Radek Szlaga – The Heart / Galerie Laure Roynette (FR)

 .

Radek Szlaga, Hunter 3, 2014 Huile sur toile  

© Radek Szlaga & Galerie Laure Roynette, Paris 

 .

.

.

.

.

 

Radek Szlaga

.

.

.

.

The Heart

.

.

.

.

Du 16 avril
.
.
au 23 mai 2015 
.
.
.
.
.
.
.

Vernissage Jeudi 16 avril 18:00 / 21:00

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 
Sandra Mulliez, crée en 2009, SAM Art Project, un projet de mécénat destiné à promouvoir, par le biais de résidence d’artistes et par l’attribution d’un prix, l’œuvre d’artistes étrangers en France et l’œuvre d’artistes Français à l’étranger.

.

 

Sandra Mulliez et la Galerie Laure Roynette invitent Radek Szlaga pour présenter sa première exposition personnelle à Paris, « The Heart

.

Radek Szlaga est un conteur d’histoires. Modernisme, rock, structuralisme, colonialisme — tout ce qui s’est passé, ce qui a échoué et les conséquences de cette histoire. L’artiste est devenu le témoin de changements irrévocables et un auteur des contes de la nouvelle génération qui a émergé des ruines de la ségrégation et de la perte d’identité. Partagé entre le besoin anthropologique de récits mythiques et les forces perturbatrices de la vision contemporaine, Radek Szlaga développe un langage hyper textuel qui continu d’intriguer et de questionner sur la relation entre le moyen traditionnel de peindre et les nouvelles techniques du monde digital et technologique. D’une part, son approche picturale intègre la démarche contemporaine de représentation du visible, d’autre part elle développe une réflexion personnelle et politique sur la répartition des richesses.

.

Radek Szlaga établit ce qui pourrait être appelé une économie planifiée de la redistribution du sur-visible et du sous-visible. Il inverse l’ordre de l’attractivité de notre époque, en y ajoutant un talent unique pour ce qui est considéré comme inférieur et indigne d’attention.

.

Il construit des constellations poétiques de figures humaines et animales, de motifs, de signes, de paysages, de situation et d’évènements, de phrases et de symboles. Les protagonistes de Radek Szlaga sont en flux constants, en migration, reconstruisant et reconfigurant le lien sémiotique.

.

Les dernières œuvres de Radek Szlaga sont inspirées par le livre de Joseph Conrad « Au cœur des ténèbres » (1899), par la peinture de Christopher Wool, ainsi que par le roman de Sven Lindqvist « Exterminer toutes les brutes » et sont également inspirées du film de Francis Ford Coppola « Apocalypse Now » (1979).

.

Radek Szlaga est un peintre spontané, entièrement consacré à ce qu’il fait. Sa pratique impressionnante et audacieuse montre ce que la peinture peut être aujourd’hui, ce qu’elle a toujours été et ce qu’elle n’a jamais été.

 .

.

.

.

.

.

.
Galerie Laure Roynette
20, rue de Thorigny

75003 Paris

T. 06 08 63 54 41
La galerie Laure Roynette
est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h
et sur rendez-vous.
.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.