David Altmejd – Flux / Musée d’art contemporain de Montréal (CA)

  David Altmejd, The Island (detail), 2011.  

Dimensions : 489 x 254 x 254 cm

365.8 x 101.6 x 101.6 cm

Socle : 123.2 x 152.4 x 152.4 cm

Photo : Farzad Owrang

Avec l’aimable permission de

The Brant Foundation Art Study Center, Greenwich, CT

.

.

.

.

.

.

 

David Altmejd

.

.

.

Flux
.
.
.
.

Du 20 juin

.

.

au 13 septembre 2015
.
.
.
.
.

Commissaire(s) :

Josée Bélisle

.

.

.

.

.

Résumé

.

Première collaboration entre le Musée d’art moderne de la Ville de Paris et le Musée d’art contemporain de Montréal, cette exposition d’envergure constitue un bilan critique de type rétrospectif consacré à l’artiste québécois de renommée internationale David Altmejd.

L’exposition du Musée réunit une trentaine d’oeuvres réalisées au cours des 15 dernières années. David Altmejd y a créé, entre autres, une nouvelle intervention in situ. L’une des pièces majeures de la présentation, The Flux and the Puddle, 2014, propose un condensé éblouissant des principaux motifs et préoccupations habitant son imaginaire puissant et singulier.

.

À signaler

.

Exposition conçue et réalisée par Paris Musées / Musée d’Art moderne de la Ville de Paris et le Musée d’art contemporain de Montréal.

Avec le soutien de : The Brant Foundation Art Study Center et Andrea Rosen Gallery, New York.

Présentations :

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris : 10 octobre 2014 au 1er février 2015 MUDAM Luxembourg : 7 mars au 31 mai 2015 Musée d’art contemporain de Montréal : 20 juin au 13 septembre 2015  

Première collaboration entre le Musée d’art moderne de la Ville de Paris et le Musée d’art contemporain de Montréal, cette exposition d’envergure constitue un bilan critique de type rétrospectif consacré à l’artiste québécois de renommée internationale David Altmejd. L’exposition a été présentée à Paris, du 10 octobre 2014 au 1 er février 2015.

Entre Paris et Montréal, le MUDAM Luxembourg en a accueilli une version abrégée, reconfigurée par l’artiste, du 7 mars au 31 mai 2015. L’exposition du Musée réunit une trentaine d’œuvres réalisées au cours des 15 dernières années. David Altmejd y a créé, entre autres, une nouvelle intervention in situ . L’une des pièces majeures de la présentation, The Flux and the Puddle , 2014, propose un condensé éblouissant des principaux motifs et préoccupations habitant son imaginaire puissant et singulier.

Spectaculaires et minutieusement fabriquées de multiples éléments et matériaux, les sculptures de David Altmejd empruntent à une esthétique de l’hybride et de l’accumulation pour évoquer les forces vives du dépérissement et de la régénération, et pour installer une dialectique métaphorique entre le monde humain et le monde animal. Rapidement connu pour ses représentations baroques de la figure énigmatique du loup-garou (constamment en proie aux transformations), Altmejd ne propose pas d’histoires ou de scénarios, il dévoile plutôt les itérations géniales d’un esprit et d’une sensibilité uniques, à l’écoute des dérives du rêve lucide.

Confrontant la rigueur structurale minimaliste aux déferlements des champs d’énergie, Altmejd reconnaît la préséance de l’approche conceptuelle dans l’élaboration des cycles qui tra – versent son œuvre : têtes, pièces construites et architecturales, loups-garous, hommes-oiseaux, géants, bodybuilders, guides, gardiens, … Les ruptures d’échelle (de l’infime au monumental), la multiplication des matériaux (cristaux, miroir, cheveux et poils synthétiques, résine, bois et métaux, …) et les différents dispositifs de mise en espace (plateforme, vitrine, cabinet surdimensionné, …) sont autant de stratégies positionnant l’artiste comme le créateur de tous les possibles.

De portée universelle, l’œuvre de David Altmejd fusionne le soi et l’autre dans le renvoi constant de l’image miroir et dans l’intensité de la présence primale, humaine, animale, à dif – férents moments du cycle de la vie.

.

Biographie

.

Né à Montréal en 1974, David Altmejd vit et travaille à New York. Il a représenté le Canada à la 52 e Biennale de Venise , en 2007, et il a reçu le prix Sobey, en 2009. Il a participé, notamment, à la 8 e Biennale d’Istanbul , en 2003 ; au Whitney Biennial de New York, en 2004 ; à la première Triennale québécoise du MACM, en 2008. David Altmejd est représenté dans les collections suivantes : Musée d’art contemporain de Montréal ; Musée des beaux-arts du Canada ; Musée des beaux- arts de l’Ontario ; Musée des beaux-arts de Montréal ; Les Abattoirs, Toulouse ; The Solomon R. Guggenheim Museum, New York ; The Whitney Museum of American Art, New York ; L.A. MoCA – Los Angeles Museum of Contemporary Art ; MUDAM – Musée d’art moderne Grand-Duc Jean, Luxembourg. Il a été fait tout récemment Compagnon de l’Ordre des arts et des lettres du Québec. Cette exposition est conçue et organisée par le Musée d’art moderne de la Ville de Paris / Paris Musées et le Musée d’art contemporain de Montréal.

Josée Bélisle, conservatrice des collections

.

.

.

.

.

.

Musée d’art contemporain de Montréal
185, rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal , QC
H2X 3X5
MÉtro Place-des-Arts
Renseignements et achat de billets
.
.
.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.