Denis Darzacq – ACT & COMME UN SEUL HOMME / La maison Européenne de la Photographie (FR)

Denis Darzacq
.
.
.
.
.
.
.

Denis Darzacq 

.

.

.

ACT &

.

COMME UN SEUL HOMME

.

.

.

.

 

14.06.2015

.

.

.

.

.

 

La Maison Européenne de la Photographie présente une double approche de l’œuvre de Denis Darzacq, photographique et vidéo, et expose Act, un travail mené au contact de personnes en situation de handicap, et Comme un seul homme, sa dernière série, réalisée à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

.

« Denis Darzacq développe un travail personnel depuis le milieu des années 1990. De la photographie de presse, qui fut, comme pour d’autres photographes français de sa génération, le berceau de sa pratique artistique, il conserve avant tout un regard aiguisé sur la société contemporaine et une méthode. L’artiste sait, en effet, prendre le temps d’un long travail de terrain au contact direct de son sujet. Mais il a rompu avec le reportage et sa valeur de témoignage pour adopter une démarche plus analytique donnant lieu à des séries formellement très cohérentes. Surtout, Denis Darzacq a acquis la conviction qu’une image construite pouvait paradoxalement servir son analyse de la société avec plus d’efficacité. Aussi recourt-il, depuis 2003, à des mises en scènes qui reposent toutes sur le principe de la disruption. Par leur état ou leur pose, les corps mis en scène bouleversent l’ordre établi, mais sans jamais faire basculer l’image dans le spectaculaire. »

.

Étienne Hatt

ACT

.

Act est le fruit d’un long travail que Denis Darzacq a mené au contact de personnes en situation d’handicap. Si certains sont des acteurs, des sportifs ou des danseurs, tous ont trouvé dans l’action et dans l’appropriation personnelle de l’espace commun le moyen d’affirmer la complexité de leur individualité au-delà de leur statut assigné et réducteur d’handicapés. Denis Darzacq n’ignore pas la différence créée par le handicap. Mais elle cède la place à l’affirmation d’un univers mental particulièrement sensible dans les mises en scène où la direction d’acteur est appuyée par la spontanéité, voire l’excentricité, des modèles qui construisent avec leur environnement des situations fortement empreintes d’onirisme.

.

COMME UN SEUL HOMME

Comme un seul homme donne à entendre un texte écrit à partir de lettres inédites de soldats français, anglais et allemands, dans la bouche de jeunes d’aujourd’hui en visite sur les lieux de mémoire de la Grande guerre. À travers leur manière de le dire faite d’enthousiasme, d’hésitation, d’indifférence, de soumission à l’exercice ou d’implication profonde, se dessine le portrait d’une génération en écho de celle qui monta à l’assaut des tranchées au même âge. Et pose cette question : est-il possible de rendre accessible, audible et compréhensible des événements qui se sont passés il y a un siècle ?

Coproduction Artois Comm./Lab-Labanque, l’espace 36 (Saint-Omer), La Filature Scène nationale – Mulhouse, Le Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains Avec le soutien de Pictanovo, avec l’aide de la région Nord-Pas de Calais, du Conseil général du Val-de-Marne, Olympus France

Avec la participation du Microlycée 94 Remerciements Haute-Alsace Tourisme – ADT 68, Lycée d’Enseignement Général et Technologique Michel de Montaigne à Mulhouse Ce projet a été sélectionné par la commission mécénat de la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques qui lui a apporté son soutien. Le film a reçu le label « Centenaire » délivré par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

.

DENIS DARZACQ

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Denis Darzacq fait ses premières armes dans les années 1980 au contact de la scène rock française et sur les plateaux de tournage, tout en collaborant régulièrement avec de grands titres de la presse française. Le succès en 1994 d’une série de photos baptisée Only Heaven – une promenade dans le monde de la nuit – lui permet de se lancer dans des travaux plus personnels. Il entre à l’agence VU en 1997 et destine désormais l’essentiel de sa production aux expositions et publications artistiques. De sa fascination pour la mise en scène des personnages réels dans des environnements du quotidien, Denis Darzacq tire plusieurs séries de photos qui font rapidement sa renommée. Parmi celles-ci, son spectaculaire travail intitulé La Chute est récompensé du premier prix de la World Press Photo en 2007 dans la catégorie Arts et Entertainment. En 2011, il entreprend un travail auprès de personnes en situation de handicap qui donnera naissance à la série Act, publié chez Actes Sud et couronné l’année suivante par le Prix Nièpce.

.

.

.

.

.

.

La maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris

.

.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3
.
.