Gabriel Kuri – Items in Care of Items et Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise (FR)

Photo : Gabriel Kuri

.

.

.

.

Gabriel Kuri 

 .
.
.
Items in Care of Items
.
.
 .
 .
 .
.

ŒUVRES SEMI-PERMANENTES

.

Items in care of items, littéralement traduit par «Des objets veillant sur des objets» est une acquisition 2012 du Centre National des Arts Plastiques. Installée durablement à l’entrée du Frac, elle peut être qualifiée de sculpture publique du fait de la liberté laissée aux visiteurs d’interagir avec elle. Cette installation de Gabriel Kuri à la couleur lumineuse et accueillante joue pleinement son rôle de vestiaire dans lequel l’objet aimanté «veille» sur l’article laissé par le visiteur. L’œuvre d’art devient alors outil.

 

Mêlant une réflexion autour des ambiguïtés entre art et artefacts usuels, ce travail interroge les idées préconçues que chacun se fait sur les fonctions et implications de l’objet en tant que tel; «À force d’interroger l’objet, celui-ci finira bien par céder et révéler son identité cachée» nous dit l’artiste. Ici, l’utilité primaire du vestiaire est doublement détournée, d’une part du fait de la protection relative que ces sculptures apportent aux effets personnels déposés par chacun des participants jouant le jeu de l’œuvre d’art collective; d’autre part, par l’interrogation que soulève l’artiste; peut-on avoir confiance et laisser ces géants inanimés s’occuper de nos biens les plus précieux? Des géants laissés à l’abandon et qui ne semblent retrouver une âme qu’une fois réinvestis par l’usage qu’en fait chacun, justement.

 

Considérant ainsi le public comme un facteur déterminant et incompressible de son art, Gabriel Kuri propose une œuvre durable et évolutive, qui se développe dans le temps et au fil de ce qu’on y dépose. «Un des merveilleux côtés quand on fait de l’art est que, dans le meilleur des cas, cela fait voir des choses sur les objets quotidiens et leur grammaire que l’on ne verrait jamais autrement. Beaucoup de ce que j’ai appris sur le monde s’est fait à travers l’observation de l’art des autres.» Gabriel Kuri invite le spectateur à ouvrir son regard sur les implications sémantiques, le sens qu’on place et les interactions que l’on entretient avec les objets du quotidien auxquels on finit d’ordinaire par oublier de faire attention.

.

.

.

.

 

Et aussi…
.
.
.

Harcèlement et parachutage : le cas d’une directrice de FRAC crée le malaise

.

Le Monde.fr / Par Emmanuelle Jardonnet

.

Après le Centre Pompidou ou le Musée Picasso, c’est une institution culturelle plus discrète qui est secouée par des accusations de harcèlement au travail : la « Cathédrale », c’est-à-dire le fonds régional d’art contemporain (FRAC) Nord – Pas-de-Calais, qui a déménagé de Lille à Dunkerque il y a un an. Rien ne va plus, en effet, pour Hilde Teerlinck, qui a quitté ses fonctions à la direction du FRAC dans un climat délétère, le 15 septembre, pour se voir imposer par le ministère de la culture à la tête de l’Ecole nationale supérieure d’art (ENSA) de Bourges… école qui refuse de l’accueillir.

Suite de l’article (ici)

.

« Egos surdimensionnés »

« On assiste actuellement à un règlement de comptes un peu sale », a confié un ancien collaborateur du FRAC au Monde.fr. Dans cette affaire, il y a du vrai et il y a du faux, par exemple, toutes les démissions ne lui sont pas imputées, il y a d’autres égos surdimensionnés dans l’équipe et beaucoup de rumeurs. »

Suite de l’article (ici)

.

.

.

.

.

FRAC NORD-PAS DE CALAIS
503 Avenue Bancs de Flandres,
59140 Dunkerque, France

T :+33 3 28 65 84 20

www.fracnpdc.fr/

 

.

.

LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.
.

 

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.