Matt Jones – Ancestral Recall / Galerie Jérôme Pauchant (FR)

 .

.

.

.

.

Matt Jones

.

.

.

.

Ancestral Recall

 .
.
.
.
jusqu’au
.
06.06.15 
.
.
.
.
.
.
.

La Galerie Jérôme Pauchant est heureuse de présenter la première exposition personnelle de Matt Jones à Paris, intitulée Ancestral Recall, jusqu’au 6 juin 2015.

.

Matt Jones est un artiste américain né en 1980 basé à Brooklyn. Après des études à la Cooper Union (for the Advancement for Science and Art, New York), il développe une pratique artistique autour de la physique théorique, des sciences occultes, de l’Histoire, de l’histoire de l’Art et de la narration mythologique. Créer devient le moyen de communiquer de façon ludique avec le monde qui l’entoure et de l’analyser. Les peintures abstraites de la série Ghost sont des fragments d’un espace-temps, à la texture et à l’illusion maîtrisées. Dans une première étape très travaillée et à la manière de Soulages, les formes abstraites créées dans le noir sont dévoilées par la lumière changeante. La couleur des pigments irisés, appliqués par la suite révèle littéralement les formes sous-jacentes. La couche finale de résine permet de figer la surface colorée dans une profondeur sensuelle à l’aspect « glossy » du miroir, évoquant les miroirs noirs utilisés par John Dee pendant la Renaissance pour tenter de communiquer avec les anges et les esprits ! L’extrême brillance élimine toute considération tactile et renforce l’illusion de profondeur dans la surface plane.

.

La série de peintures et oeuvres sur papier Enchantment reflète les milliers de clichés que l’artiste prend avec son Smartphone au quotidien, collages photographiques d’objets jetables, éphémères et ordinaires qu’il amasse et qui éblouissent par leur rutilance et leur vivacité, un cri, une énergie consommable par essence. Ce cri au sens figuré, parfois apaisant, peut aussi générer un effet de substitution. Les Enchantment peuvent en effet évoquer au spectateur un moment vécu, une sensation de déjà-vu, brisant toute barrière au point de lui offrir une part d’éternité ! La nature disparate et esthétisante de la manipulation d’objets ordinaires souligne l’importance des images dans nos histoires personnelles et de leurs relations avec notre mythologie culturelle moderne, ses objets d’adoration, ses envoûtements, et les dieux qui la peuplent, comme autant de moyens d’explorer notre existence. La série Space Paintings définit le rôle fictionnel du spectateur dans son espacetemps, lui-même au sein d’un univers parallèle polymorphe. L’infiniment grand et l’infiniment petit se disputent le contrôle de l’expression. La résidence de Matt Jones à Paris à l’occasion de la préparation de cette exposition lui permet d’assouvir sa soif de connaissances et de nourrir sa passion pour l’histoire de l’art et l’héritage culturel européen. Ancestral Recall est l’aboutissement de cette expérience culturelle immersive.

.

.

.

.

.
.
.
.
.

The Galerie Jérôme Pauchant is pleased to present Matt Jones’ first solo exhibition in Paris : Ancestral Recall, until June 6, 2015.

.

Matt Jones is an American artist born in 1980 now living and working in Brooklyn. After studying at The Cooper Union for the Advancement of Science and Art in New York (BFA 2002), he developed a studio practice that explores theoretical physics, the occult, ancient history, art history, and mythological storytelling. Painting, drawing, and making objects are a means to interact in a playful and critical way with the world around him. Jones’s abstract Ghost pictures are painted fragments of space-time. They are texture and illusion mastered. In what could be the first step of painting à la Pierre Soulages, abstract forms are found in blackness and unveiled by the changing light. Color comes through iridescent pigments and formations on the surface are revealed. A final coat of resin fixes the surface in a sensual depth, a glossy mirror. This is reminiscent of John Dee’s black mirror used at the close of the Renaissance to communicate with angels and spirits. The mirror finish negates physical tactility and enhances the illusion of deep space within the flat surface.

The Enchantment paintings and drawings are sourced from thousands of smartphone photographs Jones has taken of his daily life and of arranged photographic collages of objects from his vast collections of ephemera. These bright, glossy, shiny things scream—it’s the nature of their energy consumption. Sometimes the scream isn’t literal. Sometimes it is soothing, too. Or is a replacement effect. Sometimes it hits a similar visual key to where you are at a moment in your life-space and all of your filters line up with the painting and you get a small slice of eternity. The beautiful and jarring nature of the manipulation of materials highlights the importance of imagery from our personal narratives and their relationship to our greater cultural mythology—our contemporary versions of gods, sacred objects, and magical spells—as means to explore existence. Jones’s Space paintings, define the viewer’s position in space-time, within the multiverse, and their role in this fiction. They are the macro and micro competing for dominance over expression. Matt Jones’ residency in Paris will serve his thirst for knowledge that nourishes his enthusiasm for the history of art and the cultural European heritage. Ancestral Recall is the culmination of his time here, merging his studio practice with the experience of living in the birthplace of so much of the culture that inspires him.

.

.

.

.

.

.

Galerie Jérôme Pauchant

61 rue Notre Dame de Nazareth

75003 – Paris – France

.
.
.
.
 LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3
.