FEMMES ARTISTES INUITES – du 26 février au 28 mars 2015‏ / GUILDE CANADIENNE DES MÉTIERS D’ART (CA)

.
Ningeokuluk Teevee, Augijuqtaq [Robe], 2006,
eau-forte et aquateinte sur papier aquarelle blanc, 96 x 76,5 cm.
.
.
.
.
.
.
FEMMES ARTISTES
.
.
INUITES 
.
.
.
.
.
.
Du 26 février
.
.
au 28 mars 2015
.
.
.
.
.
.
.
.

Le 26 février prochain s’ouvrira à la Guilde canadienne des métiers d’art, l’exposition Femmes artistes inuites qui présentera un corpus d’œuvres de trois générations de femmes artistes provenant de la collection permanente de la Guilde canadienne des métiers d’art et de Cape Dorset, Nunavut. Regroupant le travail de dix-sept artistes telles que Lucy QINNUAYUAK, Mary PUDLAT, Jessie OONARK, Ruth ANNAQTUUSI TULURIALIK, Helen KALVAK, Mary OKHEENA, Elisapee ENUARAQ, Kenojuak ASHEVAK, Pitseolak ASHOONA, Pitaloosie SAILA, Kingmeata ETIDLOOIE, Shuvinai ASHOONA, Ningeokuluk TEEVEE, Papiara TUKIKI, Saimaiyu AKESUK, Oviloo TUNNILLIE et Ningeosiak ASHOONA, l’exposition témoigne d’un siècle de pratiques individuelles et collectives de femmes. La Guilde vous invite, par le biais de gravures, de dessins et de sculptures, à redéfinir notre perception de l’art inuit et nous amène à découvrir les nouvelles formes variables qu’épouse cet art traditionnel, qui a déjà subi plusieurs transformations, à l’instar du paysage qui l’a vu naître. Dans le cadre de cette exposition, la Guilde présentera, le samedi 28 février 2015 à compter de 15h, une conférence du maître-imprimeur Paul Machnik, suivie de la projection de trois films sur la gravure de Cape Dorset. Femmes artistes inuites se tiendra du jeudi 26 février au samedi 28 mars 2015 et rendra hommage à ces artistes remarquables.

.

.

FEMMES ARTISTES INUITES

.

.

« Bien que le développement de la sculpture inuite soit enraciné dans la préhistoire, la production de dessins et de gravures est relativement récente. Traditionnellement, la sculpture était réservée aux hommes et très peu de femmes s’y essayaient. Or, l’introduction à la gravure à la fin des années 1950 procura aux femmes un nouveau moyen d’expression. Cette nouvelle donne artistique suscita une profusion de talents et fut acceptée sans difficulté, puisque le dessin (composante de la gravure) pouvait se faire confortablement à partir de chez soi. Ces générations de femmes ont été tour à tour inspirées par leur environnement, les récits, les légendes et les expériences qu’elles ont vécues, qui donne lieu à une palette de styles personnels distincts. Dans l’art inuit, les arts graphiques sont reconnus pour mettre l’emphase sur la signification et le contenu, et tendent à être plus descriptifs et narratifs que ne l’est la sculpture. Néanmoins, la spécificité féminine se retrouve dans bon nombre d’œuvres de cette exposition mettant en lumière un intérêt prononcé pour l’utilisation de patrons et la création d’une symétrie reliant ces images aux pratiques plus anciennes de la couture et de la confection de vêtements.»

Diana Perera, spécialiste de l’art inuit et des Premières Nations à la Guilde canadienne des métiers d’art

.

.

LA CONFÉRENCE ET PROJECTIONS

.

.

Le samedi 28 février 2015 à compter de 15 h, la Guilde, présentera une conférence de Paul Machnik, maître-imprimeur et Bess Muhlstock, qui par leur travail, participent à la promotion de l’art autochtone. En 2000, constatant l’abandon progressif de la gravure, il s’est donné comme défi d’en renouveler l’intérêt au sein des communautés de l’Arctique de l’est. Là-bas, il enseigna intensivement la gravure et les techniques d’impression pendant sept ans. Depuis, il poursuit sa mission et collabore étroitement à la réalisation de gravures avec des artistes locaux. Suite à cette conférence, seront projetés trois films sur l’effervescence artistique de Cape Dorset : Ghost Noise, 2010, réalisé par Marcia Conolly, Eskimo Artist: Kenojuak, 1964 de John Feeney et finalement Kinngait: Riding Light Into The World, 2010 d’Annette Mangaard.

.

Nous demandons aux intéressé(e)s de bien vouloir réserver à : info@canadianguild.com, le nombre de places disponibles étant limité.

.

.

.

.

 

.
GUILDE CANADIENNE DES MÉTIERS D’ART
1460-B, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec
H3G 1K4

Tél. : 514.849.6091

.

info@canadianguild.com

.

.
.
.

.

 

LA GUILDE CANADIENNE DES MÉTIERS D’ART

.

La Guilde canadienne des métiers d’art est un organisme à but non lucratif fondé en 1906 afin de préserver, encourager et promouvoir l’art inuit et des Premières Nations, ainsi que les métiers d’art canadiens. À la Guilde, on retrouve une collection permanente d’art inuit, une des plus influentes au Canada, des archives d’une réputation historique et culturelle notable, un programme éducatif à portée considérable et une galerie qui rassemble les œuvres d’artistes reconnus et émergents. Située au centre-ville de Montréal, tout près du Musée des beaux-arts de Montréal, la Guilde canadienne des métiers d’art se consacre aux Arts par sa contribution à l’engagement artistique, éducatif et culturel.

.

.

.

.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.