Jusqu’où allons-nous ? – ARTAGŌN rencontre Stand’art en prenant ses quartiers d’été à Biarritz du 14 au 16 août 2015 (FR)

Jérémy Piette, Sans titre (« Les Garçons-images »), 2015
Tirage baryté pigmentaire noir et blanc, 40 x 63 cm
Vue de l’exposition « ARTAGŌN.I », Paris, 2015
© Jérémy Piette & ARTAGŌN
.
.
.
.
.
.
.
 
 
 
JUSQU’OÙ
.
.
ALLONS-NOUS ?

 .

.

.

 

14-15-16 AOÛT 2015
.
.
. 

BIARRITZ
.
.
.
.
.

ARTAGŌN rencontre Stand’art en prenant ses quartiers d’été à Biarritz du 14 au 16 août 2015. ARTAGŌN est accompagnée de sa communauté d’artistes émergents. Certains ont participé à la première édition de la compétition artistique qu’elle organise chaque année, d’autres sont des artistes invités. Stand’arT, collectif d’artistes et de DJs, y apporte son art de la fête, de la musique, de la joie, de l’été.

ARTAGŌN et Stand’arT vous convient à une exposition et à un événement de trois jours rythmés par des soirées, un cycle de projection vidéo et de nombreuses surprises, le tout à travers une interrogation cruciale :

.

.

.

Jusqu’où allons-nous ?

.

.

 

Une question posée à tous pour provoquer des remous, mettre en mouvement, se laisser déborder par les flux et reflux de l’océan. Le monde fini est connu, c’est le point de départ. Ici commence l’aventure. Que faire pour aborder d’autres lieux, réinventer les pratiques et nous propulser vers de nouveaux mondes ? L’imagination est de mise. C’est elle qui formule et cartographie. Comme ces constellations d’étoiles que les humains ont, un jour, révélé en les dessinant puis en les nommant. Grande Ourse, Taureau, Bélier, Sagittaire, Scorpion… Une arche de Noé d’étoiles pour orienter les traversées. Comment répondre à cet appel du large et se laisser aller au vertige de l’inconnu ? Il s’agit de bricoler une boussole puis de choisir une direction : la science, l’insouciance, le fantasme, l’amour, la poésie, les nouvelles technologies, l’infini, le vide, le temps, l’espace et toutes les formes qui vont de l’humour à la magie, du microscopique au télescopique.

Les scintillements stellaires sont à la fois éphémères – ils disparaissent le jour venu – et éternels – la nuit revient et les étoiles se rendent visibles ; encore une fois. Pour éclairer une recherche, un projet, un rêve, il faut concevoir un phare et habiter sa lumière. Pas question de convoquer les postures du futur ou du passé ou de toutes les autres extases du temps mais juste se risquer à une présence, à la surprise d’une envie, d’un mouvement, d’un instant. Y être de toutes ses forces. Le temps d’imprimer une trace, de s’en trouver réorienté avant d’initier un autre départ…

.

.

.

.

.

 

.
.
.
PIERRE BELLOT, ARTHUR BOUET,
OLIVIER CHEVAL, PAUL CRÉANGE ,
TRISTAN DASSONVILLE, CHARLÈNE DRAY,
MAXIME DUVEAU, ROMAN EREMCHENKO,
JULIA GAULT, ÉVAN GÉRARD
FANNY LAVERGNE, VICTOR RENAUDEAU D’ARC
MARGAUX SIMONETTI, MANON SIMONS
LUCAS TALBOTIER, MAËL TRAÏCA
 .
.
.
.
.
.
.
.
EXPOSITION
.
GALERIE HAUSSEGUY
14 rue Broquedis – Biarritz
14-15-16 août 2015
12h-20h
.
&
.
LE SILHOUETTE
30 rue Gambetta – Biarritz
14-15-16 août 2015
12h-20h
.
PROJECTION VIDÉO
.
CINÉMA LE ROYAL
8 avenue du Maréchal Foch – Biarritz
15 août 2015
11h-13h
.
ÉVÉNEMENTS
.
SOIRÉES « JUSQU’OÙ ALLONS-NOUS ? »
.
BAR DE LA CÔTE
Côte des basques – Biarritz
14 août 2015 à partir de 20h
15 août 2015 à partir de 18h

.

 

LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.