EMILIE DANCHIN – MAGNOLIA / ARIELLE D’HAUTERIVES (BE)

 

 .
.
.
.
.
.

 

EMILIE DANCHIN

.

.

.

MAGNOLIA

.

.

.

.

Vernissage / Opening :

Jeudi 4 juin de 18h à 21h

On Thursday June 4th from 6 to 9 pm

.
.
.

Tea Time:

Dimanche 14 juin de 16h à 19h

On Sunday June 14th from 4 to 7 pm

.

.

.

Exposition / Exhibition:

4 juin – 31 juillet 2015

From June 4th till July 31st, 2015

.

.

.

Conférence à Lille / Lecture in Lille:

La photothérapie

Jeudi 18 juin à 18h30

On Thursday June 18th at 6.30 pm

En partenariat avec Allégories Art asbl

.

.

.

.

.

.

Emilie Danchin prolonge vers de nouvelles pistes, une sorte de troisième voie qui sillonne entre les genres, une approche éprouvée déjà de longue date. Magnolia: Portraits ou mises en scène ? Projection de soi ou introspection ? Jeu futile ou profondes implications ? A travers ces personnages à l’étrangeté assumée, ce sont aussi les genres photographiques qui se voient secoués à l’intérieur du cadre, pourtant classique et rigoureux, du carré noir et blanc. Peu importent le diagnostic, l’étiquette ou l’interprétation : seuls comptent les échos, les déplacements, les ambiguïtés. Toutefois des réponses fortes sortent de ce jeu de questions : les images. Et sur ce fil rouge – fil à soi(e), « qu’y a-t-il d’elle en lui « , question simple et inépuisable, c’est finalement l’œil du spectateur, troublé et ambivalent, qui ne sait comment se poser, qui se doit de douter. (Emmanuel d’Autreppe)

.

.

.

.

.

.

Emilie Danchin has successfully explored a middle course, a sort of third way between the genders. The characters in her work seem confused and uncertain. The photographs, moreover, do not seem to fit in their frames, even though they are traditionally and meticulously produced. Despite the diagnosis, the label, or the interpretation, it is the echoes, the displacements, and the ambiguities that count in these images. Powerful visual answers emerge from the simple, never-ending game of puzzles. Yet, ultimately, it is the viewers who do not know how they should behave or who begin to doubt what they see. Une collaboration « Bruxelles/Lille »

Emilie Danchin, lilloise d’origine, interviendra lors d’une conférence programmée à Lille dans le cadre du projet Emotion(Elles), dans laquelle elle démontre que l’expérience photographique est un champ bien plus vaste que la photographie. A partir d’une sélection d’images tirées de son travail d’artiste, elle nous invite à découvrir la puissance émotionnelle et les vertus thérapeutiques de la photographie.

.

.

.

.

 

.

.

 

ARIELLE D’HAUTERIVES
RUE TASSON SNELSTRAAT, 37
B-1060 BRUSSELS
T +32 (0) 2 534 57 00
.
.
.
.
.
.
.
.LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3
.
.