La programmation de la 9e édition du OFFTA dévoilée – Du 27 mai au 4 juin (CA)

 Cette année, le visuel du festival est l’oeuvre Prendre le pouls
Géodésique(2015) de l’artiste Marlène Renaud-B.

 .

.

.

Programmation
9e édition
.
.
.
.
OFFTA
 .
.
.
.
.

Du 27 mai au 4 juin 2015

.

.

.

.

..

.

Ce jeudi 16 avril, a été dévoilée la programmation de la 9e édition du OFFTA, festival voué à la jeune création d’avant-garde en arts vivants. C’est au Laïka, dans une formule 5 à 7, que l’équipe du OFFTA a accueilli le public et les journalistes. Cette année, le OFFTA vit une grande période d’effervescence. Il élargit ses horizons, sort de son cadre festivalier et développent de nouveaux projets, évènements et partenariats autant au niveau national qu’international. Aujourd’hui, deux de ces évènements ont été présentés: la 9e édition du OFFTA, festival d’arts vivants, ainsi que la programmation spéciale en espace public Le OFF aux Jardins Gamelin qui prendra place dans le Quartier des spectacles. Ces deux évènements ont été inévitablement teintés par la programmation que l’organisme prépare pour l’évènement Ailleurs en Folie – Montréal/ Québec dans le cadre de Mons 2015, Capitale européenne de la culture qui aura lieu en Belgique en septembre prochain.

.

Cette année l’équipe a décidé d’enraciner sa pensée dans le contexte général d’austérité qui nous entoure et d’affirmer que nous sommes riches. Dalie Giroux, philosophe en résidence se penchera d’ailleurs sur cet axe de réflexion: Être riche.

.

En plus des 16 spectacles issus de démarches fortes et singulières qui composent la programmation régulière – et les cinq activités satellitaires – près d’une quinzaine d’évènements animeront les Jardins Gamelin du Quartier des spectacles.

.

À titre de coup d’envoi, le OFFTA récidive encore cette année avec les MixOFF, une série d’objets scéniques aux frontières de diverses pratiques culturelles et artistiques. Pour sa 9e édition, le festival est donc fier d’inviter huit jeunes artistes de Wallonie-Bruxelles et du Québec à travailler en binôme afin de faire éclore de nouveaux dialogues transatlantiques. Les univers d’Emmanuel Schwartz et Salvatore Calcagno s’interpénètreront, tout autant que ceux d’Adam Kinner et Vera Tussing, de Sarah Berthiaume et Florence Minder, d’Olivia Boudreau et Sabine Molenaar.

.

À ces rencontres inédites succèderont le MashOFF, une soirée étonnante concoctée par le OFFTA et l’équipe de 100Lux. Sous la vigile de Martine Bruneau, Axelle Munezero & Katya Montaignac, commissaires de l’évènement, d’audacieuses rencontres entre la scène contemporaine et des artistes émergent(e)s issu(e)s de différentes pratiques de danses urbaines ( popping, waacking, b-boying, etc.) donneront lieu à une suite de solos et duos improvisés par les créateurs invités : Handy « Monstapop » Yacinthe, Gregory « Krypto » Selinger, Lea Ved, Marie-Reine Kabasha, Dany Desjar¬dins et Louis-Elyan Martin.* Artiste multidisciplinaire, Benoit Landry et sa compagnie Nord Nord Est proposeront pour leur part Les Sports d’été, une création théâtrale dans laquelle le frisbee, la corde à danser et le hula-hoop se pratiquent dans une imperturbable allégresse.

.

Philippines, véritable laboratoire chorégraphique, sera l’occasion de voir Peter James et Nicolas Cantin transformés en chercheurs d’or, en faux chercheurs d’or, avec pour unique quête celle du plaisir partagé. Lors du premier programme double de la programmation, le monde sombre, en morceaux et traversé par un rire tragique de Logique du Pire, laboratoire théâtral d’Étienne Lepage, précèdera STROKE, une performance de danse créée par Louise Michel Jackson et Ben Fury qui y questionnent le désir d’intensité pour échapper à la tiédeur de la réalité.

.

À la lisière des arts visuels performatifs et de la magie, Christian Messier offrira par la suite La vérité en magie, un enchaînement d’actions dont l’hybridité artistique suscitera de nouveaux éclats de sens. Ce deuxième programme double sera complété par CAPITALIST DUETS, un produit chorégraphique répondant aux attentes du spectateur selon les moyens de ses créateurs, Public Recordings.

.

Transposition musicale et performative des conditions d’utilisation de Google, Terms of Service de John Boyle-Singfield usera quant à lui des codes scéniques des arts vivants, du chant choral et des dispositifs propres aux médias de masse afin de mettre en valeur ce texte important, bien que très peu lu. La messe basse poursuivra avec SIRI, un huit clos théâtral où cette application informatique se voit, pour la première fois, confier un rôle sur scène.

.

Sous le signe de la performance, se succèderont ensuite dans une même soirée les imaginaires singuliers de deux jeunes créatrices; Withney Lafleur présentera KEEP IN TOUCH, une étude minimaliste et radicale du terme générique « contact » et Mykalle Bielinski enchaînera avec Gloria, une oeuvre polyphonique et immersive où se rencontrent chant lyrique, musique numérique, vjing et théâtralité.

.

Le dernier programme double du festival offrira la chance d’assister aux plus récentes pièces de chorégraphes émergentes. Point d’intersection entre prise d’espace et prise de tête, Mine de rien de Marie Mougeolle et Liane Thériault s’éloignera du studio pour mieux y faire écho. De son côté, Catherine Gaudet présentera Tout ce qui va, revient, une étude vivante sur la question du regard.

.

Une aventure-karaoké sans acteur et réactualisant différents mythes grecs nécessitera la présence du public. Avec Orphée Karaoké, Création Dans la Chambre confrontera chaque spectateur à un destin mythique!

.

Avec la pièce documentaire J’aime Hydro, Les Productions Porte-Parole et Annabel Soutar invitent Christine Beaulieu à mener sa propre enquête sur ce qu’est devenue la relation entre Hydro-Québec* et ses « maîtres chez-nous » : les Québécois.

.

LE OFF AUX JARDINS GAMELIN

Cette année, le Quartier des spectacles en étroite collaboration avec Pépinière & co., ont créé un aménagement éphèmère à la Place Émilie-Gamelin du Quartier des spectacles: Les Jardins Gamelin. Le OFFTA y présentera une toute nouvelle programmation extérieure gratuite, du 14 au 31 mai.

.

Sous le thème «Être riche», la soirée d’ouverture du OFF aux Jardins Gamelin débutera par un débat animé par la philosophe en résidence au OFFTA, Dalie Giroux.

.

Des prestations musicales d’artistes aussi variés que Pierre Kwenders, Dears Criminals et Kroy animeront Les Jardins Gamelin, tous les vendredis en formule 5 à 7. Ces rendez-vous musicaux seront accompagnés par La Grande Fente, qui nous présentera des Pop-Up Chorégraphie, une série d’improvisation basées sur les performances des artistes qui seront sur la scène principale.

.

Les artistes participant au MixOFF d’ouverture du festival s’installeront dans les containers pour une durée de 10 jours. Cette résidence entre jeunes créateurs d’ici et de Belgique se terminera lors du lancement du numéro 155 de la revue Jeu, qui s’intitule « Québec-Wallonie-Bruxelles ».

.

Les Jardins Gamelin seront occupés par plusieurs installations tout au long du mois de mai. L’artiste Dominique Pétrin utilisera son amour du papier peint pour habiller les containers présents sur le site. On y retrouvera également durant toute la durée de l’évènement l’installation sonore Le son de l’ère est froid par L’eau du bain.

.

S’y joindront deux installations éphèmères: la première d’entre elles sera Habitats, constituée de tout et de rien, conçue par Benoit Landry, Anna Ward et Nord Nord Est. La deuxième, Archipel, sera élaborée par Création Dans la Chambre, les mêmes qui, tous les dimanches après-midi, nous offrirons un Karaoké extérieur!

.

En plus de ces installations, Gabriel Plante nous offrira une activité pour se défouler, un tout nouveau sport, le Plyball, du jeudi au dimanche, en début de soirée. Enfin, Atypique – Le Collectif prendra d’assaut les Jardins Gamelin le temps d’une soirée afin de nous présenter Trame, un parcours déambulatoire où la danse et le fil s’entremêlent.

.

Les billets et L’OFF ILLIMITÉ (passe individuelle à 80$ offrant l’accès illimité aux spectacles de la programmation et au bar ouvert lors du party OFF@6425 en prime) sont maintenant en vente à la billetterie centrale du OFFTA : la billetterie Articulée (514-844-2172).

.

.

.

.

.
.
.
.
.
The programming of the 9th edition of the festival was unveiled!
.

On Thursday April 16th, the programming of the 9th edition of the OFFTA, a festival dedicated to the emerging live arts scene, was unveiled. During a ‘’5 à 7’’ at the Laïka, the team of the festival welcomed the public and the journalists. This is a special year for the OFFTA, as its going through a great effervescent period. It broadens its horizon, gets out of its festival setting and develops new projects, events and partnerships, both local and international. Today, two of those events were presented: the 9th edition of the OFFTA, a live arts festival, and a special programming in public space, Le OFF aux Jardins Gamelin that will take place in the Quartier des spectacles. Those two events were inevitably colored by the programming that the organism is preparing for Ailleurs en Folie – Montréal / Québec as part of Mons 2015, European Capital of Culture, that will take place in Belgium next September.

.

This year, the team decided to root its reflection in the general context of austerity that is surrounding us and to firmly affirm that We are rich. Dalie Giroux, residency philosopher, will delve into this line of though : Being Rich.

.

This year, not only does the festival have 16 shows in its regular programming – excluding the five satellite activities – but almost 15 events are programmed for the new Jardins Gamelin of the Quartier des spectacles.

.

To start things off, the OFFTA brings back the MixOFF, a series of scenic objects at the border between different cultural and artistic practices. For its 9th edition, the festival is proud to invite 8 young artists of Wallonia-Brussels and of Quebec to work together. The universes of Emmanuel Schwartz and Salvatore Calcagno, as well as those of Adam Kinner and Vera Tussing, Sarah Berthiaume and Florence Minder, Olivia Boudreau and Sabine Molenaar will meet.

.

Those unlikely encounters will be followed the next day by the MashOFF, a surprising evening concocted by the OFFTA and 100Lux. Under the eyes of the curators Martine Bruneau, Axelle Munezero and Katya Montaignac, bold encounters between the contemporary art scene and artists from different practices of urban dancing (popping, waacking, b-boying, etc.) will take place. Solos and duos will be improvised by the invited creators: Handy « Monstapop » Yacinthe, Gregory « Krypto » Selinger, Lea Ved, Marie-Reine Kabasha, Dany Desjardins and Louis-Elyan Martin.

.

Multidisciplinary artist Benoit Landry and his company Nord Nord Est will present Les Sports d’été, a theatrical creation in which the Frisbee, jumping rope and hula-hoop will be used in a imperturbable grace.

.

Philippines, a true danse laboratory, will give us the occasion to see Peter James and Nicolas Cantin transformed into fake gold diggers, looking for shared pleasure.

.

The first double program of the festival will bring us into the dark and tragic world of Étienne Lepage in Logique du Pire, before moving on to STROKE, a danse performance by Louise Michel Jackson and Ben Fury, where the creators question the desire of intensity to escape the tepidness of reality.

.

At the border between visual performance and magic, Christian Messier will present La vérité en magie, a series of actions whose artistic hybridity creates new outbursts of sense. It will be followed by CAPITALIST DUETS, a choreographed product that you want, given to you by Public Recordings.

.

A musical and performative transposition of Google’s terms of service, Terms of Service by John Boyle-Singfield will integrate live arts, choral singing and more to put that important, yet disregarded text, into new perspective. Then, La messe basse will give SIRI, the phone app, its first role on stage in SIRI.

.

Under the theme of performance, two young woman will perform on the same night; Withney Lafleur will present KEEP IN TOUCH, a radical but minimalist study of the term ‘’contact’’. Then Mykalle Bielinski will perform in Gloria, a immersive polyphonic work where singing, digital music, VJing and theatrality will meet.

.

The last double program of the OFFTA will be one of dance. Mine de Rien by Marie Mougeolle and Liane Thériault will explore questions that relate to performance and spectatorship. Then, Catherine Gaudet will explore the look and it’s effect on us in Tout ce qui va, revient.

.

Orphée Karaoké by Création Dans la Chambre, is an karaoke-adventure without actor that takes a new look on greek myths through the public.

.

With the documentary theater J’aime Hydro, Les Productions Porte-Parole and Annabel Soutar invite Christine Beaulieu to investigate what the relationship between Hydro Québec and the Quebecers has become.

 .
.

LE OFF AUX JARDINS GAMELIN

This year, the Quartier des spectacles in close collaboration with Pépinière & co. created a ephemeral installation at the Place Émilie-Gamelin of the Quartier des spectacles: Les Jardins Gamelin. For this occasion, The OFFTA will present a brand new and free outdoor programming, from May 14th to May 31st.

.

This unique programming will start with a debate hosted by the residency philosopher of the festival, Dalie Giroux, under the theme of this year’s festival: ‘‘Being Rich’’.

.

Many musical performances will take place every Friday in a ‘’5 à 7‘’ formula as Pierre Kwenders, Dear Criminals and Kroy will perform on the main stage. Those performances will be the main source of inspiration of La Grande Fente, that will improvise new Pop-Up Chorégraphie during those musical evenings.

.

The MixOFF’s artists that will perform on the opening night of the festival will be in the containers of the Jardins Gamelin for ten days. This residency will end at the lauch event of the issue #155 of the Revue Jeu, that will be entitled ‘’Québec-Wallonie-Bruxelles’’.

.

The Jardins Gamelin will be host of many installations throughout May. Visual artist Dominique Pétrin will dress up the containers of the site. The sound installation Le son de l’ère est froid by L’eau du bain will also be present all month long.

.

Two shorter ephemeral installations will join them: Habitats of Benoit Landry, Anna Ward et Nord Nord Est, and Archipel of Création Dans la Chambre. These last artists will also host a outside karaoke every Sunday afternoon!

.

A new sport, the Plyball by Gabriel Plante, will also be available for you to try, from Thursdays to Sundays. Finally, Atypique – Le Collectif will take ownership of the Place Émilie-Gamelin for one evening, to weave dance and thread together.

.

The tickets and the OFF illimité (Individual pass granting unlimited access to the program of the festival, and to the open bar at the OFF@6524 party as a bonus) are available at the Billeterie Articulée (514-844-2172).

.

.

.

.

.

.

 

 

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.