TO BE, OR NOT TO BE – Romina De Novellis (vidéo) / Galerie Laure Roynette (FR)

rominaPhoto : Site, Galerie Laure Roynette
.
.
.
.
.
.
.
TO BE, OR NOT TO BE 
.
Performance et installation vidéo
.
.
.
de Romina De Novellis 
 .
.
Présentation de la vidéo de Bill Viola Silent Life
.
.
.
.
16 octobre – 29 novembre 2015
.
.
.
.
.
.

À partir du 16 octobre prochain, la galerie Laure Roynette a le plaisir de présenter une exposition de l’artiste italienne Romina De Novellis, avec une oeuvre inédite en France du plus célèbre représentant de l’art vidéo : Bill Viola.

.

L’exposition intitulée « To be, or not to be » présentera un dialogue inédit entre deux oeuvres de Romina De Novellis (FASE REM, série de neuf vidéos récentes au cours desquelles l’artiste revit en performances ses rêves de femme enceinte, et AUGURII, vidéo d’une performance réalisée lors de la FIAC Hors les Murs 2014, dans laquelle elle se confronte à la mort entourée de vautours) et SILENT LIFE, 1979, une vidéo historique de 13 minutes de Bill Viola.

Cet émouvant portrait d’un nouveau-né dans un hôpital est extrait d’une oeuvre plus vaste, The Reflecting Pool Collected Work 1977-80.

Romina De Novellis et Bill Viola se sont rencontrés à l’occasion de la rétrospective consacrée à l’artiste américain l’an dernier au Grand Palais. Laure Roynette avait invité Bill Viola à venir découvrir le travail de la performeuse. Cette rencontre, un jeudi de l’Ascension à la galerie, a révélé une similarité intellectuelle et artistique entre les deux atistes, notamment autour de leurs sources d’inspiration communes : le temps, le corps et surtout l’oeuvre des Maîtres de la peinture italienne comme Le Caravage.

Passionnée d’anthropologie et par la question de l’enfermement du corps humain qu’elle ne cesse d’explorer, Romina De Novellis réalise des performances très physiques sur le corps en procession installé dans l’espace public, suivi par le regard des passants, où le geste est au centre de véritables tableaux vivants.

Artiste performer née à Naples en 1982, elle a grandi à Rome et vit aujourd’hui à Paris. Après des années dédiées à la danse et au théâtre (diplômée de la méthode Royal Academy of Dance of London en 1999), elle arrive à l’art de la performance en soustrayant à sa recherche artistique la parole, la chorégraphie et la mise en scène, pour se concentrer sur un art de gestes dont le corps est installé dans l’espace urbain. Diplômée du Master 2 au DAMS de l’Université Rome 3 en 2008, Romina De Novellis est également doctorante à l’EHESS de Paris avec une thèse en anthropologie.

Son travail a été présenté sous forme de performance au Palais de Tokyo à l’occasion du dîner des mécènes et des Amis du Palais de Tokyo en 2015, à plusieurs Nuit Blanche (2010, 2011 et 2012), à la FIAC Hors les Murs au Jardin des Plantes (2014), à la Friche Belle de Mai dans le cadre de Marseille Capitale de la Culture 2013, au Musée de la Chasse et de la Nature (pour la Nuit des Musées 2013), à la Biennale de Venise dans le cadre des évènements de l’Opening Week en 2011 et 2013.

FASE REM (Rapid Eye Movement Sleep), l’installation que présente Romina De Novellis, comprend « neuf vidéos, comme les neuf mois dont l’être humain a besoin pour se former intra utérus et venir à la vie : sortir du noir du ventre de la mère et vivre la vie réelle ». « FASE REM est une installation vidéo dont j’ai rêvé toutes les images que j’ai ensuite voulu revivre physiquement, explique la performeuse. J’ai donc performé chaque rêve en présence d’une petite équipe de collaborateurs qui ont contribué à la réalisation des prises de vues et des photos… FASE REM ce n’est pas l’interprétation artistique de mes rêves, c’est le vrai vécu de ce que j’ai rêvé. C’est une mise en danger de mon corps et de mon inconscient qui ressortait à chaque fois j’ai revécu mon rêve en n’étant plus en phase de sommeil paradoxal, mais en phase performative ».

.

.

.

.

.
.
.
.
.
 
TO BE, OR NOT TO BE
.
Performance and video installation
of Romina De Novellis
.
Presentation of Bill Viola’s videotape Silent Life
.
16th October – 29th November 2015
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

From October 16th, Laure Roynette Gallery has the pleasure to present Italian artist Romina De Novellis’ exhibition, together with a work by one of the most famous representatives of video art: Bill Viola.

The exhibition entilted “To be, or not to be” will present an unprecedented dialogue between two artworks made by Romina De Novellis (FASE REM, a serie of nine recent videos in which the artist performs her dreams of pregnant woman, and AUGURII, the video of a performance realized during the FIAC Outdoors in 2014, in which she is confronted with death surrounded of vultures) and SILENT LIFE, 1979, a historical video of 13 minutes of Bill Viola.

This moving portrait of a newborn child in a hospital is part of a larger work, The Reflecting Pool – Collected Work 1977-80.

Romina De Novellis and Bill Viola met each other during a retrospective dedicated to the American video artist last year in the Grand Palais. Laure Roynette had invited Bill Viola to come to discover the work of the performer. This meeting, on Ascension day in the gallery, revealed an intellectual and artistic similarity between the artists, particularly around their common sources of inspiration: the time, the body and especially the work of Masters from the Italian painting such as Caravaggio.

Captivated by anthropology and by the question of the confinement of the human body, which she never ceased to explore, Romina De Novellis realizes physical performances on the body in procession installed in the public space, followed by the look of the passer-by, in which the gesture is central to real alive paintings.

Artist performer born in Naples in 1982, she grew up in Rome and lives today in Paris. After years dedicated to dance and theater (graduated by the method Royal Academy of Dance of London in 1999), she started being interested in the art of performance by subtracting the speaking, the choreography and the stage direction from her artistic to concentrate on an art of gestures in which the body is installed in the urban space. With a Master of the DAMS of the University Rome 3 in 2008, Romina De Novellis is also PhD to the EHESS of Paris with a thesis in anthropology.

Her work was presented in the form of performance in the Palais de Tokyo on the occasion of the dinner of the sponsors and Friends of Palais de Tokyo in 2015, in several Nuit Blanches (2010, 2011, 2012), in the FIAC Outdoors in the Jardin des Plantes (2014), in the Friche Belle de Mai, in the context of Marseille, Cultural Capital (2013), to the Musée de la Chasse et de la Nature (for the Nuit des Musées in 2013), and in the Venice Biennale within the framework of the events of the Opening Week in 2011 and 2013.

FASE REM (Rapid Eye Movement Sleep), the installation which presents Romina De Novellis includes “nine videos, reminding the nine months needed by human beings to form intra uterus and come to life: get out and live the real life”. “I dreamed about all the images of this video installation, FASE REM. So, I performed each dream with a small team of collaborators who contributed to the realization of shots and photos… FASE REM it is not the artistic performance of my dreams, it is the true life of what I have dreamed about. It is an endangerment of my body and of my unconscious which went out every time I lived again my dream by not being any more in phase of REM sleep, but in performative phase”.

.

.

.

.

.

 

GALERIE LAURE ROYNETTE
20 rue de Thorigny
75003 Paris
+33 6 08 63 54 41
.

mardi au samedi 14h à 19h ou sur RV

.

.

 

Ouverte en 2011 dans le quartier du Marais, la Galerie Laure Roynette représente la jeune garde artistique et soutient le travail Hors les murs de ses artistes. A deux pas du Musée Picasso, elle montre une douzaine d’artistes performers, peintres, vidéastes, français et étrangers. Laure Roynette aime surprendre ses collectionneurs et, faisant sienne l’expression de Robert Storr « Machines à aura », aime « les oeuvres qui stimulent, aident à réfléchir sur la vision du monde et peut-être même parfois à la changer ». Laure Roynette représente Romina De Novellis depuis deux ans.

 

.
.
.
.

.

.

.

.