Fonderie Darling – invitation au vernissage de Variations de Jean-Paul Ganem, grand champ fleuri sur la rue Ottawa ce jeudi 28 août de 18h à 22h + prolongation expositions en cours‏

.
Variations, Jean-Paul Ganem © l’artiste et la Fonderie Darling
.
.
.
.

Variations de

.

.

Jean-Paul Ganem
.
.
.
Un champ en fleurs en plein centre-ville

 .

.

Place publique éphémère
 .
.
.
Vernissage 
28.08.14
18h à 22h
 .
.
.
.
.
.
.

Au cœur de l’été montréalais, sur la place publique éphémère de la Fonderie Darling, évolue Variations, une inspirante composition végétale de Jean-Paul Ganem. Cette installation artistique hors du commun métamorphose un ordinaire tronçon de rue en un immense champ fleuri, faisant vibrer une constellation de fleurs de cosmos sur le macadam de la rue Ottawa.

.

Événements Place publique | Entrée libre 

.

Jeudi 28 août de 18h à 22h sur la Place publique : vernissage de Variations et poésies urbaines. Invité en résidence à la Fonderie Darling pour une période de deux semaines, l’artiste français Jean-Paul Ganem célèbre avec le public l’apogée de son installation végétale.

À 19 h30, place à la poésie avec quatre auteurs, Nadine Ltaif, Danielle Fournier, Violaine Forest et Etienne Lalonde qui nous livreront leurs textes, Là d’où je viens, grâce à la collaboration de La Maison de la Poésie de Montréal.

De 18h à 20h, certains artistes montréalais et internationaux accueillis en résidence à la Fonderie Darling ouvriront les portes de leur atelier.

Jeudi 4 septembre à 18h : Discussion autour de l’œuvre Variations

Jean-Paul Ganem présentera son œuvre au public. Entrée libre 
.

Variations de Jean-Paul Ganem

.

La recherche de l’artiste se base sur l’évolution lente des végétaux et explore la palette chromatique des cosmos qui se déclinent ici du blanc au rouge. Mais il doit également composer avec l’aridité du terrain, l’emprise de la civilisation sur un quartier de plus en plus densifié et l’imprévisible. Ces contraintes correspondent parfaitement aux visées de Ganem qui souhaite « situer [ses] œuvres là où l’artiste n’a pas été prévu » et qui cherche à s’immiscer dans le paysage rural ou urbain en provoquant un anachronisme, une démesure. Ainsi une partie de ses projets s’infiltre dans des milieux hostiles à l’art à priori, comme un champ agricole, une décharge domestique, ou encore un terrain vacant en banlieue parisienne. Les plantes et les fleurs lui servent de palette pour diffuser des messages poétiques et écologiques qui critiquent –au sens où ils apportent un point de vue esthétique – sur les politiques économiques, sociales et urbaines.

Variations, une explosion de couleur et de végétaux, contraste fortement avec les développements immobiliers environnants. Quelle est la place offerte à l’art et l’écologie dans les quartiers en pleine mutation ? Quels lieux réserve-t-on à la communauté et aux espaces publics parmi l’orientation égocentrée de ces tours appartements qui envahissent les villes ? Ce sont des questions que se posent également la Fonderie Darling et son équipe, installées depuis une vingtaine d’années dans cette partie du centre-ville et qui revendiquent depuis huit ans l’établissement d’une place publique artistique et collective, en présentant chaque année une nouvelle installation qui interpelle le public sur ces enjeux.

Jean-Paul Ganem est né en 1964 à Tunis. Parmi ses récents projets, citons le Tourbillon de l’Histoire pour l’abbaye de Jumièges, en France, ainsi que O Caminho do Rio au Jardin botanique de Sao Paulo. Il conçoit également en 2012, Le Grain de l’Histoire en 2012 pour le château de Rambouillet et collabore la même année avec Michael Stadtlandler pour le Singhampton project.

Variations, visible en tout temps sur la Place publique de la Fonderie Darling, sur la rue Ottawa entre les rues Prince et Queen.

 .

Prolongations

.

L’exposition Autour des crimes et des rêves de l’artiste de renommée internationale, Dora Garcia (Espagne), dont le commissariat est assuré par Chantal Pontbriand se poursuit dans la grande salle de la Fonderie Darling jusqu’au 14 septembre, de même que Barré, l’exposition de Christina Zurfluh présentée dans la petite galerie.

Du mercredi au dimanche, de midi à 19h | Entrée 5$ Le jeudi, de midi à 22h | Entrée libre

.

À venir 

.

Altérations #00 sera visible à la Fonderie Darling de Montréal du 10 au 14 septembre 2014 et viendra marquer le terme de la résidence estivale du duo d’artistes français Aurélie Pétrel et Vincent Roumagnac, lauréats 2014 des Résidences Croisées France-Québec (Paris). Altérations #00 découle d’une intention de reconnaissance et d’ouverture critique d’une image latente commune aux deux artistes, A ventriloquist at a birthday party in October 1947 de l’artiste canadien Jeff Wall. Atelier #104

.

Ouverture des fenêtres de l’atelier de 12h à 19h

.

Aurélie Pétrel et Vincent Roumagnac initient depuis 2012 une recherche collaborative. Après une formation à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de La Comédie de Saint-Etienne/CDN et un parcours de metteur en scène de théâtre, Vincent Roumagnac décide en 2007 de travailler sur des dispositifs de création intermédiale. Il vit et travaille entre Lyon, Berlin et Helsinki. Aurélie Pétrel est diplômée de l’Ecole des Beaux Arts de Lyon. Elle a également suivi une formation en histoire de l’art à l’Université Concordia de Montréal. Elle vit et travaille à Paris, Genève et Lyon.

Du 9 octobre au 7 décembre 2014, la Fonderie Darling présentera l’exposition Razzle Dazzle Sis Boom Bah de Karen Kraven, commissariée par Nicholas Brown. L’artiste présentera une installation de sculptures qui épouseront les éléments architecturaux de la petite galerie. Faites à partir de grands pans de tissu de soie sérigraphiées selon un effet de moirage et inspirées de la contre-façon, Karen Kraven interroge à travers ces sculptures notre culture d’auto-surveillance et de mimétisme qui, plutôt que de révéler les personnalités, tend à les standardiser.

À l’initiative de la Fonderie Darling, l’exposition circulera au Portland Institute for Contemporary Art (Maine, États-Unis).

Karen Kraven est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia, Karen Kraven a récemment pris part à une exposition collective à la Parisian Laundry à Montréal et à Reverse Pedagogie II à Venise. Elle a également été artiste en résidence à Arts visuels à New York et au Centre Banff en Alberta, et présente régulièrement son travail à Toronto. Karen Kraven crée régulièrement à l’extérieur des espaces de diffusion traditionnels. Son œuvre Firm Curves Behind a Brick Wall a été réalisée dans le cadre d’un projet avec le centre Dare-Dare à Montréal, où une série de séances ont été organisées pour communiquer avec les esprits.

.

.

.

.

Fonderie Darling
745 rue Ottawa
Montréal, Quebec
H3C 1R8
tel: 514 392.1554
.

La Fonderie Darling est un centre d’arts visuels et un lieu incontournable de l’art contemporain, s’adressant à un public curieux de découvrir diverses formes d’art actuel. Occupant une ancienne fonderie dans le Vieux-Montréal, la Fonderie Darling, sous la direction artistique et générale de Caroline Andrieux, soutient la création, la production et la diffusion des oeuvres d’artistes émergents, offrant notamment des ateliers de création, des résidences artistiques internationales et des projets in situ. La Fonderie Darling est soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, le Conseil des Arts de Montréal, Simms, Lafarge, Cantech, Philips et Sika.

 .

 .

.
.

.

.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.