Vidéos d’artistes – Isabelle Lévénez / La maison Européenne de la Photographie

Jusqu’au
.
.
30.11.14
 .
Les dimanches de 14h30 à 15h

 .

.

 

Vidéos d’artistes

.

.

Isabelle

.

.

Lévénez

.

.

.

.

.

.

Chaque dimanche de 14h30 à 15h00, dans le cadre d’une programmation de vidéos d’artistes de la collection de la MEP, une sélection de vidéos courtes d’Isabelle Lévénez.

Chaque dimanche de 14h30 à 15h00, dans le cadre d’une programmation de vidéos d’artistes de la collection de la MEP, une sélection de vidéos courtes d’Isabelle Lévénez dont :

.

.

.

.

 .
 .
.
Jeux de mains jeux de vilains, 2001
Il recherche elle (série), 2004
désir (série), 2004
arc en ciel, 2004
bleu, blanc, rouge, 2005
la robe blanche, 2005
frontière, 2009
sous titre 2010
poussière dansant dans un rai de lumière verte (série), 2010
chambre d’attente, 2012
 .
.
.
.
.
.

En lien avec cette sélection, une rencontre-projection avec l’artiste Isabelle Lévénez et François Michaud, conservateur en chef du patrimoine au Musée d’art moderne de la ville de Paris, est proposée à l’auditorium de la MEP, le 17 septembre de 18h à 19h. Entrée libre dans la mesure des places disponibles.

 

Biographie

Depuis 1995, le travail d’Isabelle Lévénez explore et interroge le corps comme espace à découvrir, motif et sujet central de l’oeuvre, à travers dessin, vidéo et photographie. Qu’il soit le sien ou celui de l’autre, le corps est mis en scène, transformé, maquillé, masqué, retouché, estompé. Depuis 2010, la présence du corps apparait hors cadre. L’écriture dans son travail est soit appréhendée comme un matériau qui s’amalgame avec la matérialité même de l’oeuvre, soit comme un lieu de narration.

 

Elle enseigne à l’ EPCC ESBA TALM site Beaux Arts d’Angers.

 

« La lumière chez Isabelle Lévénez ne sert pas tant à éclairer qu’à mettre en évidence cette part manquante plus ou moins opaque, plus ou moins effrayante. L’art se noue pour elle aux signes de la dépossession. Il prend sa source dans la longue histoire du clair-obscur pour laquelle voir implique naturellement fantasmes et rêveries…»

 

Extrait de « La part manquante » de Catherine Francblin dans le catalogue Bleu, blanc, roue, Galerie Duchamp, Yvetot, 2007.

 .

.

.

.

.

La maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy
75004 Paris
.

 

.
LOGO .  LE VADROUILLEUR URBAIN no 3.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.