EXPOSITION TAKASHI HAMAGUCHI‏ / Galerie Taka Ishii Photography (FR)

 

 .
© Takashi Hamaguchi
 .
.
.
.
.
  Taka Ishii Gallery Photography présente
.
.

une exposition de

.

TAKASHI HAMAGUCHI
.
.
.
.
.
4 décembre > 24 janvier 2015
 .
.
.
VERNISSAGE JEUDI 4 DÉCEMBRE
.
18H-20H30
.
.
.
.
.
.

La Taka Ishii Gallery Photography – Paris a le plaisir de vous annoncer la première exposition personnelle du photojournaliste Takashi Hamaguchi en France. Elle présente ses images réalisées en 1968 et 1969, à l’apogée de la lutte étudiante qui frappe le Japon.* En 1964, le premier sous – marin nucléaire américain arrivé au Japon est amarré à Sasebo, entraînant des manifestations nationales massive s , ainsi que dans les ports de Kobe et Yokosuka.

.

Au mê me moment, l ’insatisfaction et le mécontentement des étudiants émergent , éclatant en 1968 à l’Université de Tokyo et de Nihon, avec de violents affrontements avec la police . Les étudiants se barricad ent à l’intérieur des bâtiments universitaires, notamment dans le hall Yasuda, bâtiment emblématique de l’Université de Tokyo. Les actions se répartissent dans plus de 300 universités à travers le Japon.

 

A partir de 1960, les manifestations prennent de l ’ampleur à l’occasion du renouvellement et de l’extension du Traité de coopération mutuelle et de sécurité ANPO avec les États – Unis. Le traité ANPO prévoyait une présence militaire permanente des États – Unis au Japon, incluant plus de 300 sites, bureaux et bases militaires.( Au Japon, le traité est connu sous le nom d e ANPO: une abréviation de « Anzen Hosho Joyaku », traité de sécurité garantie* )

 

La lutte étudiante à l’origine de la critique des autorités universitaires s e mêle alors au problème politique. Un grand nombre d’étudiants ont protesté contre le renouvellement de ANPO en 1960, les affrontements ayant entraîné la mort d’un militant étudiant.

 

Les revendications à propos du Vietnam se mêlent aux revendications concernant plus directement les étudiant s, comme en France ou aux Etats – Unis.

 

Le chagrin et la colère ont gagné la génération d’étudiants de 68, avec l’intensification des protestations jusqu’ en 1970.

 

Les années 1960 forment une décennie marquée par les mouvements de résistance popu laire : les émeutes étudiantes à Paris, la lutte pour les droits civils ou encore les mouvements anti – Vietnam aux États – Unis. Ainsi, le Japon a également connu des périodes de manifestations importantes, comme les contestations contre la construction de l ‘aéroport de Narita, la présence militaire américaine dans le pays, les armes nucléaires, la guerre du Vietnam …

 

Pendant plusieurs décennies, les forces conservatrices ont dominé la plupart des sociétés à travers la récession des années 1930 , la guerre de 1940, ou la reconstruction des années 1950.

 

Le monde ne sera plus jamais la même . La génération du baby – boom a grandi dans la période d’après – guerre, et regroupe les princip aux acteurs de la lutte de 1968 .

.

TAKASHI HAMAGUCHI , TÉMOIN D’UNE SOCIÉTÉ JAPONAISE EN MUTATION

.

Takashi Hamaguchi a commencé à travailler comme photographe dans les années 1950. Il documente en permanence une société japonaise en mutation, en capturant les images de l’histoire du Japon : des luttes politiques et sociales, aux in cidents et retournements majeurs du pays.

 

Il a choisi d’être un photographe indépendant afin de se donner la liberté de photographier les événements et les mouvements qu’il considère les plus importants.

 

En 1965, il rejoint le Yokohama Art Society et Yokohama Nikakai en 1969, dont les dirigeants sont Tadahiko Hayashi et Shotaro Akiyama.

 

Hamaguchi a produit des images emblématiques de la révolte. Les étudiants descendent dans les rues du quartier Oji de Tokyo, brandissant des bâtons de fortune. Des canons à eau sont installés dans le Hall Yasuda de l’université de Tokyo. Des étudiants jettent des cocktails Molotov pour se défendre contre la police qui tente de percer dans le hall.

 

Takashi Hamaguchi a produ it un important corpus de travaux autour des tensions et des luttes qui ont accompagné la transformation du Japon dans les années 1960 et 1970.

 

Pour son exposition personnelle à Taka Ishii Paris, 25 pièces ont été sélectionnés, toutes réalisées en 1968 e t 1969 à l’apogée même de la lutte étudiante.

 

Autour de l’exposition, une sélection de livres

.
• Coffret de 2 livres vintages signés, et un tirage récent

• Livre vintage sur les manifestations de l’aéroport de Narita retraçant dix années de manifestations

• Livre vintage reprenant différents mouvements sociaux.

.

.

.

.

 .
.
.
.

Taka Ishii Photography

Galerie Taka Ishii Photography
119 rue Vieille du Temple, 75003 Paris.

.Ouverture du mardi au samedi, de 12h à 19h – Tél : 01 42 77 68 98

.

 http://www.takaishiigallery.com/en/

 

 

.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.
.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.