INSIDE CHINA – L’Intérieur du Géant / Palais de Tokyo + Article journal LE MONDE art – Par Roxana Azimi (FR)

.
Vue de l’exposition « Inside china l’intérieur du géant » / Aurélien Mole

.

.

.

.

Dans l’incubateur d’Adrian Cheng, la création chinoise fermente

.

.Adrian Cheng sait être tenace, voire pressant. Normalement, il n’a pas à l’être. Quatrième génération du plus grand groupe de joaillerie chinoise, Chow Tai Fook, il est courtisé par tous les musées internationaux en panne de mécènes. Du Royal Academy of Arts à Londres au Metropolitan Museum of Arts à New York, en passant par le Centre Pompidou, on lui déroule le tapis rouge. L’héritier a pourtant dû faire le forcing pour rencontrer Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo. « Il a téléphoné plusieurs fois, je n’ai pas répondu, se souvient ce dernier. On m’a dit que c’était un milliardaire chinois. Ça m’a fait peur. J’avais l’image du gros collectionneur qui veut produire des choses en acier chromé de 25 mètres de haut. Il a tellement insisté que je lui ai proposé de venir à mon bureau à 7 h 15 du matin. »

.

Suite de l’article (ici)

LE MONDEPar Roxana Azimi

.

.

.

.

.

 

INSIDE CHINA 
 .
.
.
.
.
L’Intérieur du Géant
 .
.
Jusqu’au
 11/01/2015
.
.
.
.
.
.
.

Caricaturiste, journaliste et romancier, Nadar (1820 – 1910) fut aussi un pionnier de la photographie, notamment aérienne, nous aidant à entrer dans une nouvelle ère de la perception. Certaines de ses photographies aériennes prises en 1858 au-dessus du Petit-Bicêtre (aujourd’hui Petit-Clamart), près de Paris, sont parmi les premières dans l’Histoire. Pourtant, l’image de 1863 de l’intérieur en expansion de son ballon à air chaud de soixante mètres de haut, Le Géant, ressemblant à une vue d’un espace non-identifié, révèle que l’objet de nos recherches pourrait ne pas se trouver au dehors, mais venir de l’intérieur. Cette énigmatique image avant l’image de Nadar dresse un espace encore indéterminé du voir avant le voir, de l’être avant l’être.

 

Comme la vision intime du champ du futur par Nadar, les œuvres d’art sont des catalyseurs de perception, des convoyeurs de subjectivité, des compresseurs de temps. Elles nous outillent de leur étrangeté, de leurs nouvelles manières de voir et de sentir. Les artistes de l’exposition s’ancrent dans le présent, afin de mieux s’engouffrer dans l’immensité du temps. Ils esquissent de vastes espaces, à la fois éloignés et inextricablement liés au moi et au monde. Ils explorent intensément leurs visions périphériques, non pas pour détourner le regard de leurs problèmes et des nôtres, mais pour démêler les fils de nos systèmes de connaissance confus ou contraints. Comme le Géant permit à Nadar d’accéder à un nouveau champ de vision, ils nous guident vers de nouveaux points de vue, nous plongent dans l’inconnu – entre pesanteur et légèreté, perception mentale et manifestation physique, passé et futur hallucinatoire imminent. Confiants dans le temps, nous nous adaptons aux nouveaux objets et aux nouveaux sens que nous proposent ces artistes. Comme l’affirmait Nadar : « l’intervention du moindre rayon de lumière dissipe à la seconde même les ténèbres les plus épaisses et permet à l’œil de sonder les plus sombres recoins ».

 

En partenariat avec la K11 Art Foundation, le Palais de Tokyo présente une exposition conçue par Jo-ey Tang, curateur au Palais de Tokyo, en concertation avec Wang Chunchen, curateur délégué par la K11 Art Foundation.

 

Cette exposition inaugure une collaboration de trois ans entre la K11 Art Fondation et le Palais de Tokyo consacré à la découverte et à la présentation réciproque des scènes émergentes chinoises et françaises. Fondé par Adrian Cheng en 2010, la K11 Art Foundation est un organisme à but non-lucratif qui soutient le développement de l’art contemporain chinois, en proposant une plate-forme de création artistique visant à encourager les talents de l’ensemble des territoires chinois et à améliorer leur visibilité sur la scène internationale. Le K11 Art Village apporte son soutien aux jeunes artistes qui n’ont pas les moyens de financer leur vocation. Ces derniers sont invités à participer aux programmes de résidences artistiques et à faire de leurs idées singulières des œuvres de création. Ces jeunes talents ont également accès à un large éventail de ressources à l’échelle nationale et internationale, à des possibilités d’exposition, à des échanges universitaires, ainsi qu’à une visibilité élargie auprès du grand public et des médias.

 

Jo-ey Tang a effectué de nombreux voyages en Chine en 2014, grâce au soutien de la K11 Art Foundation. Il y a découvert une nouvelle génération d’artistes confrontés à la surproduction, à la monumentalité et à l’évolution rapide de leur environnement. Intégrant ces bouleversements dans leurs systèmes de production, ces artistes, suivant leurs temporalités propres, font de leur quête interne une présence matérielle étrange et se saisissent de l’ineffable : esprit, attitude, sensibilité ou mode de vie individuel. Avec le soutien de la K11 Art Foundation et de son commissaire d’exposition invité, Wang Chunchen (du Central Academy of Fine Art Musuem, Pékin), « Inside China : l’intérieur du Géant » forme le premier chapitre de ce nouveau voyage, qui présente cinq artistes chinois en dialogue avec trois artistes français, dont le photographe français du xixe siècle Nadar.

.

Commissaires : Jo-ey Tang & Wang Chunchen

.

.

.

.

 

Palais de Tokyo

13 Avenue du Président Wilson,

75116 Paris,

France
.
.

http://www.palaisdetokyo.com/

.

.

 

Abonnement

Palais

magazine

.
.
.

 

(ici)
.
.
.
.
.
.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.
.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.