Javier Balmaseda – Fixed in contemporaneity (art élysées 2014) / Baudoin Lebon Galeriste (FR)

.
.
.
.
.
.
.
.
.
Javier
.
.
.
Balmaseda
.
.
.
.
.
Fixed in contemporaneity
 .
.
.
.
.
.
.
art élysées 2014 
.
.
.
.
.
Du  23 
.
.
au  27 octobre 2014
 .
.
.
.
.
.
ART ÉLYSÉES ET DESIGN ÉLYSÉES
LES RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES
EN OCTOBRE, À PARIS.
.
.
.
.
.
.

À l’occasion de la huitième édition, baudoin lebon exposera une installation de l’artiste cubain Javier Balmaseda. En 2013, il représente la Principauté d’Andorre à la 55° Biennale de Venise avec l’oeuvre “Fixed in contemporaneity”. Cette installation est composée de 10 chevaux dont les pattes, coupées, sont fixées sur des crics et d’autres éléments automobiles.

.

Sera également présenté sur le stand, le travail d’Alain Clément, Evsa Model, de Gloria Petyarre, Vladimir Skoda, Kim Tschang-Yeul, Keiji Uematsu, Nobuko Watanabe et d’A-Sun Wu.

 

L’intention première de l’artiste est de créer une image de la contemporanéité selon ses propres expériences et en réfléchissant aux aspects de la vie et de l’art. Au travers de cette installation, il remet en question – par le biais d’une métaphore – une société contemporaine submergée dans la «déculturation» . La faim, la précarité, l’impuissance, l’incertitude, la résignation et le déracinement sont les facteurs déclencheurs qui l’incite à manipuler cette réalité.

 

L’anecdote suivante est représentative d’une dure réalité dictée par l’instinct de survie. En effet, lorsqu’à Cuba, les gens n’avaient rien à manger, ils sacrifiaient – de manière illégale – les chevaux, ou pire, ils sectionnaient les pâtes de l’animal encore vivant. Ce geste s’appelle populairement « enlever les roues ». Cette œuvre, nourrie par cette réalité, analyse et questionne la situation actuelle et totalitaire du pays.

 

L’accumulation d’individus est une allusion directe à la structure sociale caractéristique de toute collectivité. Elle confirme à la fois l’intention de généraliser et réaffirmer la portée de ce propos. Le cheval attribue à l’oeuvre une connotation symbolique en référence à ses capacités locomotrices.

 

En raison de ce symbolisme, l’animal représente ici l’individu. L’acte de mutilation est manifesté par la coupure des pattes ou racines qui sont, à leur tour, le lien avec l’environnement. Les urgences de ce dernier ont comme conséquence l’impuissance, la frustration et le déracinement humain, souvent définitivement irréparable.

 

Les supports composés par les crics constituent la réparation mais aussi l’inerte : ils ne sont qu’une sentence fataliste d’une contémporanéité remplie d’incertitudes et de maladresses sociales. Ces maladresses poussent l’individu vers la marginalité, l’inadaptation et l’abandon, ce qu’il associe au non-fonctionnement et à la non-utilité des choses.

 

La réalité comme moyen discurssif dans le choix des matières joue un rôle primordial dans ce travail. Les animaux exigeaient en effet une apparence réaliste. L’artiste a reconstruit chaque corps en utilisant les techniques de taxidermie afin de donner une véritable force réaliste à cette œuvre.

.

.

.

.

.

 

.
.
.
.
.

Les organisateurs d’Art Élysées sont heureux de vous donner rendez-vous du 23 au 27 octobre, avenue des Champs-Élysées, de la place de la Concorde au Grand Palais.

.

http://www.artelysees.fr/accueil.html

.

.

.

.

Baudoin Lebon
Galeriste
8, rue Charles-François Dupuis
75003 Paris – France
T. +33 01 42 72 09 10
.
.
Du mardi au samedide 11h à 19h

et sur rendez-vous

.
.
.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.