanza • DIE MAUER, Prato • FLOZ MAGAZINE VISION, Florence • ROMBERG PHOTO, Latina • SINCRESIS, Empoli • SPAZIO NUOVO, Rome • JAPON • EMON PHOTO GALLERY, Tokyo • GALLERY MAIN, Kyoto • GINZA GALLERY G2, Tokyo • INTERART7, Tokyo • LIBROARTE, Tokyo • NAP GALLERY, Tokyo • TEZUKAYAMA GALLERY, Osaka • ZEN FOTO GALLERY, Tokyo • PAYS-BAS • FRANK TAAL GALLERY, Rotterdam • ZOXX GALLERY, Almere • ROYAUME-UNI • ALEXIA GOETHE ARTS & CO, Londres • RUSSIE • LUMIERE BROTHERS GALLERY, Moscou • SLOVÉNIE • GALERIJA FOTOGRAFIJA, Ljubljana • TAÏWAN • DOUBLE SQUARE GALLERY, Taipei • G.GALLERY, Taipei •

.

.

.

.

Ouverture au public

vendredi 13 novembre 2015 11h00-19h30

samedi 14 novembre 2015 11h00-19h30

dimanche 15 novembre 2015 11h00-19h00

.

.

.

Tarifs

vernissage jeudi 12 nov 40 €

plein tarif 18 € entrée + catalogue 30 €

catalogue 22 € entrée + visite guidée 30 €

visite guidée 20 €

tarif réduit 10 €

18 ans gratuit

Guide collectfoto offert Une billetterie en ligne est à la disposition du public sur le site de fotofever

.

.

.

.

 

 

 

.
.
Carrousel du Louvre
 99 Rue de Rivoli,
75001 Paris, France
.
.
.
.
.
.
.
.
.