Le 37e Salon du livre de Montréal / Place Bonaventure (CA)

0db4b-cr-jeanguythibodeau
.
Crédit Jean-Guy Thibodeau
.
.
.
.
.
.
.
.
Le 37e
.
Salon du livre
.
de Montréal
.
.
.
.
.
.
.
Du19
.
.
au 24 novembre 2014
.
.
.
.
.
Montréal, francosphère du livre

.

.

.

.

.

.

Événement attendu des lecteurs de tous âges, le 37e Salon du livre de Montréal est à nos portes ! Du mercredi 19 au lundi 24 novembre, sous le thème Montréal, francosphère du livre, le Salon invite le public à plonger avec délectation dans les milliers d’ouvrages publiés en français à travers le monde. Au programme, six jours d’effervescence et de découvertes, ainsi que des centaines de rencontres, d’entrevues, de séances de dédicaces, d’animations et d’activités littéraires tous azimuts. Plus grand événement francophone du genre en Amérique du Nord, le Salon du livre de Montréal demeure le rendez-vous incontournable des auteurs comme des amoureux du livre.

.

.

 

.

.

UN COUP D’ENVOI HAUT EN COULEURS… ET EN BONNE HUMEUR !

.

Les portes du Salon du livre de Montréal ouvriront à 9 h le mercredi 19 novembre. À 17 h 30, le grand public est invité à la soirée d’ouverture, alors que les invités d’honneur et une délégation officielle circuleront dans le Salon au son joyeux de la Fanfare Pourpour. À l’Espace Archambault, on remettra le Prix Marcel-Couture, désormais présenté par le quotidien La Presse. En début de soirée on dévoilera le nom des finalistes au Prix des libraires et l’on procédera au lancement de Zoom sur… le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean, prestigieux recueil de textes d’écrivains et de photos de presse publié à l’occasion de la 50e édition du Salon du livre de la région. À la Place Confort TD, Claudia Larochelle et les enfants de la classe d’Hélène Piuze de l’école Lambert-Closse liront La lecture a réponse à tout, inspirante Déclaration de la Saison de la lecture.
.

.

LES INVITÉS D’HONNEUR DE 2014

.

Comme c’est la coutume, le Salon du livre de Montréal célèbre l’œuvre et le travail d’auteurs ou d’illustrateurs qui occupent une place à part dans le cœur de leurs lecteurs : les invités d’honneur.

Cette année, ils sont au nombre de neuf : le philosophe Normand Baillargeon, auteur d’une bonne trentaine d’ouvrages dont deux publiés cet automne : Une histoire philosophique de la pédagogie (Poètes de brousse) et Chroniques des années molles (Leméac) ; Richard Béliveau, connu pour sa réflexion sur l’alimentation et la santé ainsi que pour ses recherches sur le cancer, au cœur de son nouveau livre : Prévenir le cancer (Éditions du Trécarré) ; la poète Denise Desautels, lauréate de nombreuses et prestigieuses récompenses dont le Prix du Gouverneur général, présentera ses plus récents ouvrages : Sans toi, je n’aurais pas regardé si haut – Tableaux d’un parc et L’architecture de la lumière, sa traduction de l’auteur catalan Antoni Clapés (Éditions du Noroît) ; la coqueluche des jeunes filles, Catherine Girard-Audet, auteure de L’ABC des filles et de la série à succès La vie compliquée de Léa Olivier (Les Malins) ; Max Lobe, écrivain camerounais prometteur désormais établi en Suisse, en visite avec son second roman : La Trinité bantoue (Zoé) ; la très prolifique Katherine Pancol, dont les livres font les délices de centaines de milliers de lecteurs et lectrices à travers le monde et qui nous présente le troisième tome du roman Muchachas (Albin Michel) ; Rémy Simard, figure incontournable du monde de l’illustration et de l’édition au Québec, nous replonge en enfance avec Mes Dinky (La Pastèque) ; le romancier et dramaturge Michel Tremblay, dont l’œuvre est lue et jouée à travers le monde, nous offre son tout nouveau roman : Survivre ! Survivre ! (Leméac) ; enfin, Marie-Jean Vinciguerra, auteur à l’impressionnante carrière littéraire, universitaire, diplomatique et politique nous emmène chez lui, en Corse, avec Mrs Christie prend le maquis (Albiana). À la liste de ces auteurs s’ajoute le nom du dramaturge et scénariste Michel Marc Bouchard, porte-parole de Livres comme l’air.

 

LES AUTEURS PRENNENT LA PAROLE

.

Au fil des ans, le public du Salon retrouve avec bonheur les Confidences d’écrivains, recueillies par le romancier Gilles Archambault, les animations et les rencontres menées entre autres par Claudia Larochelle, Jean-Dominic Leduc, Julien Lefort-Favreau et Elsa Pépin. Normand Baillargeon, pour sa part, animera une table ronde « La lecture numérique à l’école : progrès ou dérive ? ». Rendez-vous à l’Agora, à l’Espace Archambault ainsi qu’à la Place Confort TD, nouveau lieu de rencontre qui souligne l’arrivée du Groupe TD au nombre des partenaires du Salon. « La TD comprend parfaitement l’importance de la lecture dans le développement personnel, la culture générale et la capacité d’expression d’une personne, affirme Christine Marchildon, première vice-présidente, Réseau de succursales, et présidente, Direction du Québec, Groupe Banque TD. Nous sommes heureux de nous joindre au Salon du livre de Montréal qui partage nos valeurs et qui, par sa programmation passionnante, saura susciter l’amour des livres auprès des visiteurs. »

 

Dans la même veine, ne manquez pas le rendez-vous inauguré l’an dernier : Jeudi, la littérature se livre. À compter de 18 h le jeudi 20 novembre, des activités dédiées à la littérature et aux écrivains se dérouleront simultanément sur les différentes places d’animation du Salon. Certains invités seront appelés à répondre à des questions inspirées du célèbre questionnaire de Marcel Proust, façon Gilles Archambault, d’autres à présenter leur libraire préféré au public, ou encore à poser leur regard d’écrivain sur l’actualité. On dévoilera les finalistes du Grand Prix littéraire Archambault, l’on procédera à la remise du Prix de poésie des collégiens de même qu’au lancement d’un numéro spécial de la revue Les écrits à l’occasion de son 60e anniversaire.

 

PAVILLON HISTOIRE DU CANADA

.

Le Salon présente cette année un pavillon thématique sur l’Histoire du Canada. On y trouvera une sélection exhaustive de livres et d’ouvrages spécialisés portant sur l’histoire, les récits, la population et les modes de gouvernement du pays, le tout choisi avec soin par l’équipe de la Librairie Raffin, pilotée par Alexandra Burgess et Martin Granger. De passionnantes discussions et animations avec des écrivains ou personnalités que la question intéresse seront proposées au Pavillon tout au long du Salon.

 

LES MOTS QUI LIBÈRENT

.

Le Salon du livre de Montréal se fait un point d’honneur de renouveler son engagement envers Livres comme l’air, manifestation de solidarité des écrivains d’ici envers leurs pairs incarcérés dans plus de 35 pays pour « délit d’opinion ». Initié par Amnistie internationale, l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) et le Centre québécois du P.E.N. international, Livres comme l’air consiste en une lecture publique de dix dédicaces adressées à autant d’hommes ou de femmes emprisonnés à l’étranger. Animé par Stéphane Dompierre, l’événement aura lieu le vendredi 21 novembre. Les organisateurs et leur porte-parole, Michel Marc Bouchard, contribuent ainsi à dénoncer haut et fort les régimes qui accablent, séquestrent ou violentent leurs écrivains, journalistes, cybernautes, traducteurs et éditeurs. Les visiteurs peuvent signer des pétitions et lire les dédicaces et notes biographiques des auteurs impliqués au stand de Livres comme l’air ainsi que sur amnistie.ca/site/LCA

 

LES PRIX DU SALON

.

En plus d’être le théâtre de multiples remises de prix, le Salon du livre de Montréal attribue ses propres récompenses : le Fleury-Mesplet, décerné annuellement à une personne, un organisme ou une compagnie qui, par son action, ses initiatives et son dynamisme, contribue au progrès de l’édition québécoise, et le prix Marcel-Couture, qui récompense un beau livre.

 

LA LECTURE EN CADEAU : LA CAUSE DU SALON

.

Initiée il y a 16 ans par la Fondation pour l’alphabétisation et appuyée par le Salon du livre de Montréal et de nombreux libraires, La lecture en cadeau recueille auprès du grand public des livres neufs qu’elle redistribue aux enfants issus de milieux défavorisés du Québec. Le principe est tout simple : on achète un livre destiné à un enfant âgé entre 0 et 12 ans, on rédige un mot d’encouragement sur le signet dédicace, et on dépose le tout dans l’une des boîtes de don placées à cet effet aux stands des éditeurs et de la Fondation, ou encore dans les librairies et bibliothèques participantes, à travers le Québec en novembre et décembre. Participer à La lecture en cadeau, c’est contribuer à la prévention du décrochage scolaire et de l’analphabétisme. fondationalphabetisation.org

 

L’HEURE DU CONTE EN PYJAMA

.

Il n’est jamais trop tôt pour initier les petits au plaisir de la lecture. Leur plaisir sera décuplé lorsqu’ils visiteront le salon dans leurs vêtements de nuit et qu’ils assisteront à L’Heure du conte en pyjama ! Une activité rigolote et sympathique, pour les petits comme pour les grands !

 

LE LIVRE S’EXPOSE

.

Les amoureux de l’œuvre de Réjean Ducharme ne voudront pas manquer l’exposition proposée par les éditions du Passage et inspirée du livre L’hiver de force à pas perdus. Le Montréal de Réjean Ducharme, de Gilles Lapointe, Élisabeth Nardout-Lafarge et Sylvie Readman, cinquième titre de la collection Autour de l’art. Pour leur part, les amateurs d’illustrations pour enfants verront certainement Qui a dessiné ce livre ?, expo regroupant des œuvres originales tirées de la collection privée des Éditions de la Bagnole.

 

SITE INTERNET ET RÉSEAUX SOCIAUX

.

Planifier sa visite au Salon du livre de Montréal est un jeu d’enfant ! En complément du cahier spécial inséré dans La Presse le samedi 15 novembre, le Carnet du visiteur est proposé sur le site Internet du Salon. En quelques clics, on saura tout des auteurs et éditeurs en vedette, des horaires des animations et séances de dédicace, des événements au programme pour les petits et les grands. Il ne reste plus qu’à dresser la liste des activités que l’on ne veut pas manquer. Rendez-vous au salondulivredemontreal.com

 

HALTE-POUSSETTE ET ESPACE BOÎTE À LUNCH

.

Équipée de tables à langer, de fours à micro-ondes et d’une aire de jeu, la Halte-poussette est toujours à la disposition des parents. Un espace « boîte à lunch » a aussi été prévu à l’intention des visiteurs.

 

TARIFS ET HORAIRES

.

Le coût d’entrée est de 8 $ (6 $ plus frais via le site Internet), de 6 $ pour les étudiants et les aînés, et les moins de 12 ans accompagnés d’un parent y entrent gratuitement ! 4 $ pour les détenteurs d’un billet de projection au RIDM 2014. Un passeport à 12 $ seulement est valable pour les 6 jours du Salon. Une photo est absolument requise pour le passeport, disponible uniquement à la billetterie. Bénéficiez du tarif spécial 2 POUR 1 le jeudi 20 novembre entre 17 h et 19 h.

.

.

.

.

.

Horaire du Salon du livre de Montréal
Mercredi et jeudi 19 et 20 novembre 9 h à 21 h
Vendredi 21 novembre 9 h à 22 h
Samedi 22 novembre 9 h à 21 h
Dimanche 23 novembre 9 h à 19 h
Lundi 24 novembre 9 h à 15 h

.

Twitter : @slminfo #slmtl
 .

Facebook : Salon du livre deMontréal

 

 

.

.

.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3
.
.
.

.

.

.

.

.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.