Ann Grim – Beyond The Unknown / A2Z ART GALLERY

 
 .
Ann Grim, l’Etre et l’Avoir Installation © Romain Bourdais
© 2014 A2Z Art Gallery, All rights reserved
.
.
.
.
.
.
.
Ann Grim
.
.
.
.
.
Beyond The Unknown
 .
.
.
.
.
Jusqu’au
.
.
26.10.14
.
.
.
.
.
.
.
.
.

Ann Grim est une artiste pluridisciplinaire dont la réflexion se fonde sur une expérience de vie passée entre Amérique latine, Afrique du sud et Europe.

 

Généreuse et hyper sensible, l’artiste se bat avec sa propre nature afin de guider le public vers des questions basées sur la finalité de notre existence. Dans un souci de transmettre ses idées le plus clairement possible, la sensibilité fait place à la rationalité illustrée par la représentation brutale de cranes de différentes espèces de requins choisis en fonction des caractéristiques comportementales de chacun.

 

Le travail de l’artiste s’articule ainsi autour d’œuvres dont l’esthétique hyper maitrisée représente la partie la plus criarde d’une vanité intrinsèque à l’espèce humaine.

 

Ce don de soi est une preuve de générosité de l’artiste, occultant sa timidité, celle-ci exploite, dans un premier temps, la voie théorique par la recherche, puis, la voie scientifique, en se référant à un savoir-faire artisanal pour la réalisation de chacune de ses œuvres.
La démarche inhérente au travail de l’artiste n’est pas de conditionner une réflexion en exposant des idées issues de certains états d’âme mais plutôt d’offrir sous forme de métaphore les limites de la nature humaine.

 

Les références sur lesquelles nous fondons notre manière d’être ne se basent finalement aujourd’hui que sur les flots d’informations qui saturent notre vie quotidienne.

 

Ann Grim nous plonge ainsi dans une introspection mettant à mal la nature et le fondement même de nos références et repères.

.
.
.
.
.
.
.
 A2Z ART GALLERY
24, Rue de l’Echaudé
75006 Paris FRANCE
Tel/Fax : 0033 (0)1 56 24 88 88
Email : info@a2z-art.com
Horaires d’ouverture
Lundi – Samedi 10:00 – 19:00

.

.

.

..

LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3

.
.
.
.
.
.