Sentier Art3, édition 2014 : Michael Belmore, Hannah Claus et Bonnie Devine / Parc Bois de Belle-Rivière

.
Bonnie Devine, Pomo Basket (détail), 1995
.
Michael Belmore, Roiling in Silence (détail), 2011
.
.
.
.
.
.
.
.
Sentier Art3
.
.
édition 2014
.
.
.
.
.
Michael Belmore
Hannah Claus
Bonnie Devine
.
.
.
Commissaire
Karl-Gilbert Murray
.
.
.
Du 30 juillet au 10 août 2014 
.
.
.
Vernissage
10.08.14
13h à 17h
.
Parc Bois de Belle-Rivière, Mirabel Québec
.
.
.
.
.

En collaboration avec le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Musée d’art contemporain des Laurentides et le Parc Bois de Belle-Rivière.

.

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous convions à la tenue de la 8e édition de Sentier Art3, événement d’art environnemental qui accueillera les artistes : Michael Belmore (Thunder Bay, Ont.), Hannah Claus (Montréal, QC) et Bonnie Devine (Toronto, Ont.). Pour l’occasion, chaque artiste réalisera une œuvre in situ qui viendra enrichir la collection d’œuvres du sentier pédestre situé dans la Prucheraie du Parc Bois de Belle-Rivière, à Mirabel. L’intégration de ces trois oeuvres au « paysage », orchestrée de manière à présenter de nouvelles approches artistiques, introduira différentes formes d’art sculptural en pleine nature.

.

Les trois artistes invités, d’ascendance autochtone, auront à coeur d’investir le sentier d’une œuvre installative témoignant d’enjeux artistiques relatant des préoccupations esthétiques inspirées de leur héritage culturel. Mettant en valeur la diversité des propositions artistiques, chaque œuvre présentera des caractéristiques formelles et stylistiques susceptibles d’éveiller les spectateurs/promeneurs aux pratiques de transmission de l’histoire et des enjeux esthétiques autochtones. Chaque artiste exprimera sa vision du monde et son imaginaire qui, sans l’ombre d’un doute, lui permettra de retrouver un peu de proximité avec son héritage culturel cadré dans un environnement naturel.

.

Michael Belmore utilisera des matériaux naturels (pierres et du cuivre) comme métaphore au territoire : un feu de camp animant l’esprit du lieu qui, reproduisant un savoir-faire ancestral, incitera à des rapprochements avec son installation. Hannah Claus présentera une installation sculpturale qui privilégie des notions de métissage culturel. Misant sur la richesse de ses antécédents culturels, elle engagera une conversation sur le façonnement identitaire constamment ébranlé par les circonstances environnementales. Bonnie Devine, quant à elle, cherchera à tisser des liens avec le territoire, son histoire et son passé. Constamment préoccupé par les processus de colonisation et d’acculturation des peuples autochtones, elle proposera une oeuvre qui, ayant pour effet de se réapproprier une part de l’histoire du Bois de Belle-Rivière, réveillera un sentiment d’existence et d’appartenance à la nature.

.

L’événement Sentier Art3 inaugurera ainsi un lieu de rencontre où les trois artistes auront la chance de partager leur art comme expression contemporaine de leur passé dans un contexte de diffusion où chacun – soutenu par une quête de sens, une recherche constante de ses racines et une attribution spirituelle au territoire ancestral, pourra communiquer sa propre voix, son histoire et sa culture.

.

Les trois artistes :

.

MICHAEL BELMORE, artiste ojibwé – Anishinaabe – il né à Thunder Bay (Ontario), en 1971. Membre de l’Académie royale des arts du Canada, il est titulaire d’un A.O.C.A. de l’Ontario College of Art and Design à Toronto (1994). Au cours de sa carrière, Belmore a participé à de nombreux projets d’art public, tels : A Displacement, Tree Museum, Gravenhurst (Ont.), 2007 et le Symposium d’art et nature Moncton, 2012. Parmi ses récentes expositions, notons: Before and After the Horizon: Anishinaabe Artists of the Great Lakes, National Museum of the American Indian – George Gustav Heye Centre, Smithsonian Institution, New York (É.-U.), Art Gallery of Ontario, Toronto (Ont.), 2013-2014; Land, Art, Horizons, North American Native Museum, Zurich, Suisse, 2014 et Reading the Talk, R.S. McLaughlin Gallery, Oshawa (Ont.), 2014.

.

HANNAH CLAUS, autochtone (Membre des Mohawks de la Baie de Quinte – Tyendinaga – dans l’est de l’Ontario) et Canadienne d’ascendance européenne, Hannah Claus est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université d’Ottawa à Ottawa (1992), d’un diplôme de l’Ontario College of Art and Design à Toronto (1997) ainsi que d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia à Montréal (2004). Parmi ses nombreuses installations, nommons : Particules élémentaires, Oboro, Montréal (QC), 2012; Territoires partagés, Carleton-sur-mer (QC), 2013; Reading the Talk, Oshawa (Ont.), 2014; Question de temps, Art souterrain, Place Ville-Marie, Montréal (QC), 2014; Storytelling : La biennale d’art contemporain autochtone, 2e édition, Art Mûr, Montréal (QC), 2014.

.

BONNIE DEVINE, artiste ojibwée, membre de la Première nation de Serpent River du nord de l’Ontario, elle est titulaire d’un diplôme ès arts de l’Ontario College of Art and Design à Toronto (1997) et d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université York à Toronto (1999). Parmi ses expositions soulignons: Medicine Basket, Body Bags, Station Gallery, Whitby (Ont.), 2010; A Stake in the Ground, Art Mûr, Montréal (QC), 2012; We Are Here! National Museum of the American Indian, New York (É.-U.), 2012; Faraway, Nearby, Art Gallery of Algoma, Sault Ste. Marie (Ont.), 2012; The Tecumseh Papers, Art Gallery of Windsor, Windsor (Ont.), 2013; Changing Hands: Art without Reservation 3, The McMichael Canadian Collection, Kleinberg (Ont.), 2013 et The Tecumseh Papers, Art Gallery of Windsor, Windsor (Ont.), 2014.

.

Le commissaire :

Historien d’art de formation académique, KARL-GILBERT MURRAY est titulaire d’un baccalauréat (1997) et d’une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal (1999). Critique d’art, il a collaboré à plusieurs revues et, à titre d’auteur, rédigé de nombreux catalogues d’exposition et opuscules. Commissaire indépendant, il a, entre autres, réalisé et conceptualisé les expositions : Georges Delrue…une vie (2000); Battre le « faire » au féminin : Louise Prescott, Christine Palmiéri et Renée Chevalier (2002); Le Corps gay/The Gay Body (2002-2006); Passé/Présent : L’objet d’art sans frontière (2005); Attila Richard Lukacs, De l’obscurité/Inside Darkness (2008); Evergon, Jeux de la passion/Passion Plays (2009); Ed Pien, Déliaison/Unbinding (2011); Jim Verburg, Séquence/Still (2012); Sentier Art3 2012 : Joachim Jacob, Ed Pien et Frédéric Saia (2012); Ed Pien, Papier peint/WallPaper (2013) et Alain Laframboise : Le sens du quotidien (2014). En présence des artistes, du commissaire et des collaborateurs, un vernissage d’inauguration aura lieu sur le site du sentier d’art au Parc Bois de Belle-Rivière, le dimanche 10 août 2014, de 13h à 17h

.

.

.

.

.

Parc Bois de Belle-Rivière,
9009, boul. Arthur-Sauvé,
C.P. 3418,
Mirabel, Québec,
J7N 2T8
Tél. : 450.258.4924
Ouverture sur semaine : 9h à 18h et fin de semaine : 9h à 19h
.
.
.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.