Chambre Ardente de Marianne Pon-Layus / New Eldorado (CA)

efd6ebe7-10b7-4075-8706-5fed9b342aa1

.

.

.

.

.

 

Marianne

.

.

Pon-Layus

.

.

.

Chambre Ardente

.

.

.

24 – 30 août 2015
.
.
.
.
.
.
.

.

Vernissage 

.
28 août à 18h00
.
.
.
.
.
.
.
.
.

 

« Anges déchus et démons du feu
Par votre hurlement creux
La volonté de mon ennemi
Par Ishtar sera anéantie
Elle était forte, elle se brise
Elle était fière, elle est soumise
Elargissez sa plaie, retranchez son cœur
Qu’il se soumette dans la douleur »

.

.

.

 

Traduction libre d’une incantation chaldéenne archaïque, Babylone, VIe siècle ACN.

L’ésotérisme a été représenté dans l’art depuis la nuit des temps. Il tenait et tient encore une part importante, bien que périclitante, dans toutes structures sociétales. Fidèle à cette tradition ancestrale, Marianne Pon-Layus suit les traces de Catherine Deshayes et s’improvise ministre de culte noir. Dans son tableau, elle se met en scène dans la peau d’une Madame de Montespan; en tant que créatrice, de l’Abbé Guibourg; et le titre n’est pas sans rappeler le célèbre procès pour sorcellerie concernant les trois personnalités précédemment citées. À la fois prêtre, juge et participante, omnipotente, elle crée une exposition à plusieurs dimensions dont l’interprétation est laissée libre au visiteur.

 

L’installation est un glissement du haut vers le bas, un passage du lumineux vers l’obscur et du public à l’occulte. C’est la lumière qui attire d’abord l’attention. Les sphères rotatives réfléchissantes, mues par le vent, produisent un vif éclat qui caresse la toile sombre. Les losanges rouges effleurent les personnages inquiétants tapis dans l’ombre d’un bois. Telle une incantation activée par sa verbalisation, la scène de messe noire se voit conférer une réalité dans le regard du passant curieux.

 

S’agit-il d’une parabole de l’artiste à la recherche désespérée de la reconnaissance de ses pairs ou, avec l’utilisation d’un appareillage référant à la culture populaire, de pointer un art grand public devenu dépassé qui occulte une pratique plus underground? En définitive, cela importe peu, Chambre Ardente est une installation vibrante qui nous fait sentir que l’art peut aussi bien se trouver dans la plus belle des peintures comme dans les heures les plus sombres du disco.

 

– Bélinda Lefrançois (auteure-conférencière), Ismaïlia, 2015

.

.

.

.

.

.

 

New Eldorado

l’art à l’ombre de l’art

1800 Ruelle Préfontaine

(à droite au fond du stationnement)

Montréal, Qc

H1W 2P1

Canada

Heures d’ouverture
Ouvert 24/24 heures
.

.

.

 

LOGO . LE VADROUILLEUR URBAIN no 3

.