FLUX – medialabAU / Centre d’exposition de l’UdeM (CA)

1c075-image003
.

.

.

.

.

medialabAU

.

.

.

.

FLUX, installation immersive en 14 paysages visuels et sonores plongeant le visiteur dans les urbanités intensives de New York, Paris et Istanbul

.

.

.

.

.

14 paysages urbains à multiples échelles
.
.
.
.
.
.

 

Du 28 janvier
au 8 mars 2015
.
.
.
.
Vernissage
28.01.15
.
.
.
.
.
.
.

medialabAU présentera, du 28 janvier au 8 mars 2015 au Centre d’exposition de l’Université de Montréal, Flux, essai architectural de spatialité évènementielle qui veut, littéralement, verser la ville dans l’architecture. Projeté sur un écran géant en forme du ruban de Moebius, l’oeuvre Flux propose 14 paysages urbains à multiples échelles. Les évènements naturels et artificiels qui y surviennent et leurs temporalités variables s’unissent ici à l’existence humaine, elle-aussi, signifiée par les pulsions des êtres et leurs machines. Le dispositif matérialise ainsi l’idéal de l’architecture en mouvement, crée un espace hermaphrodite – un espace total et l’idéal de l’espace sans fin, espace de vie sans finitude, espace qui nous entoure, dont on ne peut pas s’extraire, et sa perception est libérée du cadre et des repères. Cette totalité, en constante transformation, liée par des réseaux de relations changeantes, fait une entité indivisible dans laquelle se mue une sorte d’oeuvre totale et collective que l’installation cherche à capter, produire, transmettre, lui donner sens.

 

Les spatialités ainsi créées correspondent souvent à l’état de flottement et font expérimenter au visiteur la légèreté – cette volonté de jouer avec un espace en perpétuelle transformation, héritière des désirs suprématistes de libération de la pesanteur terrestre. Elle acquiert aujourd’hui des références nouvelles. L’oeuvre les cherche, les exprime.

 

Flux est un édifice vivant, une architecture fabriquée de la ville dans ses états instables, de ses élans et ambiances hétéroclites. Enveloppant le corps dans un espace vidéo-sonore, l’installation réunit dans une seule émotion l’espace 3D et l’expression de la vie. L’espace, également organisme vivant, la vidéo/construction propose un autre sens au terme de « architecture générative » (biomorphique ou organique). Ce n’est pas le code générant la forme qui la désigne générative et biomorphique, mais son processus génératif permanent, son état de mutation, sa détermination à porter continuellement le souffle de vie. L’objet n’est pas saisissable dans sa choséité, mais vivant et donné à vivre. C’est la vie évoluant dans l’espace que trace l’objet – il devient dépendant de cette description, supplanté et constitué par elle. Flux dans sa recherche de l’architecture vivante s’approprie l’idée deleuzienne de la non préexistence de l’objet à sa monstration.

 

Tout au long des 25 minutes, l’oeuvre plonge le visiteur dans des urbanités intensives de New York, Paris et Istanbul, lui permet d’arpenter leurs espaces publics, proposant ainsi de revoir l’espace de la ville occidentale à un moment où ses paysages et cultures, ses lieux géographiques et histoires confrontent la mondialisation. Entrecroisant publics et sites divers, Flux fusionne individus, groupes et paysages de quatorze lieux :

.

.

.

.

.

.

 

NYC, Times Square (en feu)
Paris, Place de la République, le 1er mai
NYC, Brooklyn Bridge
Paris, Place de la Concorde
Istanbul, Place Galata
NYC, panorama de nuit
Istanbul, paysage au crépuscule
Paris, roller sur le boulevard Saint-Germain
Istanbul, paysage de soir
NYC, Pier 62 Skatepark-1
Istanbul, traversiers
NYC, berge avec hélicoptères
NYC, Pier 62 Skatepark-2
.
.
.
.
.
.
.

Istanbul, au bord de la Corne d’Or* Les explorations spatiales et médiatiques du laboratoire medialabAU se situent dans une tradition de conceptualisation de l’architecture liée à la ville, au paysage et au territoire, dont l’élaboration passe par le travail du dessin et de l’image. Faisant du mouvement le premier niveau de pensée du projet, medialabAU explore les approches cinématographiques, vidéastes ou multimédias cherchant à renouveler la conception architecturale. Il s’agit de s’emparer du vaste kaléidoscope de moyens appartenant aux arts numériques pour chercher, dans l’inconscient collectif des formes inédites d’architecture, à déceler ses signaux et ses traces dans les lumières, les sons, les instants, les évènements et les mémoires. Des instruments nouveaux, des objets et des médias inédits, émergent de ces recherches – le collage mouvant, le paysage interactif et la vidéo/construction. Flux expérimente cette dernière.

 

Les 14 oeuvres et l’installation Flux ont été réalisées dans le cadre du programme de recherche-création du laboratoire medialabAU « Architecture de la ville mouvante. Développement de méthodes de la représentation architecturale par les médias technologiques. Exploration architecturale de vidéo/espace et des projections immersives » avec l’appui du Fonds québécois de la recherche sur la société et la culture (FQRSC) et de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). L’exposition a reçu l’appui du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

.

.

Réalisation – Irena Latek

Composition et conception sonore – Simone D’Ambrosio

Caméra – Martin Bourgault, Fannie Duguay-Lefebvre et Irena Latek

Montage vidéo – Irena Latek, assistantes – Stéphanie Leboeuf et Gabrielle Renault

Contribution aux compositions du son pour les paysages de NYC, Brooklyn Bridge, et NYC, Pier 62 Skatepark-1 et 2 : Charles Laurence Proulx

Contribution à la recherche : Fannie Duguay-Lefebvre

.

.

Commissariat : Irena Latek

réalisation de la projection en technologie numérique IAM : Patrick Saint-Denis

assistants : Hugo Duguay et Karl Robert

Production 2014 :

medialabAU

Centre d’exposition de l’Université de Montréal

École d’architecture de l’Université de Montréal

.

.

.

.

.

Le Centre d’exposition de l’UdeM
Pavillon de la Faculté de l’aménagement,
2940 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
Montréal, QC
H3S 2C2
.
.
.
.
.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.